Comment scolariser vos enfants à domicile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment scolariser vos enfants à domicile

Message par Kiwi le Lun 23 Fév 2015 - 11:44



Comment scolariser ses enfants à domicile


L'éducation à domicile est un excellent moyen d'être proche de ses enfants, tout en les aidant à devenir des adolescents, puis des adultes équilibrés et bien dans leur peau. Il s'agit également d'une opportunité extraordinaire de leur offrir une éducation qui soit en accord avec votre mode de vie et vos principes. La scolarité faite à la maison leur fournit des repères familiers et leur permet de s'ouvrir aux personnes comme au monde extérieur. En donnant une éducation qui correspond à leurs attentes et à leurs besoins réels, vos enfants aimeront apprendre avec enthousiasme, et cela, sans lassitude.



Comment s'y prendre:

1) Mettez en place votre projet d'éducation à domicile en respectant les lois. La loi Jules Ferry (aujourd'hui, article L131-2 du Code de l'éducation), garantit la liberté d'instruction en donnant le choix aux parents du mode d'instruction de leurs enfants. Les personnes ayant décidé de s'adonner à la scolarisation à domicile ont l'obligation d'appliquer les règles et lois en vigueur. Pour les aider en ce sens, il existe des groupes de soutien fortement susceptibles de donner des renseignements clairs sur la facette légale de l'école à la maison. Gardez bien en tête que les lois diffèrent d'un pays ou d'un état à l'autre. Il arrive même parfois que ces règles changent d'une académie scolaire à une autre, aussi, il est essentiel de faire des recherches précises en la matière.
Plusieurs organismes organismes fournissent des informations complètes et utiles sur la manière de pratiquer l'école à la maison en toute légalité. Il vous sera peut-être demandé de conserver les travaux de vos enfants dans un dossier. Cette condition est à respecter à la lettre, dès le premier jour d'école à la maison, d'autant plus si elle est posée par les autorités de votre état.

Voir ici pour vos droits: http://m.vosdroits.service-public.fr/particuliers/F23429.xhtml

2) Assurez-vous de pouvoir suivre financièrement. En effet, en fonction de votre vision de l'école à la maison, il est fort probable que vous investissiez des sommes conséquentes pour l'éducation de votre enfant. Cependant, cette somme dépend grandement des supports et des activités que vous mettrez en œuvre. Bien souvent et malheureusement, les activités sont payantes. Pour plus d'interactivité et de matière à apporter à vos enfants, vous pouvez rendre les « leçons » efficaces en amenant votre enfant au planétarium, visiter des expositions artistiques, assister à des séances de lecture, des spectacles, au musée. Néanmoins, ces activités demandent un certain investissement financier.

3) Inscrivez votre enfant à des activités en groupe. Proposez à votre enfant de faire du sport ou de s'adonner à toute activité qui l'intéresse. Il est essentiel que votre enfant ait des interactions sociales et fasse des choses en dehors de la maison. Ne le forcez pas, mais aidez-le à ne pas s'enfermer trop facilement non plus. Ces moments hors de la maison permettront à votre enfant de développer une vie sociale, lui apprendront à nouer de nouvelles relations et à aller vers les autres. L'école à la maison ne le déséquilibrera pas. En gardant un œil en permanence sur ses états émotionnels, sa sociabilité, son bien-être mental et physique, il deviendra très certainement un adulte accompli par la suite. Il suffit de vous concerter avec lui sur les activités qui titilleront véritablement son intérêt, puis de le guider sur la bonne voie. Les recherches effectuées sur l'école à la maison ont démontré que les enfants formés de cette manière sont tout aussi impliqués que leurs semblables scolarisés de manière classique et réusiesent beaucoup mieux dans la vie. Les enfants éduqués chez eux savent tout aussi bien se rendre utiles à leur communauté et créer des interactions sociales.

4) Informez votre entourage familial. Les membres de votre famille peuvent également participer à ce projet et être de bon conseil ou vous critiquer de façon virulente ! Prenez votre temps et décidez de la manière dont vous allez leur exposer votre projet. Le moment fatidique passé, écoutez ce qu'ils ont à dire, répondez à leurs questions et rassurez-les s'ils sont inquiets. En gardant un esprit de dialogue, faites-leur sentir que vous êtes préparé, déterminé et que leur attitude négative ne vous freinera en aucun cas. Ces personnes se soucient de vous et de vos enfants, aussi, le temps que l'école à la maison donne des résultats concrets sur l'éducation de votre progéniture, elles peuvent être d'un grand soutien. D'ailleurs, qu'est-ce qui empêche ces mêmes personnes de donner un coup de main bienvenu dans la scolarisation à domicile de votre enfant ? Il est certain qu'elles possèdent certaines connaissances que vous n'avez peut-être pas. Dites-leur clairement que vous aimeriez les faire participer activement à l'éducation de votre progéniture : elles pourront difficilement refuser.

5) Ayez confiance en vos capacités pédagogiques. Mettez-vous en tête que vous vous souciez bien plus que quiconque de l'avenir de votre enfant. Qui plus est, vous êtes la seule personne compétente dans la scolarisation de votre enfant à la maison. L'école à la maison est une très grande responsabilité et en arrivant à l'intégrer à votre mode de vie, il y a de très fortes chances pour que l'expérience fonctionne et cela, quels que soient votre niveau d'étude et vos connaissances. De plus, cette approche de l'éducation ne vous oblige absolument pas à vous y consacrer exclusivement, au détriment de vos propres centres d'intérêt. En effet, il y a une vie en dehors de l'école à la maison !
Il est bien plus facile d'enseigner à un enfant de niveau primaire, qu'à un adolescent ayant atteint le niveau du lycée. Cependant, il suffit d'avoir confiance en vous, de vous répéter que l'expérience est faisable et que d'autres parents y sont bien arrivés.

6) Renseignez-vous sur les différentes méthodes destinées à faire l'école à la maison. Vous pouvez compter sur une multitude de méthodes qui feront d'excellentes ressources. Les manières de procéder étant très variées, il est primordial que vous preniez le temps de réfléchir afin que « votre école à la maison » soit au diapason avec votre vision des choses.

La déscolarisation : il s'agit d'une approche libre au sein de laquelle l'étudiant s'autogère. Cette manière de procéder table sur l'idée qu'un apprenant est plus susceptible de maîtriser un sujet qui l'intéresse vraiment.

Il existe plusieurs méthodes de scolarisation à domicile: Charlotte Mason, Montessori, Waldorf, Freinet, Decroly, Steiner...

7) Mettez en place votre propre forme d'école à la maison. Creusez vos intentions et vos motivations véritables. Pour quelles raisons voulez-vous faire l'école à la maison ? Comment définissez-vous une « bonne » éducation ? Quelle est votre vision des enfants, de l'enseignement et du fait d'apprendre ? Qu'est-ce qui stimule vos enfants au moment d'apprendre ? Ces questions peuvent vous aider à trouver l'approche idéale, celle à travers laquelle vous mettrez en place en environnement qui encourage à apprendre, qui conviendra à vos enfants, mais aussi au reste de la famille. Pensez également qu'une approche qui stimule un enfant en particulier ne fonctionnera peut-être pas pour un autre. Aussi, il se peut que vos préférences ne soient pas idéales pour eux. Pour parer à ces éventualités, le mieux est d'en parler à votre enfant, de faire le point sur ces attentes, bien avant de vous lancer dans cette année d'école à la maison.

8) Mettez en place votre programme scolaire. Le parent qui débute dans l'univers de l'école à la maison peut être rapidement dépassé par la quantité incroyable de méthodes et de ressources à disposition. À cause de cela, il peut rapidement inhiber l'importance de tous ces supports. En mettant au clair votre approche pédagogique, vous pourrez petit à petit trier les éléments que vous mettrez en œuvre, même si là encore, il existe un volume phénoménal de ressources qui vous aideront à vous y retrouver. Faites des recherches, lisez, planifiez les sujets que vous souhaitez étudier avec votre enfant et la manière dont vous allez procéder. En vous rendant à la bibliothèque ou dans les librairies, vous trouverez bien évidemment des ouvrages et méthodes dédiés à l'école à la maison, mais également des témoignages ainsi que des programmes scolaires spécifiques.
Internet représente une source intarissable : vous y trouverez aussi bien les informations de base sur de nombreux sujets, vous pourrez acheter des programmes préétablis, du matériel, vous y découvrirez des méthodologies, des groupes de soutien et le programme scolaire d'écoles classiques. Internet abrite également des cours gratuits sur la plupart des sujets couverts à l'école, dispensés par des professeurs, des éducateurs, qui comme vous font l'école à la maison ou sur des chaînes télévisées éducatives !
L'éducation classique, telle que nous la connaissons, induit la lecture, la réflexion et l'expression, du moins, pour maîtriser les bases. Cependant, les personnes qui ont opté pour l'école à la maison, même si elles sont d'accord avec le système scolaire classique, possèdent elles aussi un très large éventail de ressources que les enfants peuvent expérimenter, sans l'aspect formel de l'éducation traditionnelle. Vous aurez peut-être envie d'initier vos enfants à l'art, aux sciences (biologie, physique, chimie), aux langues, à la musique, à l'histoire ou encore à la géographie, l'écologie, l'étude de la faune et de la flore..

9) Les supports et le materiel que vous achèterez dans le cadre de votre école à la maison varieront grandement en fonction de la méthode que vous aurez décidé de mettre en pratique. Sur internet, chez les éditeurs et revendeurs spécialisés vous pourrez commander des manuels scolaires, les programmes reliés ou tout autre outil. Vous ferez des économies en vous tournant aussi vers les bibliothèques, les magasins de livres seconde-main ou encore les brocantes. Misez sur les magasins discount qui organisent des braderies spéciales « rentrée des classes », les revendeurs de fournitures de bureau, pour faire le plein de stylos, cahiers et bâtons de colle. En commençant à stocker ces fournitures dès le mois d'août, vous aurez l'esprit tranquille durant le reste de l'année.

10) Planifiez votre journée. En optant pour un environnement formel, préparez-vous en rassemblant vos plans, les supports et manuels, voire, en dédiant une pièce spéciale pour l'école à la maison. Toutefois, puisqu'il s'agit d'une scolarité parallèle, le mieux à faire est de vous préparer au maximum avant de commencer. En adoptant une approche différente, vous avez peut-être choisi de faire des sorties dans des endroits en rapport direct avec le sujet traité. Autrement, il peut s'agir d'accessoires savamment disposés dans la maison ou enfin, du quotidien, qui devient un outil à part entière, sans qu'il y ait le moindre programme écrit ou manuel.

11) Organisez des activités manuelles. Il est toujours agréable de faire des choses de ses propres mains. Ainsi, certaines activités sont faciles à réaliser tout en étant éducatifs, telles que : le jardinage, la cuisine, la couture, le compostage, des projets scientifiques, la randonnée, le bricolage, s'occuper des animaux de compagnie, découvrir ce que renferme l'intérieur d'appareils électroniques cassés (en vous assurant qu'ils ne contiennent aucun composant dangereux). Votre enfant apprendra des choses en fonction de son âge, mais cela apportera des éléments concerts à son éducation. Assurez-vous d'agrémenter ces activités avec des informations annexes et des concepts. Par exemple, planter des fleurs peut être une activité éducative, tout en permettant à l'enfant de jouer dans la terre ! Les activités qui se déroulent autour de la maison peuvent être accompagnées d'une lecture spécifique ou d'un outil complémentaire.

12) Gardez une trace de tous les travaux effectués par votre enfant. Prévoyez un classeur équipé d'intercalaires, afin d'y ranger soigneusement des travaux effectués par votre enfant. Ces documents peuvent être demandés par les autorités par la suite. N'oubliez pas de donner un intitulé à chaque intercalaire en fonction du sujet qu'il abrite. Chaque document produit par votre enfant peut ainsi être perforé (à l'aide d'un perforateur), puis archivé dans la section appropriée du classeur. N'oubliez pas également de dater chaque page, afin de pouvoir tout ranger dans l'ordre chronologique.
Ceci est d'autant plus important si votre enfant exprime son intention d'aller à l'université plus tard, puisque certains établissements demanderont à consulter le portfolio du futur étudiant qui est passé par l'école à la maison. Qui plus est, ces documents pourront servir de support pour ses frères et sœurs, vos amis ou toute autre personne intéressée par la scolarisation à domicile.

13) Evaluez ses progrès de temps en temps. Dans le cadre de l'école à la maison, le réflexe d'évaluation périodique vient naturellement, encouragé par ce processus qui se déroule en tête à tête. Néanmoins, dans certaines régions, la loi oblige les éducateurs à faire passer des examens ou des évaluations officielles. Ces évaluations permettent non seulement de vérifier l'évolution de votre enfant au niveau académique, mais également de sonder les répercussions du processus de l'école à la maison sur le reste de la famille. Si vos méthodes éducatives ne correspondent pas à la façon dont votre enfant apprend, si le programme est trop structuré ou au contraire, pas assez structuré ou encore, si l'école à la maison est mal vécue par les différents acteurs, il est temps de changer les choses. Dans un tel cas, en faisant quelques recherches, vous pouvez adapter votre manière de procéder, cela, rapidement. Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec un sujet en particulier (à cause de votre niveau, par exemple) il existe des tests standards destinés à jauger la progression de votre enfant (tels que le FCAT). Une fois le test effectué par votre enfant, vous recevrez les résultats par email. Outre le FCAT, vous avez la possibilité de commander ou télécharger de nombreux autres tests similaires sur internet.

14) Preparez votre enfant. Expliquez-lui ce qui va se dérouler dans les mois à venir, en y incluant son quotidien, mais aussi celui du reste de la famille. Avec le plus âgé, soyez clair : il est sur le point de quitter l'école traditionnelle, mais il n'aura pas à laisser ses amis et il continuera tout de même à apprendre. Demandez-lui ce qu'il souhaiterait apprendre. Par exemple, si votre enfant aime l'astronomie, investissez dans un télescope et étudiez cette matière. Assurez-vous de sa motivation : l'école à la maison doit être amusante pour ceux qui en bénéficient, il ne s'agit aucunement d'une forme de punition. Si cela peut vous aider, expliquez-leur qu'il y a à peu près 1,5 million d'enfants (pour l'instant) qui vont faire l'école à la maison cette année !

15) Donnez du temps à votre enfant ou adolescent pour qu'il s'y fasse. Les enfants qui quittent l'école telle que nous la connaissons pour la scolarisation à domicile ont besoin d'un peu de temps pour s'adapter. Au lieu de vous plonger immédiatement dans l'école à la maison, vous pouvez par exemple déstructurer le programme et les activités, pour ensuite mettre en place une certaine routine. Afin que l'expérience soit vraiment différente et agréable pour l'enfant, essayez de déterminer le temps qu'il lui faudra pour « se remettre » de ce changement. Si votre enfant affiche des inquiétudes, faites des recherches, afin d'étayer vos propres opinions : ils ne doivent pas percevoir cette décision comme de la tyrannie parentale. S'ils ont peur d'être en retard, rassurez-les en leur expliquant qu'ils pourront intégrer l'université plus tôt. En effet, l'école à la maison peut leur permettre à franchir certaines étapes éducatives plus rapidement.

16) Faites en sorte que votre enfant ne perde de vue aucun ancien camarade et qu'il s'en fasse de nouveaux. Encouragez-le  sans le forcer ! à garder contact avec ses amis actuels, mais aussi de faire connaissance avec d'autres enfants scolarisés chez eux. Cela se fera de manière tout à fait naturelle si votre famille interagit avec d'autres pratiquants de l'école à la maison, à travers les « classes coopératives », les sorties ou les rencontres sportives entre étudiants à domicile.
L'un des points positifs de l'école à la maison est le nombre restreint d'heures consacrées à l'éducation de votre enfant – moins de 8 heures par jour -. D'ailleurs, dans un établissement traditionnel, les élèves passent la majorité de leur temps à attendre. L'enseignement à la maison peut lui dispenser des informations effectives en quatre heures, contre sept heures dans un établissement scolaire standard. Finalement, ceci est un gain de temps conséquent pour vous et pour lui, cela signifie qu'il dispose de plus de temps également pour approfondir ce qu'il sait déjà.


Conseils:

•Soyez un professeur détendu et ouvert. L'école à la maison risque de se transformer en véritable cauchemar si vous ou votre enfant vous laissez envahir par le stress du quotidien.
•Prenez soin de vous, en prenant du temps pour souffler et soyez préparé à faire face à vos nombreuses responsabilités en tant que parent et professeur. Votre enfant étant scolarisé à la maison aura plus de temps pour apprendre, comparativement à un homologue scolarisé dans un établissement standard.
•Explorez des sujets qui sortent des sentiers battus tels que la protection de la nature ou encore une activité spécifique. Ainsi, il bénéficiera d'une éducation plus fournie.
•Inscrivez chacun de vos enfants à la bibliothèque. En vous y rendant ensemble une fois par semaine, ces derniers développeront un véritable intérêt pour la lecture et auront envie d'apprendre.
•Prenez des photos ! Gardez une trace des activités menées dans le cadre de l'école à la maison, même celles moins excitantes et routinières. En illustrant concrètement votre façon de faire l'école à la maison, vous démontrez que vous êtes actifs et que vous menez des projets effectivement éducatifs.
• À la fin de l'année, composez un scrapbook ou utilisez ces photos pour en faire un site familial, pour les souvenirs, mais aussi pour parler de cette forme de scolarité créative aux internautes.
•Toujours dans le même esprit, vous pouvez également partager ces photos et vos impressions sur un blog dédié à la scolarité à domicile.
•Tournez-vous vers l'extérieur pour demander de l'aide si besoin. Si vous ne maîtrisez pas un sujet en particulier, pourquoi ne pas engager un professeur particulier ou demander à un ami, voire un autre parent qui pratique l'école à la maison ? Cette personne devra disposer des connaissances nécessaires dans la matière en question, afin de les dispenser à votre enfant.
•Inscrivez-vous sur un forum ou un groupe Yahoo dédié à l'école à la maison. Sans quitter votre domicile, vous pouvez ainsi échanger des messages, obtenir de l'aide ou des encouragements. De plus, vous pouvez vous exprimer sur certains de vos soucis, alors que vous n'oseriez pas vous lancer avec des amis ou des proches, en chair et en os. Ces groupes peuvent regrouper des participants qui partagent la même foi, la même méthode d'enseignement ou le même programme et plus simplement encore des parents qui pratiquent la scolarité à domicile. Soyez flexible. •Montrez-vous ouvert aux changements et vivez l'instant présent ! Si votre enfant est scolarisé à la maison et qu'il présente des difficultés d'apprentissage, tournez-vous vers les groupes dédiés aux enfants avec des besoins éducatifs spécifiques.
•Gérez votre temps efficacement. La scolarité à domicile n'est pas une excuse pour se laisser aller à l'oisiveté. Au contraire, il s'agit d'une opportunité : celle de donner vie à une éducation pour rendre votre famille plus épanouie. Les lèves tôt peuvent profiter des heures matinales pour s'y adonner, contrairement aux couches tard, qui préféreront l'après-midi ou la soirée. Déterminez la période de la journée durant laquelle votre enfant apprend plus efficacement.

Avertissements

•Ne dépensez pas tout votre argent en programmes et accessoires. L'école à la maison ne doit pas vous ruiner ! Il existe une grande quantité de ressources gratuites ou bon marché dispensée au sein même de votre communauté et sur internet. Enfin, ne dépensez pas votre argent sur des programmes qui n'ont pas été approuvés ou qui sortent de nulle part.
•Chaque chose en son temps. Il existe une quantité telle de possibilités en matière d'éducation et d'interaction sociale, qu'en essayant de tout faire, vous et votre enfant risquez d'être rapidement dépassés. Sélectionnez uniquement les activités qui plairont à votre enfant et respectez ce programme.
•La prudence est de mise lorsque vous utilisez un manuel scolaire traditionnel ou un programme scolaire en ligne. Si ces programmes sont efficaces, il arrive qu'ils ne soient pas adaptés à toutes les méthodes éducatives. Dans un tel cas, tous les points négatifs accordés à la scolarité traditionnelle risquent de venir polluer votre école à la maison. Pour répondre aux besoins et aux objectifs de toute la famille, faites en sorte d'ajuster le programme que vous avez choisi.
•Voici un conseil de taille si vous pensez à faire l'école à la maison : n'oubliez pas d'enseigner la discipline à votre enfant. Vous pouvez être tenté de le laisser se réveiller à l'heure qu'il veut ou de se relâcher alors que c'est jour d'école, néanmoins, cela le desservira par la suite. Une fois qu'il passera à la vie d'adulte, il devra respecter des horaires de bureau, de cours à l'université, etc. Or sans discipline, il ne pourra jamais s'y faire. De nombreux parents peinent à comprendre qu'enfermer leur enfant dans une bulle protectrice est efficace seulement à court terme, pour en faire des adultes inadaptés par la suite. Faites au mieux pour mettre en place des horaires, pour réveiller votre enfant suffisamment tôt, réguler les heures passées à jouer aux jeux vidéo, regarder la télévision, éviter qu'il se couche trop tard les veilles de jours d'école, par exemple.
•Proposez-lui des défis, afin qu'il expérimente de nouvelles situations, durant lesquelles il interagira avec d'autres enfants : concernant ce dernier point, n'oubliez pas que vous ne le protègerez pas éternellement des enfants mal éduqués. Votre enfant devra tôt ou tard savoir faire face à ses semblables, y compris les moins gentils. Attention toutefois, il n'est pas question de laisser votre enfant se faire harceler, mais tout simplement de lui expliquer clairement que tout le monde n'est pas gentil.
•Ne soyez pas obsédé par votre enfant ! Prenez soin de vous, sortez avec votre moitié, n'incluez pas l'éducation de votre enfant dans toutes les discussions et ainsi, vous serez vous aussi épanoui !
•Respectez les lois de votre région en ce qui concerne la scolarité à domicile. Rassemblez les points légaux en la matière et respectez-les. Il suffit d'oublier un détail technique pour que la justice vienne frapper à votre porte.
•Si vous incluez les notes dans votre méthodologie, ne distribuez pas les bonnes notes par amour ou par complaisance : s'il peut faire mieux, dites-le-lui clairement. S'il décroche un « C » - une note passable dans la plupart des établissements -, revenez sur la leçon en question, retravaillez là, jusqu'à ce qu'il décroche un « A ». Si votre but est qu'il réussisse sa scolarité à la maison, n'oubliez pas qu'il se prépare également à étudier à l'université, puis à intégrer le monde du travail.
•Ne perdez pas votre temps à comparer votre enfant aux autres. Votre progéniture aura plus de temps, plus de jours de scolarité dans l'année et plus d'occasions d'apprendre que ses camarades scolarisés de manière traditionnelle. Prenez conscience qu'il s'agit pour lui d'un privilège, en cessant de le comparer aux élèves qui vont dans un établissement standard.
•Dans l'intérêt de l'enfant qui souffre de pathologie mentale telle que l'agoraphobie, la dépression ou les troubles bipolaires, peut-être est-il temps de revoir votre vision de l'école à la maison.
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment scolariser vos enfants à domicile

Message par Confucius le Mar 24 Fév 2015 - 21:33

J'avais envisagé cette possibilité pour mon fils harcelé depuis toujours. Mais je craignais, que le fait de ne plus avoir de contact avec l'extérieur pourrait amplifier son insociabilité.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 325

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment scolariser vos enfants à domicile

Message par Kiwi le Mar 24 Fév 2015 - 21:40

Confucius

Pas forcément. Il pourrait se faire des copains via une association ou sur internet sur un reseau d'enfant scolarisé comme lui à la maison.

Disons que le plus important dans la scolarisation à domicile, c'est la disponibilité d'un parent pour assurer les leçons quotidiennes et accompagner correctement l'enfant dans son apprentissage et son épanouissemenr. Cela recquière du temps et de l'investissement
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum