Des animaux dans les cosmétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des animaux dans les cosmétiques

Message par Coquelicot le Ven 7 Aoû 2015 - 15:11

Article bien intéressant...


jeudi 14 août 2014 - par Dr. Marie-Claude Patron


Des animaux dans les cosmétiques

Que faut-il penser de ces ingrédients insolites qui composent certains cosmétiques ?


Il n’y a rien de vraiment nouveau à utiliser l’animal dans les préparations cosmétiques : la graisse ou le suif de bœuf dans les savons ou comme base hydratante de certaines crèmes étaient choses courantes il y a moins de 50 ans… mais aujourd’hui la science puise dans les végétaux des ingrédients plus performants et meilleurs. Alors pourquoi continuer ? D’autant plus qu’on peut s’interroger sur l’aspect éthique des méthodes d’extraction employées. En effet, la notion de droit animal est récente, variable selon les cultures et les continents, et encore trop souvent bafouée. Le respect de l’environnement et du bien-être de l’animal n’est pas toujours la règle.

L’extraction physiologique


On parle ici de ce que produisent naturellement les animaux et qui leur donne finalement une raison d’exister dans notre société : la lanoline (cire de la laine) des moutons, les œufs ou le lait.

S’agissant de la bave d’escargot, il existe différentes méthodes d’extraction par «dégorgement», toutes agressives à des degrés variables ; seule l’extraction physiologique, qui respecte à la fois l’environnement, le mode de vie de l’animal, et son cycle naturel, permet de recueillir une bave de qualité certifiée «bio». En France, un élevage de ce type existe depuis 2001 dans les Pyrénées.

Concernant le venin de serpent, c’est un élément protéinique (tripeptide) issu du venin de la « vipère du temple », serpent originaire de Malaisie, qui a démontré son effet myorelaxant. Cet effet semble proche de celui de la toxine botulinique, pouvant ainsi participer au lissage des rides et ridules d’expression. Le tripeptide présent dans les crèmes pour le visage est une reproduction exacte du principe actif original : ce procédé évite de recourir à l’extraction qui reste dangereuse et délicate. Toutefois, la recherche médicale se réserve le droit d’y recourir pour ses applications (sérums antivenimeux et médicaments).

Les extraits animaux


Il s’agit d’une extraction effectuée sur les animaux lorsqu’ils sont morts, soit qu’ils aient été tués pour prélever une substance précise comme l’acide formique des fourmis, par exemple. Soit que la matière soit prélevée dans les abattoirs comme l’acide stéarique qui provient du gras ou la kératine utilisée pour fortifier les cheveux.

Le statut juridique de l’animal

Depuis l’Antiquité, les animaux domestiqués sont mis au service de l’homme. Très souvent considérés comme des « choses » appartenant à celui qui les utilise, ils sont alors corvéables à merci. En France, c’est le Code Napoléon puis le Code civil qui commencent à jeter les bases d’un statut juridique de l’animal. En 1850, le cheval est décrit comme un « être sensible à la douleur » et sa protection est étendue par la loi Grammont à l’ensemble des animaux domestiques. Dans les années 1950, les découvertes de l’éthologie conduisent à élargir ce droit aux animaux apprivoisés ou tenus en captivité ; les associations de protection animale sont reconnues d’utilité publique ; les mauvais traitements et actes de cruauté envers un animal sont sanctionnés par la loi. Enfin, la loi du 10 juillet 1976 introduit la notion de sauvegarde du patrimoine naturel et permet d’inclure les animaux sauvages, jusque-là ignorés, dans le droit animal.

Droit animal européen et méthodes d’extraction en cosmétologie


En 1992, le traité de Maastricht réglemente l’élevage, le transport et l’abattage des animaux pour leur bien-être et la protection de la santé publique, puis le traité d’Amsterdam encadre en 1997 l’expérimentation scientifique. Depuis 2004, l’expérimentation animale en cosmétologie est interdite dans l’Union Européenne (U.E.) et depuis 2013, la commercialisation dans l’U.E. de tout produit cosmétique dont les ingrédients ont été testés sur l’animal est interdite.

On peut penser que la condition réservée par une société à ses animaux reflète son degré de conscience et de respect envers la nature et ses différentes créatures : pour les défenseurs de l’environnement, il est alors logique d’appliquer les règles d’une éthique raisonnée en fonction des enjeux recherchés.

Dans cette optique, il est indispensable que dans la cosmétologie, l’usage des plantes devienne une évidence pour tout le monde. Et là, les consommateurs que nous sommes peuvent jouer un rôle véritablement actif dans cette évolution.

Comment savoir si le cosmétique contient de la matière animale ?


-> Privilégiez les cosmétiques bio : la charte interdit l’usage de matière animale quand ils impliquent sa mise à mort.
-> Si vous utilisez de la kératine, pour être certain qu’elle n’est pas prélevée sur la crête d’un coq ou les cornes d’un animal d’abattoir, sélectionnez de la « phyto-kératine ». C’est une association de protéines de blé, de soja et de maïs.

Dr. Marie-Claude Patron.

« Cet article a été écrit par Dr. Marie-Claude Patron, tiré du site Se Soigner Naturellement.fr dont voici la source originale : Se Soigner Naturellement.fr»

Coquelicot


avatar
Coquelicot

Messages : 27
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des animaux dans les cosmétiques

Message par Kiwi le Dim 9 Aoû 2015 - 12:07

Coquelicot

Merci pour cet article. Maintenant qu'on a reconnu au animaux( cette année) le statut d'être sensible, j'espère qu'il vas y avoir du changement au niveau des industries qui font de l'experimentation, exploitation et utilisation de matieres animales.

Personnellement j'utilise des cosmétiques bio dont je décortique les etiquettes avec attention. Mais je n'ai pas toujours la tracabilité pour chaque produit de savoir s'ils sont testés sur les animaux ou s'il ne contiennent absoluement aucune matiere d'origine animale.

Là ou c'est difficile de se repérer:
1-Certaines marques font des produits vegan et d'autres pas, c'est par exemple le cas de Lavera que j'utilise beaucoup.
2- En France le logo Vegan ou non testé sur les animaux, est rarement mis sur les etiquettes alors que dans d'autres pays c'est appliqué depuis trés longtemps et de maniere trés claire. Par ailleur il peut être écrit que c'est le produit fini qui n'est pas testé sur les animaux, ce qui veut dire qu'a certaines etapes de la production il peut y avoir par ex une substance employée qui a eté testé sur les animaux, non par la marque mais par le fabricant de la substance en question.
3- un produit peut être non testé sur les animaux mais contenir des matieres animal. Un produit est dit Vegan quand il est non testé sur les animaux et ne contient aucune matiere animal à toutes les etapes de sa production.
4- Certaines marques de cosmetique non bio, adoptent une polititique de diffusion de leur gammes en fonction des lois en vigueur dans chaques pays. Ainsi pour un même produit, s'il est interdit d'utiliser telle substance ou de faire des essais sur les animaux dans un pays, elles ne le font pas, mais le feront là où c'est permis. Officiellement le test de produits cosmétique sur les animaux est interdit en Europe depuis 2013. Mais c'est assez compliqué d'avoir des informations vraiment fiables. Certaines marques de luxe mentent ou ne sont pas transparentes sur les matieres premieres employés et les tests sur les animaux. Elles peuvent dire ce qu'elles veulent, on ne peux pas toujours vérifier.

Seul le site Peta, dresse une liste des marques testés sur les animaux.Voici cette liste:
http://www.mediapeta.com/peta/PDF/companiesdonttest.pdf

Et voici une liste des marques qui ne testent pas sur les animaux réalisée par Animalter:
http://animalter.com/images/fiches_pour_agir/Cosmetique/Liste_cosmeto_animalter_06_2015.pdf

Enfin, il existe des marques qui sont classées Vegan, mais on y trouve que celle qui le sont sur tous leur produits. Par ex Lavera qui a développée une gamme spécifique Vegan, ne fait pas partie de ces listes.
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1909

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des animaux dans les cosmétiques

Message par Coquelicot le Dim 9 Aoû 2015 - 14:48

Bonjour,

Merci pour ce complément d'information... ok

Belle et douce journée

Coquelicot
avatar
Coquelicot

Messages : 27
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum