Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par Kiwi le Jeu 11 Sep 2014 - 12:55



Lait, allergie, mucus
et maladies respiratoires récurrentes


Nous avons besoin d’une enzyme appelée lactase pour digérer le lactose présent dans le lait, mais entre l’âge de 18 mois et de 4 ans, nous perdons 90-95 % de cette enzyme. Donc, concrètement, nous sommes à peu près tous intolérants au lactose. En plus, selon le Dr. Ellis (spécialiste des produits laitiers et de leur action sur le sang), si l’on tient à avoir des allergies, il faut boire du lait. Pourquoi ? Et quel lien entre notre incapacité à digérer plusieurs composantes du lait (que nous verrons plus loin comme le lactose ou la caséine) et les allergies, le mucus, les sinusites ou infections ORL à répétition ?

Alors que le lait de vache fait partie intégrante de notre paysage alimentaire et culturel actuel, le développement d’allergies, de sinusites, de toux, d’infections respiratoires récurrentes et fatigantes chez les plus jeunes mais aussi chez les adultes s’impose également comme une évidence. Mais, pourquoi souffrir de ces maladies cycliques alors que la solution se trouve peut-être, tout simplement, dans votre consommation cyclique de lait de vache?

Oubliez un instant les antibiotiques, aspirines et expectorants auxquels vous recourez habituellement. Venez comprendre la logique du lait de vache dans votre corps.


LA LACTASE, ENZYME PERDUE DÈS LE PLUS JEUNE ÂGE
Des études montrent que 75% des humains n’ont pas de lactase, l’enzyme nécessaire pour digérer le lactose du lait. Qu’est-ce que le lactose? Le glucide (sucre) du lait. Que fait cette fameuse lactase? Elle prend le lactose présent dans le lait et le dissocie en glucose (sucre) et galactose grâce au processus d’hydrolyse: la dissolution dans l’eau. Le lait est prêt à être digéré!

Mais pour la plupart d’entre nous: pas de lactase à la rescousse! Le lactose non digéré, est alors pris en charge par d’autres bactéries du système de digestion qui se mettent à produire de l’hydrogène en présence de lactose. Résultat:  ballonnements, crampes d’estomac douloureuses et diarrhées.

Mais l’intolérance au lactose n’est que la partie émergée et plus connue de l’iceberg. Passons à l’autre composante du lait de vache qui pose problème: la caséine et les allergies qu’elle entraîne.

LA CASÉINE, PROTÉINE DU LAIT, N’EST JAMAIS DIGÉRÉE
La principale protéine du lait de vache est la caséine, qui est l’élément nécessaire au métabolisme des bovins pour qu’ils soient en bonne santé. En revanche, l’être humain n’a pas besoin de caséine. De notre côté, la principale protéine du lait humain s’appelle le lactalbumine, et  il est facile à digérer par notre métabolisme. Les nourrissons comme les adultes ont beaucoup de mal à digérer la caséine: ne serait-ce que chez les nourrissons, 50% au moins de la caséine n’est pas digérée. Mais rares aussi sont les adultes qui réussissent à métaboliser les protéines (caséine) contenues dans le lait.

Hélas, bien que notre corps fasse le maximum pour le digérer, le lait de vache n’est jamais correctement assimilé. Et ceci en raison d’une incompatibilité avec le système enzymatique humain: notre défaillance en DPP4.

Certains n’entre nous avons une défaillance d’une enzyme particulière qui désassemble la protéine de la caséine (mais aussi du gluten !): la peptidase DPP4. Lorsque tout va bien, les enzymes participent à un processus digestif où elles ont pour rôle de rendre des molécules complexes en molécules simples, facilement assimilables par l’organisme. Ce processus est nécessaire pour que nos corps extraient les nutriments de nos aliments.

A cause de la défaillance de cette enzyme à accomplir son travail, un résidu non digéré de ces protéines subsiste. Des protéines partiellement digérées restent dans votre corps.

QUELLES CONSÉQUENCES ?
Ces protéines partiellement digérées pénètrent souvent dans le sang et irritent les tissus, créant une sensibilité aux allergènes. Votre corps aura tendance à être plus sensible et irrité par les allergènes dans votre environnement: concrètement, vous développerez ou aggraverez un certain nombre d’allergies. La poussière, le pollen et les poils d’animaux sont les allergènes les plus fréquents, bien que nous puissions devenir allergiques à bien d’autres substances.

Finalement, le foie doit extraire, pour de bon, ces protéines partiellement digérées de notre organisme. Ce travail est très lourd et il constitue un fardeau supplémentaire pour tout le système excrétoire, et en particulier sur le foie.

Le lait est un donc un aliment qui présente plusieurs indigestions pour l’Homme : le lactose ne peut pas être digéré car nous ne n’avons plus d’enzymes appropriées à partir de 4 ans et la caséine n’est pas correctement assimilée car ce n’est pas une protéine vouée à la croissance humaine mais bovine.

Reste le dernier des impacts négatifs, et pas des moindres: la production excessive de mucus par notre corps suite à la consommation de lait.

LE MUCUS : L’AGGRAVATEUR PAR EXCELLENCE
Quand la protéine destinée à un autre animal, pénètre dans le corps et rentre en contact avec notre système immunitaire, une réponse allergique/immune se déclenche dans plusieurs endroits du corps. Une réaction classique de notre système immunitaire à ce type « d’attaque » est  un épanchement, une effusion de mucus.

Le mucus, c’est tout simplement une sécrétion visqueuse de notre corps, qui a pour but d’entraîner avec elle poussières et microbes. Votre nez coule, c’est parce que votre corps a trouvé un moyen visqueux et fluide, de se débarrasser de ce qui perturbe votre santé. Le lait est un incroyable producteur de mucus.

Le mucus durcit et colmate tout ce à quoi il se colle dans l’intestin grêle, gênant énormément les fonctions de l’organisme. Le mucus migre dans les cavités sinusales et nasales pour être évacué.

La production de mucus tend à aggraver les problèmes d’allergies, asthme, eczéma, bronchites, des problèmes de sinusites et infections de l’oreille récurrents. Il crée les problèmes récurrents de nez qui coule, les douleurs persistantes de gorge et d’accumulation de phlegmes, les bronchites et les infections des oreilles (otites) qui sont le fléau de nombreux enfants.

L’expérience nous démontre que les enfants enrhumés, avec de la toux ou de l’asthme, voient leur état s’aggraver lorsqu’ils consomment du lait, alors qu’il s’améliorera lorsqu’ils cesseront d’en consommer.

Bref, cet excès de mucus est un poids très lourd à porter pour notre système digestif, respiratoire et immunitaire.

Le Dr.Ellis va plus loin et affirme que cet excès de mucus, peut durcir jusqu’à produire une couche sur les parois internes des intestins, freinant l’absorption de nutriments et possiblement menant à un état de fatigue chronique.

Aux Etats-Unis, des études avaient été menées par l’American Academy of Allergy, Asthma and Immunology (Académie Américaine des Allergies, de l’Asthme et de l’Immunologie). Bilan : le lait de vache est la première cause d’allergies alimentaires chez les enfants. Selon le Dr. Frank Osi, près de la moitié des enfants aux Etats Unis développement une réaction allergique au lait. Pour ces enfants, et pour les adultes qui sont également allergiques, le lait devient un producteur de mucus. S’ensuivent toutes les gênes et maladies cycliques que nous avons vu auparavant. En France, le constat est surement le même.

MON ENFANT EST-IL ALLERGIQUE AU LAIT?
Voici les symptômes que développent les enfants allergiques au lait :

¥Difficultés respiratoires (particulièrement pendant le sommeil)
•Une toux irritante associée à un écoulement nasal
•La toux est souvent associée à un bruit respiratoire et du mucus dans la gorge
Si vous allez chez le médecin, il risque de diagnostiquer une bronchite, une infection virale ou une infection respiratoire et vous prescrira des sirops contre la toux, des antibiotiques ou des expectorants. Tout ceci peut être tout à fait inutile et source d’insatisfaction tant que vous n’aurez pas essayé d’éliminer le lait de votre régime.

CONCLUSION
L’idée n’est pas d’éliminer radicalement tous les laitages de votre quotidien, sauf si vous en sentez le besoin et la motivation. Mais plutôt d’en consommer moins et de comprendre quelles réactions il peut entraîner chez nous. Notamment, je vous conseillerai d’éliminer totalement le lait de vache, au profit de laits végétaux très nourrissants et digestes, mais de garder certains apports de fromages ou de crèmes dont vous n’avez vraiment pas envie de vous passer. C’est également la position de la plupart des médecins holistiques ou naturopathes.

N’oubliez pas ! Les produits laitiers ne sont pas les rois du calcium ! On en trouve dans une incroyable variété de produits alimentaires comme les amandes, le persil, presque tous les légumes, l’eau ou certains poissons.

Enfin, comme l’affirme le Dr. Henri Joyeux, chirurgien-oncologue à Montpellier, spécialiste des relations entre alimentation et cancer : « la consommation de 3 à 4 produits laitiers par jour est une aberration (…)  le meilleur calcium est d’origine végétale, associé à la vitamine C, où il est absorbé jusqu’à 75% par notre tube digestif. Alors que le calcium animal l’est, au plus, à 40% ».

Il recommande donc de se faire plaisir avec « des fruits et des légumes frais, des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots de toutes les couleurs, pois cassés, soja) en quantité ». Lorsque les légumes sont cuits, privilégier la cuisson à vapeur douce pour préserver leur teneur en vitamine C (qui maximisera votre absorption de calcium) et le tout, bien mastiqué !

Pourquoi et comment remplacer le lait de vache?  Peur de ne pas aimer le goût des laits végétaux? Ça ne risque pas: essayez un lait de riz (très doux) ou d’amande (avec plus de caractère) et vous serez conquis. Il existera toujours des solutions végétales plus digestes et saines, à la plupart de nos produits adorés. Vous aimez la glace ? Mettez  des bananes au congélateur (ou autres fruits), puis quand l’envie d’une glace vous vient, mixez-les! Une texture crémeuse, glacée et goûteuse sans aucun produit laitier ou additif et uniquement avec vos fruits préférés !

avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1911

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par Green_Emma le Ven 3 Oct 2014 - 22:41

L'intolérance au lactose ne provoque pas seulement des infections respiratoires et des problèmes digestifs. Après des années d'eczéma et de violentes migraines, j'ai découvert que j'étais intolérante au lactose et que tout ça était lié.
J'ai été suivie par une allergologue qui m'a fait exclure le lactose pendant 3 mois de façon stricte, résultat: adieu eczéma qui me couvrait les bras depuis que j'étais bébé, et fini les migraines! ok
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par Kiwi le Ven 3 Oct 2014 - 22:59

Bonsoir,

Oui en effet, c'est assez spectaculaire les changements que l'on peux constater dés que l'on élimine l'agent allergique de notre alimentation ou même lorsque l'on change notre régime alimentaire en consommant principalement des fruits et légumes

avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1911

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par Green_Emma le Sam 4 Oct 2014 - 9:49

Oui, cette histoire d'intolérance au lactose a été le début de ma prise de conscience. Depuis j'ai découvert plusieurs autres intolérances grâce à un test en labo (Zamaria à Paris), et bien d'autres désagréments causés par la consommation à répétition de ces aliments (candidose, intestin perméable)
Mais même si l'exclusion de ces aliments a amélioré bien des symptômes, ce n'est qu'en passant à un régime principalement composé de fruits et légumes que j'ai vu un vrai changement.
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par Kiwi le Sam 4 Oct 2014 - 12:14

Pas étonnant Emma, c'est l'alimentation la plus physiologique qui soit.

Par contre cette alimentation ne fait pas que réguler les problèmes de santé qui t'handicapaient. Elle vas aussi nettoyer ton corps durant quelques années de tout ce qui durant ta vie à pus produire des toxines et dysfonctionnements dans ton corps. Il faut donc t'attendre à avoir par moment de nouveaux symptômes génants. Mais ceux ci seront du au travail de détoxination qu'effectue ton corps. Ils peuvent être parfois un peu difficiles mais si tu prend soin de garder à l'esprit quelques régles, tu sauras en mesure d'accompagner correctement ce nettoyage.

il y a deux règles fondamentales à respecter: Boire beaucoup et drainer pour évacuer les toxines hors du corpq. Donc en plus de ton alimentation végétalienne, je te conseille vivement de consommer des plantes drainantes ou pour l'elimination, soit sous forme de tisanes ( c'est l'ideale vu qu'il faut aussi beaucoup boire) ou sinon sous forme de compléments phyto. Mais dans ce cas il faudra bien boire chaque jour et de préférence une eau filtrée, pas trop minéralisée, de façon a bien nettoyer tes emonctoires ( organes filtres du corps ) et faciliter la sortie de toutes les toxines qui vont ainsi se libérer des cellules. Il faut t'attendre aussi à certainement perdre du poid. Ton corps vas éliminer les excés de gras et de toxines emprisonnés dans la graisse stockées et tendre vers ce que l'on appelle " le poid physiologique" c'est à dire le poid que tu devrais normalement avoir. Ceci dit, tu est peut être déja au courant de tout cela...

avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1911

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par Green_Emma le Mar 7 Oct 2014 - 17:25

Merci Kiwi, je sais plus ou moins tout ça, mais c'est bon de le ré-entendre de temps en temps!
J'ai perdu pas mal de poids et ça continue doucement à descendre, ce que je trouve très encourageant vu que j'étais un peu grassouillette malgré beaucoup de sport. Mon état général s'améliore aussi de plus en plus, mais comme tu dis, il arrive que les symptômes reviennent en force ou que de nouveaux se pointent, et entre ça et les critiques de mon entourage (beaucoup ne comprennent rien à ma démarche), il est parfois difficile de tenir le cap.
Bref, ça fait du bien au moral de parler à des gens qui sont sur la même longueur d'onde!
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par Kiwi le Jeu 9 Oct 2014 - 13:21

Oui je comprend Emma, on a toujours l'air un peu barré. A ce niveau là j'estime avoir de la chance car j'ai une mère qui est branchée sur les mêmes choses que moi donc la naturo et l'hygiene de vie saine, elle pratique.

Concernant tes allergies je pense que la pollution atmospherique est également impliquée dans les périodes ou tes muqueuses sont plus fragiles et donnent lieu à des récidives. N'oublions pas que dans le nez il y a plein de cils qui filtrent la pollution exterieur. Lorsque le terrain est déja fragile et qu'arive une surchage de travail, ca peut vite tourner à la saturation. Avec les chemtrails, les pesticides, les fumées de voitures et autre, nous ne sommes pas toujours dans un environnement favorisant une bonne régénération, même en faisant attention à ce que nous faisons rentrer dans notre corps. L'air est aussi essentiel pout nos cellules que l'alimentation, cela permet une bonne oxygénation du corps et donc un meilleur travail physiologique. Si tu peux essayes de te laver le nez plusieurs fois par semaines avec de l'eau de mer ou de l'eau avec des oligo éléments ( les deux sont vendus en pharmacie)

avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1911

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par Green_Emma le Jeu 9 Oct 2014 - 19:40

Oui, c'est vrai que la pollution aggrave mes symptômes (maux de tête, fatigue, démangeaisons...) et provoque d'autres désagréments comme une gêne respiratoire. On a eu un nouveau pic de pollution à Paris récemment, et moi qui aime courir, j'ai senti que j'étais essoufflée beaucoup plus vite.
Je vais suivre tes conseils et acheter de l'eau de mer, merci pour le tuyau!
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par Kiwi le Jeu 9 Oct 2014 - 19:47

De rien Emma! Je suis également parisienne, faudra s'organiser une rencontre entre membres un de ces quatres! Ca pourrait être sympa...

Bonne soirée
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1911

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par Green_Emma le Ven 10 Oct 2014 - 9:30

Avec plaisir Kiwi!
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par blanche le Dim 19 Oct 2014 - 10:05

Bonjour pour ma par avant je consommait des produit a base de lais comme tout le monde j'avais beaucoup d’acidités des brûlure d'estomac le ventre qui gonflait enfin ...........une fois j'ai vu un ostéopathe qui ma dit de faire un essaie de 15jours de ne plus consommer de produit laitier mais de remplacer par du lait , des fromages de chèvre , brebis ..
chose que j'ai fait et bien je me suis sentie mieux depuis je continue
ma fille et la petite fille boivent du lait réduit en lactose
pour ma petite fille je lui donne de préférence des fromages a pâte dure , même des produits sans gluten j'essaie de faire de mon mieux
avatar
blanche

Messages : 83
Localisation : Toulouse

http://lespassionsdebranca.eklablog.com/accueil-c21761111

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par Kiwi le Dim 19 Oct 2014 - 10:16

Blanche,

Si je comprend bien, tu avais des réactions allergiques au lait de vache, mais ca n'est pas le cas avec le lait de chèvre et de brebis.

Faut dire que les vaches sont bourrées d'antibiotiques et leur élevage intensif est une veritable horreur. Personnellement j'etais une grand mangeuse de fromage plus jeune car j'étais vegétarienne. C'étais l'une de mes principales sources de protéines. Mais lorsque j'ai pris conscience que d'une part, ca ne faisait pas du tout de bien à mon corps et que par ailleur, j'étais végétarienne par ethique ( entre autre) pour protéger les animaux mais que je consommais encore du lait et des oeufs qui tuent aussi indirectement des animaux, j'ai alors compris que j'avais tout faux!

Voir sujet sur les vaches laitieres ici. On y explique la réalité de leur vie et leur fin à l'abatoire...mais c'est pareil pour les chèvres et brebis:
http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org/t212-manger-des-produits-laitiers-tue-des-animaux

Quant aux oeufs, j'ai simplement appris que lorsqu'une poule pond des oeufs, ils ne gardent que les poussins femelles qui plus tard pourront à leur tout pondre des oeufs. Les poussins mal sont tués en etant broyés vivant. Ca me donne envie de vomir la cruauté humaine!
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1911

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par blanche le Dim 19 Oct 2014 - 10:26

merci j'irais voir le lien plus tard
sr FB une vidéo circule sur Les poussins mal sont tués en etant broyés vivant. je ne peut pas la regarder çà me rend malade lol

mais ca n'est pas le cas avec le lait de chèvre et de brebis a écrit:
tout a fait j'en prend parfois encore se qui me retiens c'est les prix trop chère ,mais depuis que je me fait du reiki je me sens mieux aussi çà ma aider a aller beaucoup mieux ok

la réflexologie aide aussi parfois j'essaie de m'en faire mais se le faire a soit même c'est compliquer lol (j'ai mon diplôme )
bon dimanche a toi
avatar
blanche

Messages : 83
Localisation : Toulouse

http://lespassionsdebranca.eklablog.com/accueil-c21761111

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lait, allergies, mucus et maladies respiratoires réccurentes

Message par lola83 le Sam 6 Déc 2014 - 23:24

pour répondre à la question de Kiwi , non moi je ne prends pas de lait , donc pour moi c'est un autre problème , mais ça va mieux depuis que j'ai presque supprimé le gluten
avatar
lola83

Messages : 134
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum