Nos pensées agissent sur notre santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nos pensées agissent sur notre santé

Message par NaturAdmin le Sam 30 Aoû 2014 - 19:53



Nos pensées agissent sur notre santé

Le stress est lié directement aux pensées que nous entretenons dans notre esprit, jour après jour, semaine après semaine. Depuis maintenant plusieurs dizaines d’années, on reconnaît l’action dans l’organisme de particules chimiques qu’on nomme vitamines. Mais nos pensées aussi peuvent agir comme des vitamines psychiques sur notre niveau de stress et, par voie de conséquence, sur notre santé physique et psychologique. Peut-être que, dans quelques années, les médecins de l’âme seront pris au sérieux quand ils prescriront, en plus d’un bon régime alimentaire, un peu plus d’amour pour contrer l’angine, une bonne dose de joie pour faire régresser un cancer, quelques comprimés de patience pour lutter contre l’hypertension, plusieurs pincées de générosité contre la constipation et quelques onces de beauté pour se sortir d’une dépression … Depuis que le monde est monde que ces nobles sentiments élèvent l’âme et nourrissent littéralement le corps.

Dans un organisme humain, la nourriture absorbée par le système est digérée et les nutriments sont transmis à l’une ou l’autre partie du corps, pénétrant chaque cellule, influençant la santé de celle-ci et, par conséquent, la santé du corps tout entier, comme celle de l’esprit. Il en va de même des pensées que l’on nourrit. Elles provoquent en nous des émotions qui, à leur tour, ont leur résonance dans notre corps physique. On n’a qu’à se rappeler les modifications physiques qui s’opèrent dans notre organisme quand on se met à imaginer un événement futur qui nous inquiète ou à se remémorer un souvenir agréable ou désagréable. Ainsi, autant les aliments que l’on ingère affectent le corps et l’esprit, autant la nourriture mentale ou spirituelle affecte l’esprit et le corps.

On peut alors facilement comprendre ce qui se passe quand on entretient quotidiennement les mêmes pensées négatives ou angoissantes. Qu’on le veuille ou non, on finit par imprégner notre esprit et toutes les cellules de notre corps de cette négativité. Toute stress ressenti de façon continue finit par avoir des répercussions sur le corps, affectant la chimie corporelle, la pression sanguine, le métabolisme, le système immunitaire et même la libido. Comme nous le disions ailleurs, toute perte d’estime de soi, toute inquiétude prolongée, les sentiments de frustration, les soucis de tout ordre, les tourments incessants peuvent miner notre santé et nous conduire tout droit soit dans la maladie.

Ce n’est une surprise pour personne alors de voir autant de gens souffrir d’hypertension, de problèmes cardiaques, d’ulcères d’estomac, de problèmes digestifs, d’arthrite, de migraine, de problèmes oculaires, sexuels et d’autres symptômes physiques directement reliés au stress.Tout organe fragilisé, prédisposé, peut en effet céder le premier à une forte tension, ce qui illustre le rapport certain existant entre le physique et le psychologique. Aujourd’hui, on étudie ces maladies sous le vocable psychosomatique, c’est-à-dire qu’on leur reconnaît une composante psychologique.. Elles n’en sont pas moins réelles...

Marc Vachon
avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 433

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum