Le Sungazing et notre dimension énergétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Sungazing et notre dimension énergétique

Message par Kiwi le Mer 24 Sep 2014 - 19:22



Quesque le Sungazing?

Le sungazing ( Sun Gazing) est l'art d'accueillir l'énergie solaire en soi pour l'utiliser comme source d'énergie pour son corps physique, et son mental. C'est une pratique énergétique qui agit sur notre santé, nos capacités psychique et dispose à une ouverture spirituelle. Le Sungazing est une pratique sans dogme et non religieuse.


Histoire du Sungazing

Le soleil est la plus grande planète de notre système. Sa circonférence est 109 fois plus grande que celle de la terre. Il est à une distance de 150 millions de kilomètres de notre terre et pèse 333 000 fois son poids.
En outre, 99.8 % du poids de notre système planétaire est représenté par le soleil. Le soleil envoie sans interruption les aérolithes (éruption solaire) qui font 50.000 kilomètres de long, 9.000 kilomètres de large et dont chaque saut vers la terre est de 200.000 kilomètres.  En raison de toutes les puissances magnifiques du soleil, il a inspiré l'humanité dans toute l'histoire de la vie. Il a été adoré très tôt par beaucoup de sociétés vivant dans différentes régions du monde. Chaque civilisation a eu une histoire différente à son sujet. En Egypte antique, le soleil a été adoré comme Râ. On disait que l'humanité et les animaux provenaient de ses larmes. On pensait que le roi lui-même était le « fils de Râ ». Ainsi, on croyait qu'à sa mort, le roi serait réuni à son père le soleil. Les pyramides ont été considérées comme une rampe ou des moyens d'accès au ciel. [...]

En Grèce et en Rome antiques, Apollo est connu pour être associé au soleil. Les tribus indiennes de l'Amérique ont beaucoup de contes intéressants liés au soleil. La Science a prouvé le besoin de lumière du soleil pour la croissance, l'agriculture, la santé et de nombreux autres aspects de la vie humaine. Plusieurs mythes de partout dans le monde reflètent une croyance au besoin de lumière du soleil pour l'amélioration des choses. La mythologie indienne comprend aussi cet aspect du soleil. Il a été adoré en tant que « Surya » en Inde il y a fort longtemps. Selon la mythologie indienne, Surya était responsable de la santé et de la vie. On peut supposer que c'était peut-être la croyance scientifique de ce temps-là. Surya est l'une des principales déités védiques. Il est décrit comme montant à travers le ciel sur un char tiré par sept chevaux (On se demande s'il n'y a pas une analogie entre les sept chevaux et les sept couleurs du prisme de la lumière).

La pratique qui permet d'obtenir de l'énergie du soleil provient initialement des Indiens d'Amérique du sud. Pour absorber l'énergie dans leur corps, les Indiens indigènes prennent des bains de soleil pendant deux heures en exposant le maximum de parties de leur corps. Ils n'ont pas besoin de manger de la nourriture durant ces jours là.  Ils vivent à ce moment-là sur la micro-nourriture apportée par la lumière du soleil.  En outre, il est simple d'apprécier l'influence du soleil sur notre psychisme et sur notre corps: quand les nuages sont là, nous sommes tristes.  Réciproquement, quand nous voyons le soleil de nouveau, nous redevenons énergiques et retrouvons le moral.

Le phénomène de HRM est en fait une redécouverte d'un rituel scientifique qui a été employé pour guérir les maladies physiques, mentales, émotives et spirituelles dans des périodes antiques. Les Indiens antiques ont appelés cette pratique "Surya Namaskar", les Egyptiens et les Américains autrefois l'ont appelée "Heliotherapy" et les Européens "La Thérapie d'Apollo". En Amérique, "Le Sungazing" a été également connu comme la technique scientifique d'INTA. L'humanité emploie également l'énergie solaire pour faire fonctionner les cuiseurs, les chauffages et les voitures solaires. De même, ce que HRM propose en quelque sorte est de créer une alchimie dans notre corps, un changement métabolique pour que celui-ci soit comme une voiture solaire et utilise la lumière du soleil pour se nourrir !. Traditionnellement, les êtres humains mangent des sources secondaires de l' énergie du soleil, car les plantes et les autres végétaux dépendent fortement du soleil pour leur croissance. L'idée ici c'est simplement d'apprendre comment absorber l'énergie de la source primaire, c'est-à-dire, du soleil lui-même.


Présentation:

Voici une vidéo qui vous apprendra pas mal de chose méconnues, tant au niveau physiologique, qu'énergétique. A voir absoluement pour comprendre ce que signifie la complète régénération de notre corps dans toute ses dimensions.

Interview de Sebastien Lorca pour le Chou Brave



Échange avec Thierry de Vivre Cru



Pour aller plus loin:

Le mode d'emploi pour pratiquer le Sungazing:
http://www.fichier-pdf.fr/2013/04/28/brochure-sungazing-version-3-2/brochure-sungazing-version-3-2.pdf

Le site internet:
http://www.sungazing.fr/


Si vous pratiquez le Sungazing, merci de partager votre témoignage sur cette page
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Sungazing et notre dimension énergétique

Message par Kiwi le Sam 5 Nov 2016 - 11:56

DÉVELOPPER DES CAPACITÉS PARTICULIÈRES
AVEC LE SUNGAZING


Le sungazing (fixer le soleil), est une pratique qui a été récemment validée par la NASA. De nombreux partisans de cette ancienne technique, pratiquée par de nombreuses cultures telles que les civilisations Maya, Égyptienne, Aztèque, Tibétaine et dans le yoga Indien, présente non seulement des avantages tels que la guérison de maladies, mais aussi l’obtention de capacités de surnaturelles telles que la télépathie et pouvoir vivre sans avoir besoin d’ingurgiter de la nourriture.

Le Sungazing (qui veut dire ‘fixer le soleil’ en anglais) est une pratique très stricte de graduellement laisser la lumière du soleil pénétrer les yeux quand l’index-ultraviolet est au plus bas durant la journée, au coucher ou au lever de soleil, un quart d’heure après le lever au niveau de la mer, ou un quart d’heure après le couché toujours au niveau de la mère. Ceux qui enseignent cette technique disent qu’il y a plusieurs règles à respecter. Premièrement, le sungazing doit être pratiqué durant les premières heures du lever ou du coucher de soleil pour éviter des dégâts irréversibles aux yeux. Deuxièmement, vous devez être pieds nus, actuellement en contact avec la terre, le sable, la poussière ou la boue; et finalement, vous devez commencer à le faire 10 secondes le premier jour, puis 20 secondes le deuxième jour, etc… en rajoutant 10 secondes chaque jour. En suivant ces règles vous êtes aptes à pratiquer le sungazing.

Nikolai Dolgoruky de l’Ukraine s’appelle lui-même un ‘dévoreur de soleil’. Il a pratiqué le sungazing durant ces 12 dernières années et a survécu principalement grâce à l’énergie solaire. D’autres ont rapporté avoir perdu l’appétit et le besoin de se nourrir 9 mois après avoir commencé le sungazing (à ce niveau là, l’adepte du sungazing était capable de tenir 44 minutes). Après 9 mois de pratique, vous avez juste besoin de marcher pieds nus sur la terre 45 minutes par jour, 6 jours d’affilée pour perpétuer le processus qui avait été initié par le sungazing.

Le sungazing est une pratique aussi appelée phénomène HRM, dénommée ainsi par Hira Ratan Manek, l’homme qui s’est lui-même soumis à des tests scientifiques de la NASA pour confirmer qu’il possède effectivement la ‘capacité presque surhumaine’ de ne pas avoir à manger, obtenue grâce à son dévouement pour cette merveille. Financée par la NASA, une équipe de docteurs de l’Université de Pennsylvanie a observé Hira 24 heures sur 24, 7 jour sur 7, pendant 100 jours. La NASA a confirmé qu’il était en effet capable de survivre essentiellement à cause de la lumière solaire et avec un petit peu d’eau ou de lait.

Qu’arrive-t-il au corps durant le sungazing?

Durant les 3 premiers mois de pratique, l’énergie solaire bouge à travers les yeux et charge le tractus hypothalamus, ont dit ceux qui ont étudié cette technique et qui l’a utilisée. Le tube de l’hypothalamus est la voie à l’arrière de la rétine qui mène directement au cerveau. Le cerveau, au fil du temps, est activé par l’approvisionnement d’énergie reçue par le soleil. Vous sentirez tout d’abord un soulagement en rapport à vos tensions mentales et vos inquiétudes, puisque la plupart des inquiétudes sont alimentées par l’énergie reçue via les aliments que nous mangeons. Du fait que la nourriture tient ses énergies du soleil, il est dit qu’il y a plusieurs avantages à profiter directement de la lumière sans avoir de problèmes de digestion. La faim est supposée disparaître après quelques jours, il est donc nécessaire de manger durant les premiers jours de pratique, jusqu’à ce que l’appétit ne disparaisse totalement.

Un autre bénéfice est l’accroissement en confiance et la capacité de résoudre rapidement les problèmes, car sans tension cela est plus facile. Nous avons tous des psychoses et sommes névrosés, c’est le fondement même de notre civilisation, tandis que nos ancêtres pouvaient vieillir et vivre toute leur vie en étant à moitié malade, de nos jours il est de plus en plus difficile de tenir à cause de tout ce stress et cette tension. Durant les premiers mois de pratique, ces attitudes disparaissent et une nature positive remplace la vieille persona remplie de peurs.

Au bout de 3 à 6 mois, les études montrent que les maladies physiques commencent à disparaître. Ils disent qu’après 30 minutes de sungazing (n’oubliez pas de rajouter 10 secondes de sungazing chaque jour selon les partisans) toutes les couleurs du cerveau auront rejoint le cerveau. Les thérapeutes utilisant les couleurs attribuent la guérison de certaines maladies en inondant le cerveau de certaines couleurs, qui dépendent du type de maladie. Par exemple, quand on est malade du foie, la couleur verte est déficiente. Les reins ont besoin de rouge, et le coeur de jaune. Tous les organes et tous les systèmes répondent différents aux couleurs de l’arc-en-ciel, ce qui est ce pourquoi il est aussi recommandé d’avoir une alimentation de couleurs variées.

Tandis que vous poursuivez le processus, il est dit qu’après 6 mois, l’énergie accumulée par la technique n’est désormais plus nécessaire pour la réparation du corps ou de l’esprit et on peut désormais passer au développement de capacités surhumaines et surnaturelles.

Qu’y a-t-il au delà de la guérison?

Après sept mois et demi de sungazing, vous en êtes à 35 minutes, le besoin et le désir de la nourriture est en baisse. Selon les experts qui fixent le soleil, la nourriture n’est pas réellement nécessaire pour maintenir le corps en bonne santé, seule l’énergie (ou plutôt manger le soleil) approvisionne le corps en énergies. Au bout de neuf mois, tous les goûts pour la nourriture, y compris les arômes, les douleurs de la faim et les envies disparaissent. Ceux qui arrivent jusque là rapportent un «changement» perceptible dans la façon dont leur cerveau se sent, comme s’il se « chargeait ». Après 9 mois de sungazing, vous atteignez le maximum de 44/45 minutes de sungazing par jour, il est conseillé de rediriger les énergies du sungazing accumulées par votre corps directement à la Terre.

Pendant 6 jours d’affilée, vous devez marcher pieds nus sur la terre, 45 minutes par jour. Lors de vos escapades pieds nus, la glande pinéale s’active. Les professionnels qui fixent le soleil et ceux qui effectuent des recherches scientifiques disent que chaque orteil est connecté à une glande spécifique, et qu’en marchant pieds nus sur la terre, vous activez ces glandes. Le gros orteil est aligné avec la glande pinéale, le deuxième orteil avec l’hypophyse, puis l’hypothalamus, le thalamus et enfin le petit orteil est connecté à l’amygdale. Marcher pieds nus, tandis que le soleil chute au dessus de votre tête, les praticiens affirment qu’un champ magnétique se crée tout autour de votre tête et recharge votre cerveau, ce qui alimente votre esprit en énergie mentale et intellectuelle.

Apparemment cet aspect de l’obligation de marcher pieds nus est le plus important de toute la pratique. C’est quand vous marchez sur la Terre que la magie opère véritablement et que tout s’initie. La glande pinéale est de plus en plus activée par cette procédure de randonnée pieds nus. L’intellect devient surpuissant tout comme la mémoire. La glande pinéale est capable de doter le propriétaire de son corps de pouvoirs psychiques, à savoir la télépathie et la capacité de voler… là ça devient intéressant n’est-ce pas ! A quoi ressemblerait cette réalité si nous étions à même de nous retrouver à plusieurs endroits à la fois ? Eh bien, fixer le soleil est la clef magique pour l’obtention de tels pouvoirs.

Si vous marchez pieds nus 45 minutes chaque jour pendant une année complète, vous êtes en or. A ce niveau, une petite maintenance de 3 à 4 jours est nécessaire pour maintenir le niveau des capacités que vous avez alors acquises.

Y a-t-il des dangers?

Effectivement, les docteurs et les professionnels déconseillent fortement de regarder le soleil directement, car cela détruit la rétine de l’œil. Cependant, si c’est fait correctement le matin et le soir, le sungazing n’est pas dangereux, bien qu’il est conseillé de surveiller l’état de vos yeux pendant plusieurs semaines après vous être lancés dans cette pratique, comme cela vous saurez pour vous-même si c’est bon ou pas.

Pour tout résumer…

•Rappelez-vous, c’est 10 secondes le premier jour, au lever et au coucher du soleil, et rajouter 10 secondes chaque jour par la suite.
•Après 90 jours d’accumulation de lumière solaire, vous êtes censés pratiquer le sungazing 40 minutes par jour et devez marcher pieds nus pendant 6 jours d’affilée.

Si vous estimez que tout cela est absurde ou inutile, alors, passez votre chemin. Et ceux d'entre vous qui sont intéressés, vous ne saurez jamais si tout cela est vrai si vous n’essayez pas par vous-même.

( Traduit d'un article Americain )
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Sungazing et notre dimension énergétique

Message par Galiane le Dim 6 Nov 2016 - 15:56

Merci pour ce sujet Kiwi
J'en avais déja entendu parler. D'aprés ce qu'on m'as dit, c'est surtout aux états unis que cette pratique fait des émules. En France, j'ai pas l'impression que c'est trés connu. Mais je crois beaucoup aux pouvoirs de l'esprit. On découvre des choses trés étonnantes sur les capacités humaines. La science est loin de tout connaitre!
avatar
Galiane

Messages : 135
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Sungazing et notre dimension énergétique

Message par maxaler le Lun 7 Nov 2016 - 11:54

Merci pour le sujet.
Personnellement je ne testerai pas cette pratique, dans la mesure où les risques biologiques (destruction de la rétine), les contraintes horaires (lever/coucher du soleil), les contraintes météorologiques chez moi (couverture nuageuse régulière ne permettant pas de voir clairement où en est la courbe du soleil et donc risque de surexposition aux UV) ne m'encouragent pas à le faire.
D'autre part, je préfère travailler en équilibre cosmique/tellurique, parce que les énergies telluriques sont tout aussi fondamentales à notre fonctionnement que les énergies cosmiques décrites dans le Sun gazing. Une pratique exclusive risque ainsi, à terme, de produire un déséquilibre énergétique.
Aussi, je porte attention au fonctionnement de tous mes chakras, afin d'obtenir un apport équilibré entre cosmique et tellurique.
avatar
maxaler

Messages : 133
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Sungazing et notre dimension énergétique

Message par Kiwi le Lun 7 Nov 2016 - 14:11

Maxaler

Personnellement je ne testerai pas cette pratique, dans la mesure où les risques biologiques (destruction de la rétine)

Il n'y a aucun risque de destruction de la rétine si tu respectes bien les horaires de Sungazing qui sont aux moment du levé du soneil et le soir avant son couché. A ces heures là le soleil est trés faible donc ca ne fera rien à ta rétine! Lol, a fortiori en ne regardant le soleil que dix secondes comme c'est bien recommandé au début.. Et avec une augmentation de temps qui se fera avec une grande lenteur ( 10 secondes de plus chaque jours, mais seulement au bout de 10 jours d'habituation).

Ca fait des siecles que cette pratique existe et qu'elle a eté largement éprouvée. Tant que le protocole est respecté à la lettre, il n'y a aucun crainte a avoir.. Sauf rare cas de personnes qui ont une maladie aux yeux ou une trés grande sensibilité. Dans ce cas il vat de soi que l'on ne pratiquera le sungazing ou alors avec un avis médical au préalable.
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Sungazing et notre dimension énergétique

Message par maxaler le Lun 7 Nov 2016 - 14:53

A la fin du processus c'est pas 10 secondes mais 40 minutes. J'ai déjà assisté à un lever de soleil en altitude et je peux témoigner qu'en 40mn le soleil devient éblouissant. De plus, autant il peut-être aisé de comptabiliser le temps après le lever du soleil (si on peut le voir), autant il est impossible de comptabiliser le temps avant qu'il ne disparaisse au coucher. Du coup, la durée du temps d'exposition devient compliquée le soir.
Dans la mesure où il s'agit de mes rétines, qu'elle ne repoussent pas une fois qu'elles ont été endommagées et que je ne connais pas personnellement quelqu'un qui pratique le sungazing et qui pourrait me guider sans risque, je vais continuer à m'abstenir de risquer ma santé
avatar
maxaler

Messages : 133
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Sungazing et notre dimension énergétique

Message par Kiwi le Lun 7 Nov 2016 - 15:22

Je comprend bien ton appréhension Maxaler.. Et c'est tout à fait normal  

Pour info: Concernant les heures d'expositions du soir, les adeptes ont des calendriers avec des horaires précis selon les lattitudes ou ils se trouvent. Tout cela est trés bien cadré et organisé.

Pour autant je ne pratique pas non plus le sungazing, donc ne vas pas croire que je fais de la pub! Je veux juste informer de l'existence de cette pratique car elle remet en cause, certaines idées sur les capacités humaines.. Et moi ca me plait que l'on s'interroge un peu pour dépasser nos croyances, conditionnements et limitations.

Ceci dit, je connais plusieurs personnes qui pratiquent le sungazing et qui se sont réellement épanouies. Ce qui m'interpelle surtout chez eux c'est qu'ils ont une espece de rayonnement, quelque chose qu'ils degagent qui est "lumineux". Ca doit être leur aura ou leur biochamps qui est plus expansé, mais je n'ai pas fait de mesures pour le vérifier.

As tu vu le gars dans la 1er video? Lui aussi dégage quelque chose de serein et lumineux.

Perso j'avais essayé d'entamer le processus durant quelques jours, mais j'ai du arrêter car c'etait en plein hiver et le soleil n'était pas toujours au rv dans la ville ou j'habite. Aprés je n'ai pas re-tenté.. mais ca se fera peut être un jour quand j'habiterais ailleurs. C'est vrai qu'il faut vivre un endroit qui s'y prête pour pouvoir faire du Sungazing.. (Un endroit bien ensolleillé et sans nuage ni pollution). C'est l'une des conditions à réunir avec un bon état de santé des yeux
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum