Comment démarrer une alimentation physiologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment démarrer une alimentation physiologique

Message par Kiwi le Dim 14 Déc 2014 - 16:18



COMMENT DÉMARRER UNE ALIMENTATION PHYSIOLOGIQUE?
Par Thierry Casasnovas


Quels sont les premiers éléments à mettre en place ?

Avant toute réforme, il est intéressant de consommer des quantités de jus de plus en plus grandes, au moins 1 litre par jour, et de prendre des plantes, afin de régénérer les émonctoires. Il est essentiel de progresser doucement, certaines personnes ne toléreront, pour commencer, qu’une petite cuillère de jus, tellement leur corps va réagir à cet apport inhabituel de nutriments. Soyez à l’écoute : des réactions fortes ne signifient pas que les jus sont « mauvais » pour vous, mais seulement que vous n’avez pas l’habitude de recevoir de vrais nutriments. Il est conseillé de privilégier une démarche progressive et à long terme. Votre corps, ayant pris l’habitude de recevoir une nutrition adéquate, aura des réactions moins fortes quand vous vous lancerez dans une alimentation physiologique.

Privilégier la détoxination par paliers

Pour éviter de subir des symptômes de détoxination trop intenses, lorsque vous vous lancez dans l’alimentation physiologique, il est conseillé de procéder par paliers, à la fois en éliminant le poisons majeurs et en introduisant petit à petit une alimentation physiologique et un mode de vie physiologique. Les fruits doivent toujours être bien mûrs.

Par exemple :
- 1re semaine : arrêt du café / thé
- 2e semaine : arrêt du sucre raffiné
- 3e semaine : arrêt de tous les produits à base de gluten, donc à base de blé principalement
- 4e semaine : arrêt des produits laitiers
- 5e semaine : arrêt du poisson et des fruits de mer
- 6e semaine : arrêt de la viande
- 7e semaine : arrêt de toutes les céréales mais aussi du quinoa, du millet et du sarrasin
etc...

Ce n’est qu’un exemple : certains voudront commencer par arrêter la cigarette, d’autres les produits laitiers, le but étant de finir par éliminer tous les poisons majeurs, et d’introduire de plus en plus d’aliments physiologiques. Il est très difficile de donner des règles en la matière tellement l’adaptation est individuelle. La proposition ci-dessus est une inspiration et non pas une règle.

Aliments de transition

Prendre des bananes + autres fruits de saison pour remplacer le pain au petit déjeuner, en attendant d’éliminer le petit déjeuner. Remplacer les céréales à gluten par le sarrasin, le quinoa, l’amarante, le fonio. Les amandes peuvent être transformées en lait / crème ou consommées telles quelles après trempage (faire tremper une douzaine la veille, éplucher). On peut prendre de la spiruline en paillettes (vendeur recommandé : Algosud).

Pour les besoins en sel, il y a la possibilité de fabriquer du sel de céleri maison, et de consommer des bouillons de légumes maison salés avec ce sel. Pour les besoins en sucre, il faudrait privilégier les fruits, mais le miel est acceptable (1 c. à café par jour), par exemple pour sucrer une infusion.

On peut aussi prendre des féculents et des légumes (patates douces, pommes de  terre, potimarron et autres courges, châtaignes, carottes, fenouil, poireaux, haricots verts, petits pois, céleri, courgettes, aubergines, oignons, tomates, navets, champignons, brocolis, choux) cuits à la vapeur, à l’étouffée ou en soupe (salée avec du sel de céleri).

En transition, on peut prendre, en très petite quantité, 1 c. à café d’huile d’olive par jour (zéro pour les diabétiques) et de cameline, 2 c. à café par jour (première pression à froid. Mais pour les besoins en matières grasses, il vaut mieux consommer : 1/2 avocat par jour (zéro pour les diabétiques de type 2, pour lesquels il faudra couper les apports gras pendant plusieurs semaines), noix de coco (zéro pour les diabétiques), une petite quantité d’oléagineux : amandes, noisettes, noix, pignons, graines de tournesol et de courge, graines de chanvre trempées une nuit, graines de chia, etc. (zéro pour les diabétiques).

Au bout de combien de temps commence-t-on à ressentir les effets ?

Cela dépend de l’état de vos émonctoires, de votre niveau de fatigue et de votre niveau d’acidose. Certaines personnes n’arrivent pas à boire une gorgée de jus ni à mordre dans un fruit sans ressentir aussitôt des symptômes importants (nausées, vertiges, diarrhées, éruptions cutanées, etc.), tant leur niveau d’acidose est élevé. D’autres personnes, à l’autre extrémité, mangent cru pendant des mois et des mois sans voir le moindre changement : il s’agit généralement des personnes fatiguées, dont le système nerveux arrive difficilement à remettre les toxines en circulation. La plupart des gens constatent des effets au moins de 3 semaines à 1 mois : généralement, une sensation de légèreté, de grande forme, de bonne humeur et une disparition des douleurs, voire une légère perte de poids.

Pourquoi certaines personnes se sentent-elles très fatiguées au lieu de retrouver la forme ?

Certaines personnes passeront par une phase de grande fatigue, de léthargie. Cela est dû à l’arrêt des stimulants : café, sucre, gluten, viande, produits laitiers, etc. Ce n’est pas parce que l’alimentation physiologique ne fournit pas assez d’énergie : au contraire, c’est la meilleure source d’énergie qui soit, avec le soleil. Cette fatigue éprouvée est la fatigue réelle du corps, jusque-là masquée par les stimulants. Cette phase est temporaire, elle sera d’autant plus écourtée si vous écoutez votre fatigue, en vous couchant tôt et en dormant autant que vous en avez besoin.

Que faire quand la détoxination est trop forte ?

Généralement, après une phase de diminution des symptômes, suivent des phases d’aggravation des symptômes, puis d’amélioration, d’aggravation, etc. Les périodes d’aggravation correspondent aux périodes de fort nettoyage, où la quantité de toxines remise en circulation est importante. Il faut faire confiance à son corps, qui suit son programme, en fonction de sa vitalité et de la qualité de ses émonctoires.

Vous risquez de ressentir des troubles, habituellement assimilés à des maladies (voir symptômes de détoxination. Dans ces cas-là, il faut diminuer l’énergie consacrée à la détoxination en augmentant la charge digestive, par exemple en mangeant des légumes cuits à la vapeur, du quinoa, du millet, du sarrasin, etc. L’énergie consacrée à la digestion ne sera pas consacrée à la détoxination, qui se calmera peu à peu.

Cependant, il faut noter que la détoxination, une fois lancée, peut mettre un peu de temps à se calmer. C’est pourquoi il faut accompagner les réformes mises en œuvre par des pratiques permettant d’accélérer l’élimination des toxines vers les émonctoires : brossage de peau, lavements / irrigations coloniques, soleil, sommeil, etc.

Combien de fruits doit-on manger ?

Il est normal d’avoir besoin de grandes quantités de fruits quand on se lance dans le crudivorisme. Le corps a son programme : s’il fait des appels de sucre, c’est qu’il en a besoin pour nourrir les cellules. Ce besoin de grandes quantités se calmera tout seul graduellement.

Combien de temps dois-je suivre ce régime ?

Ce n’est pas un régime, c’est la seule alimentation viable pour l’être humain. Cette alimentation est à maintenir pour le reste de votre vie, afin de ne pas recommencer à vous intoxiquer et afin de régénérer votre ADN, chose qui ne se fera qu’à long terme.

Votre alimentation « classique » actuelle a conduit à des dysfonctionnements majeurs dans votre corps pour la bonne et simple raison qu’elle n’était pas adaptée. Ce n’était pas le bon carburant. Le mode de vie « régénéré frugivore » est le seul mode de vie adapté à l’humain. Il ne s’agit pas d’un régime, mais d’un choix conscient des meilleures conditions pour nous.

PDF DU GUIDE ALIMENTAIRE FRUGIVORE:
http://vivrecru.org/download/pdf/Guide%20Alimentaire%20Frugivore.pdf
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment démarrer une alimentation physiologique

Message par Green_Emma le Jeu 18 Déc 2014 - 16:46

Le passage à une alimentation physiologique peut prendre beaucoup de temps, il ne faut pas se stresser, et faire les choses petit à petit, quand on le sent.
J'ai mis 2 ans à y arriver moi, et encore, je mange toujours un peu de quinoa, et parfois du riz ou des légumineuses quand je suis invitée ou obligée d'aller au resto et que le repas tourne au casse-tête.

J'ai commencé par arrêter les produits laitiers, puis la cigarette et le café, puis le gluten, puis le maïs et autres produits auxquels je suis intolérante, puis le sucre et l'alcool, la viande et le poisson, et enfin les céréales sans gluten et les légumineuses (sauf rares exceptions comme dit au-dessus).

Certaines de ces phases ont été très difficiles, surtout pour le sucre et l'alcool. Mais finalement, comme tu dis Kiwi, c'est un mode de vie. Et on se sent tellement mieux, plus calme, plus joyeux, plus vivant, qu'on ne ferait marche arrière pour rien au monde.
Je sais que mes proches m'attendent au tournant, pensent qu'une fois ma candidose et mes intolérances calmées, je me remettrai enfin "à vivre normalement". Mais pour moi, je vis enfin normalement!  En fait, adopter une alimentation physiologique, c'est plus dur pour les autres que pour soi-même, c'est fou  
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment démarrer une alimentation physiologique

Message par Kiwi le Jeu 18 Déc 2014 - 22:50

Coucou Emma,

Ben moi je me prend surtout la tête avec les combinaisons alimentaires entre fruits et légumes. Ca ne vas pas dans le sens de mon instinct qui m'attire vers tel ou tel aliment selon un ressenti intuitif. Là devoir tout vérifier pour savoir si telle chose peut se manger avec telle autre, c'est apposer une forme de controle qui me déplait beaucoup. Mais quand aprés manger je vois que je ballonne parce que j'ai mélangé des choses qui ne vont pas ensemble, là je me dis qu'il faudrait vraiment parfaire ce point car sinon pour le reste, moi ca fait des années que je ne mange plus vraiment de choses toxiques. Par contre l'arrêt des fromages et des oeufs reste assez récent. Je continue comme toi à manger un peu de riz ou de quinoa, surtout en hiver car en été je suis au cru fruits et légumes à 90%.

Tu t'en sors toi avec les conbinaisons?
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment démarrer une alimentation physiologique

Message par Kiwi le Jeu 18 Déc 2014 - 22:55

Pour ceux qui ne l'ont pas encore voici en trois versions différentes

Le tableau des combinaisons en alimentation physiologique





avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment démarrer une alimentation physiologique

Message par Green_Emma le Ven 19 Déc 2014 - 10:58

Justement je me disais qu'il fallait que je me penche pour de vrai sur les combinaisons, parce que ma digestion reste souvent difficile. Au début je mettais ça sur le compte de ma candidose, mais tous mes autres symptômes ont disparu sauf les ballonnements.
Bref, il faut se rendre à l'évidence, il va falloir faire gaffe aux combinaisons pour arrêter de se transformer en baudruche!

Merci pour les schémas, ça aide, mais c'est difficile de tout mémoriser et d'appliquer ça au quotidien. Je crois que le seul moyen de me souvenir de tout ça va être de faire mon propre schéma!
Comme tu dis, c'est contraignant, donc pas marrant. Mais une fois que ça sera devenu une habitude on y pensera plus, restons positifs!
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment démarrer une alimentation physiologique

Message par Kiwi le Ven 19 Déc 2014 - 12:35

Ben déja le pire à éviter c'est le mélange gras et sucre au court du même repas. Donc les fruits bien sucrés sont a éviter si lors du même repas on mange par exemple de l'avocat, ou que l'on met de l'huile dans sa salade ou que l'on consomme des fruits secs. Les deux ensemble font de la fermentation et c'est souvent ca qui gonfle l'estomac..
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment démarrer une alimentation physiologique

Message par Green_Emma le Ven 19 Déc 2014 - 15:13

J'avais déjà remarqué qu'oléagineux + fruits ne faisaient pas bon ménage et depuis que je mange mes fruits seuls et loin de mes repas salés, tout va mieux!
Mais bon, je suis quand même souvent ballonnée sans savoir pourquoi... du coup va falloir que je sois encore plus vigilante.
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment démarrer une alimentation physiologique

Message par Kiwi le Ven 19 Déc 2014 - 17:20

Emma

L'estomac est le siège des émotions dit-ont. Alors tu pense bien que lorsqu'on est de nature anxieuse, il réagis lui aussi de manière sensible.
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment démarrer une alimentation physiologique

Message par Michel N le Jeu 12 Mar 2015 - 22:53

@Kiwi a écrit:Coucou Emma,

Ben moi je me prend surtout la tête avec les combinaisons alimentaires entre fruits et légumes. Ca ne vas pas dans le sens de mon instinct qui m'attire vers tel ou tel aliment selon un ressenti intuitif. Là devoir tout vérifier pour savoir si telle chose peut se manger avec telle autre, c'est apposer une forme de controle qui me déplait beaucoup. Mais quand aprés manger je vois que je ballonne parce que j'ai mélangé des choses qui ne vont pas ensemble, là je me dis qu'il faudrait vraiment parfaire ce point car sinon pour le reste, moi ca fait des années que je ne mange plus vraiment de choses toxiques. Par contre l'arrêt des fromages et des oeufs reste assez récent. Je continue comme toi à manger un peu de riz ou de quinoa, surtout en hiver car en été je suis au cru fruits et légumes à 90%.

Tu t'en sors toi avec les conbinaisons?

coucou à toutes et à tous

là ou je me prends la tête c'est avec les fruits gras - noix noisettes amandes, graines de courge ou de tournesol qu'il ne faudrait ne pas manger en même temps que les fruits secs, comme les dattes, les figues, les raisins secs. .. des mélanges que je pensais très énergisants pour calmer une fringale vers 10h ou 16h... mélanges que nous prenions très souvent lors de randonnées... avec des bananes en +... ou des oranges...
ne pas les prendre ensemble, mais l'un après l'autre est ce possible ?

je n'ai jamais eu d'effets négatifs...
avatar
Michel N

Messages : 47
Localisation : Montauban

http://michel1955.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment démarrer une alimentation physiologique

Message par NaturAdmin le Jeu 12 Mar 2015 - 23:54

Michel

Si tu n'as ressenti aucun désagrément digestif dans ce cas je ne vois pas de raison de t'abstenir. Est-ce pareil pour ta compagne? Je pose la question car chaque flore intestinale est differente. La réaction la plus courante c'est des flatulences, ballonements..

Le mieux à faire tout de même, c'est de commencer par la banane car les fruits se digèrent trés vite. Puis un peu plus tard, prend tes noix séchés. Il faut tout de même savoir que les fruits secs, c'est toujours mieux de les faire tremper plusieurs heures avant de les consommer pour liberer les inhibiteurs d'enzymes et retirer l'acide phytique qui empêchent l'absorbion complète des nutriments. Mais bon, en randonnée ca me parait difficile!
avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 365

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment démarrer une alimentation physiologique

Message par Michel N le Ven 13 Mar 2015 - 8:26

Bonjour NaturAdmin  ma compagne n'a pas non plus de problème avec le jus du matin (nous y avons depuis rajouté 2 ou 3 branches de céleri et ça donne un super goût ok  )
Pour la banane j'avais lu dans un groupe de facebook lié à Thierry Casasnovas qu'elle se digérait en 4 h... comme les noix... ce qui me semble bien beaucoup ...
avatar
Michel N

Messages : 47
Localisation : Montauban

http://michel1955.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum