Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Green_Emma le Lun 4 Mai 2015 - 21:26

Le Régime Faible en FODMAP contre le SII

Le syndrome de l’intestin irritable ou SII est un mal chronique très difficile à gérer au quotidien, les douleurs et les désordres intestinaux peuvent être intenses et provoqués autant par ce qu'on mange que par le stress. Il y a une très bonne fiche naturo sur le sujet sur le forum: http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org/t97-fiche-naturo-syndrome-de-l-intestin-irritable.
Pour soulager ce syndrome, tout le monde y va de son régime et des ses conseils. Parmi les nombreuses recommandations, le régime faible en FODMAP a été un des rare à soulager la majorité des gens souffrant de SII. Le principe est de suivre ce régime de façon stricte de 2 à 5 semaines ou jusqu'à ressentir une amélioration notable, puis de réintroduire un aliment riche en FODMAP après l'autre ou un groupe d'aliment en notant les effets ressentis afin de cerner quels aliments peuvent être consommés sans problème ou devraient être totalement exclu.

Que signifie FODMAP?
Fermentiscibles: rapidement fermentés par les bactéries du côlon
Oligo-saccharides: aliments riches en fructanes
Di-saccharides: lactose
Mono-saccharides: aliments riches en fructoses (miel, fruits telles que les pommes, etc.)
And/Et
Polyols: édulcorants en -ol (maltitol, sorbitol, etc.) et certains fruits.

Pour résumer, les FODMAP sont tous les aliments qui ont tendance à fermenter au moment de la digestion et à créer gène, ballonnements, douleurs et diarrhées chez les intestins sensibles.

Les aliments riches en FODMAP, donc à éviter
FRUITS: pomme, mangue, pastèque, fruits en conserve dans leur jus, kaki, abricot, avocat, cerise, litchi, nectarine, pêche, poire, prune, pruneau, noix de coco.
LEGUMES: artichaut, asperge, betterave, brocoli, chou de bruxelles, choux, chou-fleur, oignon, aubergine, fenouil, ail, poireau, petit pois, poivron vert, champignons, maïs.
LEGUMINEUSES: pois chiche, haricots rouges, mungo, sec, etc., lentilles, soja.
CEREALES: toutes les céréales à gluten.
PRODUITS LAITIERS: supprimer le lactose, remplacer par des laits végétaux (lait d'amande, lait de riz...éviter le lait de soja, mal digéré lui aussi), et si vous ne pouvez pas vous passer de fromage, préférer les pâtes dures ainsi que le camembert et le brie.
SUCRES: édulcorants, sucre, miel, sirop de glucose, concentrés de fruits, jus de fruits, fruits séchés.
AUTRES: chicorée, pissenlit, pistache, noix de cajou.

Alors que reste-t-il?
FRUITS: banane, myrtille, mûre, fraise, framboise, canneberge, raisin, durian, melon, pamplemousse, kiwi, citron jaune et vert, mandarine, orange, fruit de la passion, papaye, rhubarbe.
LEGUMES: carotte, céleri, endive, haricot vert, laitue, olive, panais, potiron, courges, courgette, poivron rouge, blette, épinard, rutabaga, pomme de terre, patate douce, taro, tomate, navet, igname, cœurs de palmier, concombre.
CEREALES: amarante, sarrasin, riz, avoine, millet, quinoa, sorgho, tapioca, épeautre, polenta
SUCRE: préférer le sirop d'érable et les sucres les moins raffinés (sucre de coco, sucre intégral...), toujours en petite quantité.
AUTRES: arrow-root, psyllium, amandes (sans abuser), graines de courge, toutes les herbes aromatiques.
En général, préférer les produits naturels non transformés et bio.

En plus de ce régime, l'alcool, les aliments gras (en particulier la friture), la caféine, le cacao et le tabac devraient être évités. Il a été montré qu'une activité sportive régulière calmait les symptômes, ainsi que tout ce qui peut aider à diminuer le stress et les émotions vives (yoga, méditation, thérapie...).

Je souffre moi-même de SII et je me lance dans l’expérience! J'ai constaté une nette amélioration en passant à une alimentation totalement végétale sans céréale et légumineuse, majoritairement crue et en respectant les combinaisons alimentaires, mais il m'arrive encore d'avoir des crises assez violentes bien que beaucoup plus espacées.
J'ai donc décidé de supprimer les aliments riches en FODMAP de mon alimentation pour au moins 2 semaines, en gros une nouvelle diète révolutionnaire végécru sans fodmap! ok Bref, si il y en a que ça intéresse, je vous tiendrai au courant de mes observations, j'ai commencé hier. Pour moi le plus dur va être de me passer de noix de cajou et d'avocat!
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Kiwi le Mar 5 Mai 2015 - 9:42

Bonjour Emma,

Trés bonne idée ce régime. Je veux bien suivre ton journal de bord pour voir ce que ça donne ayant moi aussi des problèmes digestifs.
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Green_Emma le Dim 10 Mai 2015 - 21:48

Bonjour,

Après quelques jours de régime sans FODMAP, je constate un léger mieux, mais j'attends encore un peu avant de me prononcer pour de bon.
Seul écart, un avocat qui s'abîmait, et comme j'étais seule chez moi ces derniers jours, je l'ai mangé pour ne pas le perdre. Coïncidence ou pas, mon ventre a fait des siennes après le repas concerné...
Encore une grosse semaine et j'espère pouvoir rendre mon verdict!
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Kiwi le Lun 11 Mai 2015 - 16:32

Coucou Emma,

J'adore l'avocat.. Et hélas j'ai bien peut que comme toi il soit fauteur de trouble dans mes intestins. Ce qui m'agace avec tout ça c'est qu'a force de retirer ci et ca pour des raisons d'allergie, de toxicité et autre... il ne reste plus grand chose à manger!!

Vas bientôt falloir investir chez Prâna si ça continue!!
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Green_Emma le Lun 11 Mai 2015 - 17:50

Et oui, c'est dur de se priver d'autant d'aliments, surtout quand on les aime tant! On pourrait en effet vivre d'air frais mais à Paris c'est râpé!  

L'avocat, la coco et le cacao = mes 3 passions depuis ma transition vers le tout végétal, du coup je me rabats sur pas mal de graines de tournesol et de courges trempées pour avoir ma dose de gras.
Et j'avais déjà remarqué que le cacao ne me faisait pas beaucoup de bien, du coup je me limitais mais sans vouloir m'arrêter. Et récemment j'avais des doutes sur les pommes... ce fruit si pratique et qu'on trouve partout! Quelle galère de s'en priver!

Je garde quand même espoir, puisqu'une fois la période d'exclusion terminée, on peut réintroduire les aliments riches en FODMAP un par un, et peut-être se rendre compte que la majorité n'a pas d'effet (pourvu que ce soit le cas!!). Et puis je prends vraiment ça comme une expérience passagère pour l'instant, ça rend le tout plus intéressant!
Bref, l'aventure continue
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Green_Emma le Ven 15 Mai 2015 - 14:48

Bonjour,

voilà 12 jours que je suis le régime faible en FODMAP version crue/végétalienne. Et bien ça marche!
J'ai le ventre beaucoup moins gonflé, moins de douleurs et d'inconfort.

Je vais continuer à suivre cette diet de façon stricte jusqu'à mon départ en vacances (dans 2 semaines), puis je reprendrai à mon retour en faisant strict la plupart du temps, avec des petits écarts 1 ou 2 fois max par semaine pour pouvoir noter mes réactions et cibler les aliments qui ne me conviennent vraiment pas.

Avant de commencer, j'étais dans une période de grand n'importe quoi, comme si mon système digestif pétais un plomb, du coup je suis vraiment ravie du résultat

Bref, pour tout les irrités de l'intestin, n'hésitez pas, lancez-vous!
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Kiwi le Ven 15 Mai 2015 - 23:46

Emma,

Quels sont les premiers aliments "allergisants" que tu as deja pus identifier?
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Green_Emma le Sam 16 Mai 2015 - 7:28

Pour l'instant je n'ai ciblé que l'avocat, seul écart en 12 jours. Mais avant de commencer l'expérience j'avais déjà de sérieux doutes sur les noix de cajou et le cacao... et ça fait 2 ans que j'ai pas mangé de pastèque, quand j'étais au pire de ma forme, rien qu'un dès de pastèque et mon ventre me faisait une révolution!
Pour le reste je pourrai mieux me rendre compte quand je réintroduirai les aliments riches en fodmap.
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Kiwi le Sam 16 Mai 2015 - 10:33

Emma,

Il y a les aliments riches en Fodmap et ceux qui ont naturellement tendance à irriter l'intestin. Je te rajoute ici la liste car mine de rien il y a des recoupements intéressant à faire. Notamment pour les personnes qui ont le syndrôme de l'intestin irritable. Il faut savoir que ça n'est pas tout à fait une maladie mais un mal dont souffrent une grande majorité de personnes en lien direct avec notre style de vie moderne qui mélange stress et mauvaise maniere de s'alimenter et de respecter notre physiologie.

ALIMENTS IRRITANTS POUR LES INTESTINS:
Les légumineux : fèves, haricots secs, lentilles, pois…
Les fibres riches en lignine : les crudités, certains légumes verts (blette, céleri, chou, oignon, salsifis).
Les piments.
Les fruits non pelés et fruits pas assez mûrs.
Les fruits oléagineux : amandes, noix, noix du Brésil, noix de cajou, noisettes, noix de macadamias, noix de pécans, pignons, pistaches.
Le son.
Les aliments fermentés, surtout les fromages fermentés (fromages à pâte molle et croûte moisie type Brie et Camembert, fromages à pâte molle et croûte lavée type Livarot et Munster, fromages avec moisissures à l'intérieur type bleus et persillés...).
Les viandes faisandées ou marinées.
Les viandes à fibres longues avec tendon et collagène.
Certains abats.
Les charcuteries.
Les préparations grasses.
Les sauces grasses.
Les fritures.
Les farineux.
Le lait et les laitages.
L'alcool.
Le café fort.
Les abus d'aliments riches en fructose : miel, fruits secs, raisin, figue, cerise…
Les aliments glacés
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Green_Emma le Dim 17 Mai 2015 - 11:23

En effet, beaucoup des aliments irritants dont tu fais la liste sont aussi riches en FODMAP et provoquent de violentes réactions quand on a l'intestin irrité.
Et il est clair que tous les excitants ont un sale effet que j'avais remarqué avant de changer d'alimentation: café et alcool = catastrophe! Pourtant j'ai insisté longtemps avant de pouvoir enfin m'en passer... la viande aussi était pour moi très difficile à digérer.

Pendant des années j'ai aussi été malade après chaque repas trop gras type fastfood, ou les patates sautées à la graisse de canard amoureusement préparées par mon grand-père!
Tout ça est bien loin pour moi, mais récemment j'ai été malade toute une nuit après avoir abusé de noix de macadamia...  
Déjà, le passage à une alimentation physio a grandement calmé mon intestin. Avant de commencer ma transition, je faisais des crises énormes avec de telles douleurs que je ne pouvais plus me tenir debout et ça pouvait durer plusieurs heures. ça ne m'arrive plus du tout, maintenant ça se limite à des ballonnements et quelques désordres gênants mais mineurs.

Et je confirme que le stress est aggravant voire déclencheur ce "syndrome". Mes problèmes ont commencé alors que j'étais dans une grande période de stress et certaines de mes pires crises étaient directement liées à des événements forts en émotions.
En plus d'un changement d'alimentation, je me suis donc attaquée au stress et aux émotions: sport, beaucoup de marche, thérapie pour creuser le fond du problème, exercices de respiration et méditation depuis peu.

Bref, comme tu dis, plus que notre alimentation, c'est notre mode de vie qui est à revoir pour arrêter de souffrir!
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Kiwi le Dim 19 Juil 2015 - 16:38

Coucou Emma,

Ou en est-tu avec ton régime sans Fodmap? Sachant que tu est récemment parti en voyage durant trois semaines, j'imagine que ça n'as pas du être simple coté alimentation. Comment t'est tu nourris là bas? As tu eu des dérangements intestinaux?
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Green_Emma le Lun 20 Juil 2015 - 7:07

Bonjour Kiwi,
pendant mes vacances en Indonésie j'ai du faire une parenthèse dans mon régime sans fodmap. Je me suis nourrie principalement de fruits et de jeunes noix de coco dont je buvais l'eau puis mangeais la chair. Je mangeais aussi du gado-gado, un plat végétalien à base de légumes vapeurs et tofu/tempeh (toujours sans la sauce qui contient du sucre et de la sauce soja au gluten). Les 2 premières semaines je n'ai eu accès qu'à un petit panel de fruits et tout allait super bien niveau digestif. Tout s'est compliqué quand j'ai ajouté à mon régime de la pastèque et la chair de coco. Je sais donc maintenant que je peux boire des litres d'eau de coco sans problème mais que la chair me fait mal au ventre! Et pour la pastèque, c'est tout seule ou rien! Idem pour le tofu, c'est un fait, il me fait péter!
Bref, une parenthèse qui m'a permi d'isoler de nouveaux aliments.
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Kiwi le Lun 20 Juil 2015 - 10:40

Emma,

En effet, le melon ou la pastèque doivent toujours se manger seuls. Ils n'ont aucune association possible. Voir ci dessous le tableau des association alimentaires en crudivorisme.


Pour ce qui est du tofu, c'est vrai qu' il fait péter!.. surtout consommé le soir car c'est le moment de la journée ou nous ne digèrons pas du tout les protéines et le sucre ( principes de chrononutrition) mais perso même en etant devenu crudi, je continue à consommer du tempeh dans mes salades composées. Par contre je ne mange jamais plus de tofu. Il faut savoir que le tempeh est différent du tofu classique. Même s'il est fait à partir de soja. Il est bien plus digeste et présente de nombreuses vertues. Enfin il représente une source interessante en B12.

Pour ma part j'ai eu ces derniers temps des gros spasmes au niveau du colon et ca m'as collé de sérieuses douleurs ainsi qu'un ventre énorme. La difficulté du crudivorisme lorsque qu'on a le syndrome de l'intestin irritable, c'est que l'apport massif de fibre est forcément irritant. Il faut garder du cuit, prendre soin de manger les fruits et légumes bien mûrs (sinon gare aux réactions exacerbées) et préférer les légumes en jus plutôt qu'a la croc. Par contre les fruits c'est mieux à la croc qu'en jus à condition qu'ils soit bien mûrs sinon ca passe trés mal.

Enfin, il faut bien respecter les bonnes conbinaisons de fruits et légumes lors d'un repas. En suivant les indications données sur le tableau ci dessus, on evite (normalement) les problèmes de digestions.. Mais là encore tout dépend du type de flore que nous avons. Ca se joue sur des prédispositions que nous avons à la naissance, venant principalement de notre mère qui nous transmet naturellement sa flore.

Pour toutes les maladies intestinales à type inflammatoire ( SII, Crohn..) les recherches les plus récentes mettent en exergue l'efficacité de la transplantation fécale ( issue d'un donneur sain) celle ci modifie la flore à partir de l'apport bacterien (bénéfique) qu'elle contient. De cette façon on soigne aussi des personnes qui ont une grave infection ou de fortes hemmoragies et sont dans un diagnostique vitale. Avec une transplantation fécale, on peut sauver la personne en 24h de temps... ca vas hyper vite. On la pratique déja à petite echelle dans certain hopitaux mais les patients sont assez réticents et ça peut se comprendre. Des recherches et essais sont encore en cour, ainsi que la mise en place d'un encadrement juridique pour developper cette pratique qui offre de grande promesses pour nombre de maladies ( diabètes, maladies immunitaires etc..)

Affaire à suivre donc..
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Green_Emma le Lun 20 Juil 2015 - 14:45

Je savais pour le melon, mais pas pour la pastèque.

C'est noté pour le tofu, enfin de toute façon j'en mange très peu, surtout quand je mange à l'extérieur. Le lait de soja me fait aussi cet effet.
Je savais que le tempeh vallait bien mieux que le tofu, mais je ne savais pas qu'il avait tous ces bienfaits. ça me fait plaisir parce que j'adore ça!

Plus ça va et plus je revois mon comportement de crudivore, justement parce que je me rends compte que trop de verdure à la croc est vraiment problématique pour moi. En Indonésie, en mangeant principalement des fruits et quelques légumes vapeurs, j'étais au top au niveau digestif.
Je commence donc à fouiner du côté de la cuisson à la vapeur douce pour réintroduire plus de cuit dans mon régime, mais j'aimerais éviter le cuit "vide" dont toutes les vitamines ont été détruites.
Je suis tombée sur le vitaliseur de Marion Kaplan, mais c'est un investissement, du coup j'essaie de me renseigner à savoir si cet appareil de cuisson fait vraiment une différence.

Pour la transplantation fécale, faudrait que je demande à mon copain, il digère tout lui et a toujours la patate! ^^
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Kiwi le Lun 20 Juil 2015 - 21:40

Emma,

Je savais pour le melon, mais pas pour la pastèque.

La pastèque et le melon sont de la même famille des curcubitacées comme le potimarron, la courge.. Ou encore la courgette, le concombre, les cornichons..!

C'est noté pour le tofu, enfin de toute façon j'en mange très peu, surtout quand je mange à l'extérieur. Le lait de soja me fait aussi cet effet.
Je savais que le tempeh vallait bien mieux que le tofu, mais je ne savais pas qu'il avait tous ces bienfaits. ça me fait plaisir parce que j'adore ça!

Moi aussi j'adore. Par contre je ne mange que le Tempeh fumé. C'est mon préféré. On le trouve que dans les Biocoop. Sinon ailleur c'est du Tempeh normal et je trouve qu'il a moins de goût.

Plus ça va et plus je revois mon comportement de crudivore, justement parce que je me rends compte que trop de verdure à la croc est vraiment problématique pour moi. En Indonésie, en mangeant principalement des fruits et quelques légumes vapeurs, j'étais au top au niveau digestif.
Je commence donc à fouiner du côté de la cuisson à la vapeur douce pour réintroduire plus de cuit dans mon régime, mais j'aimerais éviter le cuit "vide" dont toutes les vitamines ont été détruites.
Je suis tombée sur le vitaliseur de Marion Kaplan, mais c'est un investissement, du coup j'essaie de me renseigner à savoir si cet appareil de cuisson fait vraiment une différence.  

Le crudivorisme c'est pas que du froid; On peu cuire les aliment jusqu'a 42 degrés. Ca permet de manger un peu chaud quand même et de conserver vitamines et mineraux. Bon aprés c'est vrai que ca demande encore du travail de digestion pour certains légumes. En fait plus c'est cuit et moins les intestins doivent travailler pour tout décomposer.. Mais c'est au prix d'une perte importante en nutriments. Il faut donc trouver une juste mesure.

Quant au vitaliseur de Marion, j'en ai beaucoup entendu parler mais je n'ai jamais essayé. Perso j'ai un cuiseur vapeur de grande qualité (en acier inoxidable) qui coûte prés de 100€ et que j'ai depuis presque 20ans. Il me suffit amplement. Pour être sur de ne pas dépasser les 42 degrés, il suffit d'acheter un thermomêtre de cuison.

http://www.nouveauxmarchands.com/beka-cuit-vapeur-24cm-12030034.html?source=googleshopping&gclid=Cj0KEQjwuLKtBRDPicmJyvu_qZMBEiQAzlGN5gz_IdTUCgRHKjVKsoOZiCabpcBrAxXKH3kOe4bIYXwaAlzD8P8HAQ

Pour la transplantation fécale, faudrait que je demande à mon copain, il digère tout lui et a toujours la patate! ^^

Ben justement c'est bienvenu quand le conjoint peut être un éventuel donneur sain

Voici un lien pour faire connaissance avec la transplantation fécale. Il existe même une asso anglophone qui edite un guide pour réaliser soi même une transplantation à domicile ( voir lien en fin d'article). On mélange bien des millions de nactéries avec notre partenaire ( par la peau, organes genitaux, salive etc.) donc des bactéries intestinales, ca n'est qu'un niveau de plus.. Aprés c'est à chacun de voir à l'aune de ses propres limites d'acceptation d'une telle idée.

http://m.nouvelobs.com/sante/20150206.OBS1912/cancers-diabete-infections-les-miracles-de-la-transplantation-fecale.html
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Kiwi le Lun 17 Aoû 2015 - 9:35

Emma,

J'apprend ce matin que le régime sans Fodmap n'aurait pas que des avantages. En fait s'il rend la digestion meilleur en réduisant les ballonnements, il n'est pas trés bénéfique pour la flore intestinale. Ci dessous un extrait d'article:

Une étude australienne vient de montrer les conséquences néfastes d’un régime pauvre en FODMAP sur la flore intestinale. 33 personnes ont consommé pendant 21 jours un régime pauvre en Fodmap, ou bien une alimentation classique. En examinant la flore fécale, ils ont constaté que celle des personnes sous régime était bien moins riche en bactéries. Il y avait notamment moins de Clostridium coccoides, des bactéries qui produisent une source d’énergie pour les cellules du côlon, ou encore moins d’Akkermansia muniphila, qui dégradent le mucus.

Les auteurs mettent en garde contre les effets à long terme de ce type de régime. Ils s’interrogent sur la nécessité de le suivre pour des personnes qui ne souffrent pas de symptômes gênants. Rappelons que dans les principes du régime pauvre en Fodmap, l’idée est de chercher à identifier le ou les aliments en cause (variable selon les personnes), afin de limiter sa/leur consommation (et pas tous les autres). Le problème, c’est que les aliments pointés du doigt par ce régime (chou, lentilles, pomme…) ont aussi des vertus santé. Les oligosaccharides par exemple ont une action prébiotique, qui favorise la prolifération des bonnes bactéries. .

Donc à mon avis il serait plus judicieux de tester chacun de ces aliments pour trouver ceux qui nous indisposent le plus et en reduire la consommation en les mangeant par ex en toute petite quantité et surtout pas plusieurs de cette liste lors d'un même repas!! Je vois avant hier, une amie m'as invité au resto pour manger un falafel. Pour moi c'était déja un petit écart dans mon alimentation mais c'est surtout que sur le moment j'ai pas vérifié si toutes les crudités qui étaient dans mon assiette sont sur la liste des Fodmap. Or, le lendemain j'ai pus constater que Oui, en voyant le volume qu'avait pris mon ventre: chou rouge, chou blanc et aubergines... Et le midi j'avais aussi mangé plein de pastèque. Ca faisait beaucoup de Fodmap pour une seule journée!

C'est pas drôle de se priver de choses que l'on aime bien, sous prétexte que notre corps réagis mal. D'autant que là, il ne s'agit pas de junk food mais d'un repas purement végétarien!!
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Kiwi le Lun 17 Aoû 2015 - 10:41

... Je continue à réflechir à tout ça et finalement je serais plus partisane du re-ensemensement par des bonnes bactéries plutôt que de retirer des aliments. La voie de la transplantation fécale ou d'une culture en labo de bonnes bacteries pour soigner nombre de maladies inflammatoire des intestins, me parait être une solution d'avenir. Le seul truc qui me pose problème c'est que d'aprés ce que l'on a découvert, la flore joue enormément sur nos goûts et comportements psychologiques. Donc j'imagine que chaque flore est unique et se répercute en quelque sorte sur notre personnalité. Alors si on se met à vendre des flores en kit dans un but certes Therapeutique, est-ce que ça ne vas pas faire de nous des especes de clones psychologiques. Et que dire si certains développaient un jour l'idée d'influer sur les comportements en controlant les variétés de bactéries contenues dans la flore..

J'aimerais bien avoir l'avis de Sam sur ce sujet ( les Mici sans frontières)

avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Green_Emma le Lun 17 Aoû 2015 - 18:10

Je suis d'accord avec toi Kiwi. J'ai justement fait le constat que les aliments riches en FODMAP sont aussi ceux riches en prébiotiques. Or lorsqu'on a une flore intestinale défectueuse, ce serait triste de se passer de ces aliments qui aident les bonnes bactéries à s'installer.

Du coup ces derniers temps, j'ai arrêté d'arrêter, mais sans pour autant tomber dans l'anarchie. Cette expérience m'a montré qu'il fallait manger les aliments riches en FODMAP accompagné d'aliments qui passent bien ou même tous seuls en mono-repas. Par exemple, si je mange des brocolis vapeur, je ne vais pas me faire en même temps des poireaux et de l'avocat, qui sont d'autres aliments riches en FODMAP.
Quant à la pastèque, je vais carrément la manger toute seule, mais je ne veux pas m'en priver.

Ta réflexion sur la transplantation fécale et l'influence de la flore intestinale sur notre comportement me font penser à plein de truc fous! C'est vrai que c'est flippant de se dire qu'on pourrait tous se faire implanter la même flore. Et si je prends celle de mon copain qui se porte comme un charme, est-ce que j'aurai envie de saucisson à 19h tapante tous les soirs? :p
Plus sérieusement, on ne sait pas encore à quel point l'état de notre flore impacte notre façon de penser et nos envies, mais d'après les dernières études, ça serait bien plus que ce que l'on croit. Il faudrait mieux attendre d'en savoir plus à ce sujet avant de se lancer dans la transplantation.
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Kiwi le Mar 18 Aoû 2015 - 19:36

Ta réflexion sur la transplantation fécale et l'influence de la flore intestinale sur notre comportement me font penser à plein de truc fous! C'est vrai que c'est flippant de se dire qu'on pourrait tous se faire implanter la même flore. Et si je prends celle de mon copain qui se porte comme un charme, est-ce que j'aurai envie de saucisson à 19h tapante tous les soirs? :p

Il a des bactéries au taquet ton chéri!
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Kiwi le Mar 18 Aoû 2015 - 20:42

Emma

Je viens de recevoir une réponse des MICI sans frontieres, aux questions que je me posais plus haut. Sam étant actuellement trés occupée, c'est Tom qui m'as répondu. Pour rappel, Sam, Tom et quelques autres sont une equipe de chercheurs spécialistes du microbiote intestinal. Ils ont créé un forum qui est uniquement en mode lecture. On y  trouve une mine d'informations des plus precieuses sur les manieres naturelles de se soulager de toutes les maladies inflammatoires des intestins comme par ex: La maladie de Crohn, le Syndrome de l'intestin irritable etc..

Pour plus d'informations, voir ici le Forum des "MICI sans frontieres": http://crohn.superforum.fr



Bonjour Katell

J'ai jeté un oeil sur la discussion FODMAPs sur ton forum, par manque de temps je préfère te répondre ici:
En effet ce n'est pas un régime à suivre ad eternam il est préconisé environ 8 semaines (en gros) sans obligatoirement supprimer complètement tous les aliments végétaux de façon à ne pas sous-alimenter le microbiote du colon. Mais tout dépend des configurations. Si une personne souffre d'un SIBO ou SIFO ou SIBFO plus généralement d'un syndrome de l'intestin irritable type C ou D ou alternés ou d'une maladie de Crohn ou RCH déjà un: surtout pas d'aliments fermentés ni de probiotiques au début notamment chez les personnes qui ont des sténoses intestinales ou encore sujettes à des syndromes occlusifs ou encore ayant subi une résection iléo-caecale (chez qui la valvule ileo-caecale a été réséquée) dans ces configurations la flore colonique remontera plus facilement dans le grêle y occasionnant plus de dysbiose encore, dysbioses connues sous les termes de SIBO SIFO ou encore SIBFO (Small Intestine Bacterial and Fungal Overgrowth) ce dernier est le cas le plus fréquent compte tenu que des levures champignons (type Candida albicans et autres Candida ainsi que levures Saccharomyces..) n'augmentent jamais sans compagnie bactériennes, virus et archées..

La prudence est de mise dans ces cas de figure d'où l'importance de bien questionner la personne sur forum, groupes ou en privé, ou inviter à s'auto-questionner toute personne qui n'en serait pas informée, je pense à qui se lancerait dans une alimentation vivante tête baissée..

Le trampoline n'est pas non plus recommandé dans les cas de figure où il y a eu par exemple résection ileo-caecale sauf si le chirugien a recréé une valvule digne de ce nom (rare)

A propos des transplantations fécales bémol:
les résultats des essais cliniques dans les maladies inflammatoires intestinales ne sont pas si probants quoiqu'en disent les médias ou assoss de malades francophones.

Soulignons que notre microbiome intestinal contient de multiples gènes, plus de 10 millions dont le comptage n'étant pas terminé à ce jour. Ces microbes ont les capacités d'agir sur TOUS nos systèmes sur l'expression de nos gènes...

Soulignons encore qu'environ 70% des microbes résidant dans le corps humain ne sont pas cultivables...

Relevons les cas de transplantations fécales lors d'infections à Clostridium difficile qui se sont retrouvés subitement affectés de maladies auto-immunes dont la maladie de Crohn et d'autres pathologies dont ils se seraient bien passés...

Que penser de ces transplantations fécales ?
certains chercheurs parlent de tombola, de loterie de la m.... Je pense comme d'autres que les pratiquants de la TF font joujou avec un domaine qu'ils ne maîtrisent absolument pas et sont encore très loin de maîtriser.

Lorsque la vie est mise en danger dans les cas d'infections à Clostridium difficile sévères que rien d'autre n'arrive à résoudre soit ! Pour la plupart qui soulignons-le sont une majorité à n'avoir aucun conseil alimentaire ou si peu (manger de tout n'étant pas significatif ni un conseil valable): - quel pensée adopter...nombreux sont des affectés de MICI en essais cliniques qui ont eu en effet une rémission passagère mais non définitive
combien leur faut-il de TF
cette solution est celle de dernier recours après avoir été non répondant à tous les traitements (immunosuppresseurs etc), l'alimentation n'étant pas considérée comme traitement par la plupart des médecins cliniciens et médecins en général se pencher sur les critères d'inclusion et d'exclusion aux essais cliniques peut laisser interrogatif
que dire de ceux qui ont développé d'autres pathologies ? rentrent-ils dans les cases: la faute à pas de chance, la "balance bénéfices/risques"

A propos de rémission précisons qu'asymptômatique ou encore "rémission dite clinique" ne signifie pas guérison loin de là. enfin bref ils n'ont pas fini d'utiliser des humains comme cobayes pour ces transplantations fécales et d'autres fantaisies. Un gastroentérologue n'est pas microbiologiste
aussi peu d'entre eux s'y connaissent en véritable nutrition

Que penser des futures générations descendant de mutés...mutants microbio-génétiques ?

Génomique, Métabolomique, Transcriptomique, Hologénome, Epigénétique, etc Quels sont les cliniciens recrutant des malades pour ces TF ( transplantation fécale) qui étudient tous ces domaines ?

Je suppose qu'il n'y aura pas eu suffisamment de dérives ou de dégâts par l'alimentation industrielle et plus généralement le mode de vie occidentalisé. Je te donne l'avis des MSF ( Mici Sans Frontieres) assez cash à ce propos, il induit quelques mises en réflexion pour qui s'emballerait à propos des TF, en ferait le relais ou l'apologie.

Pour revenir aux FODMAPs c'est un régime que nous avons tous suivi dans l'équipe MSF lorsque les premières recherches de Gibson et Shepherd à ce sujet ont été publiées. Il y a eu depuis de plus en plus d'études menées notamment par Monash University qui est la référence à propos des FODMAPs. Voir par exemple leur page facebook ainsi que groupes FODMAPs anglophones permet d'avoir un tableau plus précis

Soulignons que pour bénéficier des mises à jour et données officielles sur les FODMAPs toute personne suivant ce régime tire à mon avis avantage à télécharger l'application qui a encore dernièrement (fin juillet début août) été mise à jour avec plus de 150 nouveaux aliments ajoutés aux autres ainsi que des modifs sur certains produits d'après ce que j'ai vu. Qui s'y intéresse posera sûrement des questions à propos du lait de riz par exemple, actuellement pas de réponse ..pour le moment. Il a été demandé des précisions aux chercheurs de Monash University. Nous ne savons pas quel type de riz ni quel type de lait de riz a vraiment été analysé. C'est un lait qui était fréquemment utilisé par des personnes en transitions par exemple. J'aurai la faveur sur des laits plus végétaux lorsque j'en conseille.

S'il s'agit d'une personne en transition c'est un régime que nous préconiserons dès le début sur 6 à 8 semaines:
Les personnes ont ainsi de bons repères tout en éliminant quelques aliments délétères ou du moins les diminuent. Pendant ce laps de temps de 2 mois nous les informons sur les produits laitiers, céréaliers, additifs etc. et les alternatives plus saines...

..pour passer ensuite à d'autres étapes. L'objectif étant l'alimentation vivante associée à la mise en pratique des principes hygiénistes (en les adaptant à la vie moderne donc usage de plantes plus qu'utile dans la plupart des cas de figure). Bien entendu nous préconisons de mettre en place également dans ces premières étapes les autres piliers de santé avec en première ligne les rectifications relatives à la respiration et l'ancrage (nous avons recours aux audiocaments qui regroupent PNL Hypnose ericksonnienne Battements binauraux etc, aux mp3 Lockert, Eckart Tolle, Mantak Chia etc), les stimulations du nerf vague, Le sungazing, sans oublier de mettre l'accent dès le début sur l'importance de la mastication ainsi que l'apport de jus verts, marcher dans la nature, les bains de soleil, dormir tout son saoul, user de pratiques comme l'acupuncture le qi gong, le yoga etc. L'oil pulling les brossages de la peau bref tu vois le topo. L'idée est de présenter toutes les pratiques essentielles à un rééquilibrage de tout l'organisme comprenant le monde microbien interne et de surface.

Je te dirais que l'aura, l'énergie Qu (tchi) est directement concernée par le peuple microbien mais tout le monde n'est pas prêt à l'entendre tout comme tout le monde n'est pas prêt à prendre connaissance de ce qui est relatif à la conscience, le "transgénérationnel" etc
Ce peuple microbien est bien plus riche que beaucoup ne le pense !

A bientôt
Tom
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le régime faible en FODMAP contre le Syndrome de l'intestin irritable

Message par Green_Emma le Mer 19 Aoû 2015 - 10:34

Super intéressant tout ça, je pense le relire à tête reposée pour aller voir tout ce à quoi Tom fait référence. J'étais déjà allée faire un tour sur le forum qui est d'une richesse incroyable.

Donc d'après ce qu'il dit, tu as bien fait de te questionner sur les risques de la transplantation fécale qui en est qu'à ses débuts.

Quand à mon copain et son amour pour le saucisson, en écrivant ça hier j'ai pensé aussi qu'il ne devait pas si bien se porter finalement ^^
J'imagine une armée de mauvaises bactéries réclamant du saucisson à l'unisson, le point en l'air!
avatar
Green_Emma
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 295

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum