DOSSIER: Produits chimiques et polluants dans notre alimentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DOSSIER: Produits chimiques et polluants dans notre alimentation

Message par Kiwi le Jeu 10 Mar 2016 - 11:07



DOSSIER:
Produits chimiques et polluants
Dans notre alimentation



Dans ce sujet nous tacherons de passer en revue tous les aliments qui d'une manière ou d'une autre, sont remplis de produits chimiques ou sony contaminés par des polluants, des metaux lourds etc... Vous risquez d'être surpris par certains d'entre eux! Commençons avec des produits de base.


Du plomb dans le pain

Baguette, biscotte, pain de mie... Selon l'Anses, ces produits contiendraient des métaux comme le plomb et le cadmium, ainsi que des mycotoxines (substances émises par les champignons).

Ces substances sont-elles dangereuses?
Le plomb est toxique pour le cerveau, les reins et le cœur. Le cadmium est un métal lourd classé comme cancérigène pour l'homme, mais aussi toxique pour les reins et la reproduction. Les mycotoxines sont des champignons pouvant être toxiques à certaines doses. Si celles retrouvées dans les aliments cités ci-dessus sont faibles, les niveaux d’exposition sont suffisamment importants pour qu'elles soient classées comme 'substances pour lesquelles le risque toxicologique ne peut être écarté'.

D'où viennent ces contaminants?
'Le plomb et le cadmium sont captés par le blé via le sol et se retrouvent dans le pain. Ces métaux sont naturellement présents dans les sols, mais peuvent aussi résulter d'une pollution industrielle', explique le Dr Jean-Charles Leblanc, chef du département de l'évaluation des risques liés aux aliments à l’Anses et coordinateur de l'étude. Quant aux mycotoxines, elles sont émises par des champignons qui s'attaquent aux céréales.

De l'Arsenic dans le café

L'enquête de l'Anses sur l'alimentation révèle que de l'arsenic inorganique et de l'acrylamide sont présents dans le café.

Ces substances sont-elles dangereuses?
L'arsenic inorganique entraîne diverses maladies graves telles que le cancer ou des maladies cardiovasculaires. L'acrylamide est une substance classée comme probablement cancérigène pour l'homme. 'Même si les doses retrouvées dans le café sont faibles, c'est un produit de grande consommation. Le risque toxicologique ne peut être écarté', explique le Dr Jean-Charles Leblanc.

D'où vient l'arsenic retrouvé dans le café?
S'il est naturellement présent dans les sols, l'arsenic a été aussi longtemps utilisé dans la composition de pesticides, polluant ainsi les terres agricoles pour de nombreuses années. L'acrylamide apparaît dans le café lors de la torréfaction.

Rappel: l’Anses recommande de ne pas dépasser trois tasses de café par jour.

De l'aluminium dans les pâtes

Selon l'enquête de l'Anses, les pâtes alimentaires contiendraient de l'aluminium.

L'aluminium est-il dangereux?
C'est une substance toxique pour le cerveau et la moelle épinière. Elle peut entraîner des troubles psychomoteurs. Les doses retrouvées lors de l'étude sont faibles. 'Nous signalons qu'un risque toxicologique ne peut être écarté pour les adultes et les enfants. Les pâtes, compte tenu de leur niveau de consommation, représentent des contributeurs importants à cette exposition', explique Jean-Charles Leblanc, coordinateur de l'étude à l’Anses.

D'où vient l'aluminium retrouvé dans les pâtes?
Ce métal naturellement très présent dans les sols est aussi utilisé dans l'industrie agro-alimentaire, notamment en tant qu'additif. 'Nos méthodes d'analyse ne nous ont pas permis de distinguer l'aluminium venant de la nature et celui apporté par l'industrie', souligne le scientifique.

Des PCB dans le beurre

Selon les recherches de l'Anses, les produits laitiers contiendraient des substances insoupçonnées: arsenic inorganique et plomb dans le lait, dioxines et PCB dans le beurre!

Ces substances sont-elles dangereuses?
L'arsenic inorganique peut être responsable de cancer et de maladies cardiovasculaires. Le plomb est toxique pour le cerveau, les reins et le cœur. Les dioxines et PCB sont cancérigènes et toxiques pour la reproduction. Même si les doses retrouvées par les chercheurs sont faibles, la consommation de produits dérivés du lait est très importante, notamment chez les enfants. Le risque toxicologique pour ces substances ne peut donc être écarté.

D'où viennent ces contaminants?
'Ces substances chimiques sont présentes dans les sols, soit naturellement, soit du fait de l'activité humaine. L'alimentation des bovins est contaminée, puis leur lait', précise Jean-Charles Leblanc, chef du département de l'évaluation des risques liés aux aliments à l’Anses.

Des sulfites dans le vin

L'étude de l'Anses alerte sur la présence de sulfites dans le vin et de plomb dans les boissons alcoolisées.

Ces substances sont-elles dangereuses?
Les sulfites sont soupçonnés d'être cancérigènes. Le plomb est toxique pour le cerveau, les reins et le cœur. Les personnes les plus à risque sont bien sûr les forts consommateurs d'alcool.

D'où viennent ces contaminants?
Les sulfites sont des conservateurs ajoutés dans le vin. 'Les additifs sont plus simples à maîtriser, leur réglementation a récemment été revue à la baisse', précise Jean-Charles Leblanc, coordinateur de l'étude. Le plomb, lui, est présent dans les sols et se retrouve dans le raisin ou les ingrédients des boissons alcoolisées. Une contamination industrielle ne peut être exclue.

Robinet ou bouteille: l'eau est contaminée!

Même si elle est claire et n'a pas de mauvais goût, l'eau peut contenir des substances toxiques telles que l'arsenic inorganique et le plomb. C'est ce qu'à dévoilé l'étude de l'Anses qui s'est portée aussi bien sur l'eau du robinet que sur des eaux embouteillées vendues dans le commerce.

Ces substances sont-elles dangereuses?
Le plomb est toxique pour le cerveau, les reins et le cœur. L'arsenic inorganique peut entraîner un cancer ou des maladies cardiovasculaires. 'Les doses sont faibles mais l'eau étant consommée en grande quantité et par toute la population, le risque toxicologique ne peut être écarté', précise Jean-Charles Leblanc, chef de département de l'évaluation des risques liés aux aliments et coordinateur de l'étude.

D'où viennent ces contaminants?
Ces substances sont présentes dans les sols, naturellement ou du fait des rejets industriels.

Les emballages alimentaires sont aussi contaminés!

Canettes, bouteilles en plastique, films étirables…Les phtalates et le bisphénol A (BPA) sont très utilisés dans l'industrie agro-alimentaire.

Ces substances sont-elles dangereuses?
Oui, il s'agit de perturbateurs endocriniens. De nombreux scientifiques mettent en garde contre leurs effets à long terme sur la descendance des humains. C'est le cas du chercheur André Cicolella, porte-parole du Réseau environnement santé: 'Contrairement aux autres substances toxiques, les perturbateurs endocriniens sont nocifs à très faible dose. C'est pourquoi ils devraient être retirés autant que faire se peut de notre environnement.'

Nos aliments peuvent-ils être contaminés?
Oui! 'On soupçonne la présence de ces substances dans les aliments par la migration de l'emballage vers le produit', explique Jean-Charles Leblanc, coordinateur de l'étude de l'Anses.

Mercure, dioxines: quels poissons éviter?

Les poissons sont contaminés par plusieurs polluants tels que le mercure (surtout dans le thon), les dioxines et les PCB.

Ces substances sont-elles dangereuses?
En plus d'être cancérigènes, les dioxines et PCB sont des perturbateurs endocriniens, c'est-à-dire qu'ils nuisent à la reproduction humaine. Le mercure est particulièrement toxique durant la grossesse pour le fœtus.

Quels poissons éviter?
L'anguille, le barbeau, le brème, la carpe et le silure sont les plus à risque d'être contaminés. L'Anses déconseille aux enfants de moins de 3 ans, aux adolescentes, aux femmes en âge de procréer, enceintes et allaitantes d'en consommer.

D'où viennent ces contaminants?
Ce sont en majorité des polluants d'origine industrielle qui ont été rejetés dans l'environnement.

Source: Medisite
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1909

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DOSSIER: Produits chimiques et polluants dans notre alimentation

Message par Kiwi le Jeu 17 Mar 2016 - 9:11

ANALYSE D'UNE TARTE AUX CERISES INDUSTRIELLE


Cette analyse détaillée à été réalisée par Claude Bourguignon, un ingénieur agronome qui travaillait à l’INRA, avant de quitter l’honorable maison pour cause de désaccord. Spécialiste de la microbiologie des sols, c’est lui qui démontra, pour la première fois, que les sols cultivés à grand renfort d’engrais chimiques et de pesticides, étaient biologiquement morts. En effet, tout ce qui fait la vie, et donc la qualité des terres ( à savoir les populations microbiennes et fongiques) est détruit par les produits chimiques, conduisant à une perte des nutriments, à l’érosion des sols et au developpement de maladies de civilisation auquelles nous faisons actuellement face.

Voici donc la liste des produits chimiques utilisés pour la fabrication d’une tarte aux cerises de supermarché, depuis le champ de blé jusqu’à l’usine agroalimentaire.


Histoire de la Pâte

Pour obtenir la farine, les grains de blé ont été enrobés d’un fongicide  avant semis. Pendant sa culture, le blé a reçu de 2 à 6 traitements de  pesticides selon les années, 1 traitement aux hormones pour raccourcir les tiges
afin d’éviter la verse et 1 dose importante d’engrais: 240 kg d’azote, 100 kg  de phosphore et 100 kg de potassium à l’hectare, tout de même !
Le blé moissonné, dans le silo, après récolte, les grains sont fumigés au tétrachlorure de carbone et au bisulfide de carbone, puis arrosés au chlopyriphosméthyl. Pour la mouture, la farine reçoit du chlorure de nitrosyl, puis de l’acide ascorbique, de la farine de fève, du gluten et de l’amylase.
Ensuite, il faut faire lever la pâte. La poudre levante est traitée au  silicate de calcium et l’amidon est blanchi au permanganate de potassium. Pas de  pâte sans corps gras. Ceux-ci reçoivent un antioxydant (pour éviter le rancissement) comme l’hydroxytoluène de butyl et un émulsifiant type lécithine.

Histoire de la Crème

La crème sur laquelle vont reposer les cerises se fait avec des oeufs, du  lait, et même de l’huile.
* Les oeufs proviennent d’un élevage industriel où les poules sont  nourries avec des granulés contenant des :
– antioxydants (E300 à E311),
– arômes,
– émulsifiants: alginate de calcium,
– conservateurs : acide formique,
– colorants : capsanthéine,
– agents liants: lignosulfate
– et enfin des appétants : glutamate de sodium, pour qu’elles puissent  avaler tout ça.
Elles reçoivent aussi des antibiotiques, bien entendu, et surtout des anticoccidiens. Les oeufs, avant séchage, reçoivent des émulsifiants, des agents actifs de surface comme l’acide cholique et une enzyme pour retirer le sucre du blanc.
* Le lait provient d’un élevage industriel où les vaches reçoivent une alimentation riche en produits chimiques :
– antibiotiques : flavophospholipol (F712) ou monensin-sodium (F714)
– antioxydants : ascorbate de sodium (F301), alphatocophérol de synthèse
(F307), buthyl-hydrox-toluène (F321) ou éthoxyquine (E324),
– émulsifiants : alginate de propylène-glycol (F405) ou polyéthylène  glycol
(F496),
– conservateurs : acide acétique, acide tartrique (E334), acide  propionique
(F280) et ses dérivés (F281 à E284),
– composés azotés chimiques : urée (F801) ou diurédo-isobutane (F803),
– agents liants : stéarate de sodium,
– colorants : F131 ou F142
– et enfin des appétants pour que les vaches puissent manger tout ça,  comme le glutamate de sodium.
* Les huiles, quant à elles, ont été :
– extraites par des solvants comme l’acétone,
– puis raffinées par action de l’acide sulfurique,
– puis lavageà chaud,
– neutralisées à la lessive de soude,
– décolorées au bioxyde de chlore ou au bichromate de potassium
– et désodorisées à 160°C avec du chlorure de zinc.
– Enfin, elles ont été recolorées à la curcumine.
La crème de la tarte, une fois fabriquée, reçoit des arômes et des  stabilisants comme l’acide alginique (E400).

Histoire des Cerises (complété d’apres des elements de « Aromatherapie »  Jean Valnet 1990, Maloine)

Les cerisiers ont reçu pendant la saison entre 10 et 40 traitements de pesticides selon les années.
* Les cerises sont :
– décolorées à l’anhydride sulfureux
– et recolorées de façon uniforme à l’acide carminique ou à l’érythrosine.
– Elles sont plongées dans une saumure contenant du sulfate d’aluminium
– et à la sortie, reçoivent un conservateur comme le sorbate de potassium (E202).
Elles sont enfin enduites d’un sucre qui provient de betteraves qui, comme  les blés, ont reçu leur bonne dose d’engrais et de pesticides. Ce sucre est  extrait par :
– défécation à la chaux et à l’anhydride sulfureux,
– puis décoloré au sulfoxylate de sodium,
– puis raffiné au norite et à l’alcool isopropylique.
– Il est enfin azuré au bleu anthraquinonique.
Par ces traitements, les cerises ayant donc perdu tout leur goût, il est necessaire d’ajouter un parfum artificiel alimentaire. Ce parfum est une recréation synthetique du goût et de l’odeur à partir d’éléments  artificiels
issus de la chimie du pétrole aux prix de revient extrêmement faibles-  par économie d’echelle – en comparaison du parfum naturel de fruit.
L’exemple developpé est ici la cerise, mais de tels composés servent à recréer aussi bien des parfums artificiels de fraise, d’ananas, de framboise, de miel, de  caramel, de muguet.. etc.
* Le parfum artificel de cerise se compose donc des molécules synthetiques (donc à la stéréochimie inversée) suivantes :
– acétate d’ethyle
– acéthyl méthylcarbinol
– butyrate d’isoamyle
– caproate d’ethyle
– caprylate d’isoamyle
– caprate d’ethyle
– butyrate de terpenyle
– geraniol
– butyrate de geranyl – acetylacetate d’ethyle
– heptanoate d’ethyle
– aldéhyde benzoique
War– aldéhyde p-toluique
– vanilline
– essence artificielle d’amande amère SAP
– essence artificielle de girofle Bourbon
– essence artificielle de cannelle Ceylan
– essence de lie de vin .

Donc quand vous achetez des tartes au fruits industrielles, c'est tous ces produits chimiques que vous ingurgitez en n'y pensant pas une seule seconde, attiré par le goût et l'apect de la tarte.
Ici il ne s'agit que d'une tarte, mais la plupart des produits industriels sont fabriqués sur le même mode " A GRAND RENFORT DE PRODUITS CHIMIQUES"
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1909

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DOSSIER: Produits chimiques et polluants dans notre alimentation

Message par Confucius le Jeu 17 Mar 2016 - 19:18

Je suis entrain de me demander si je dois gerber tout de suite ou tenter une digestion difficile.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 338

Revenir en haut Aller en bas

Empoisonnement lent au MSG, ou E621.

Message par Mr Papillon le Dim 3 Avr 2016 - 0:13

Bonjour.

Quelques informations reçues récemment que je partage avec vous.

Empoisonnement lent au MSG.

Origine le l'information :

Monique Carrière Ph.D.
Département de réadaptation.
Faculté de médecine
Pavillon Vandry, Local 4465
Université Laval
Ste-Foy (Québec) G1V 0A6
Membre du Groupe de Recherche sur l'Inclusion sociale,
l'Organisation des services et l'Évaluation en Santé Mentale
(GRIOSE-SM) rattaché au CSSS de la Vieille Capitale
et au CH Robert Giffard.

Le MSG, un additif alimentaire (Glutamate monosodique) est un poison lent, on le retrouve dans beaucoup d'aliments préparés.

Il se cache aussi sous 25 appellations différentes, tels que ;
l'Assaisonnement Naturel (arôme), mais aussi : Protéine Végétale hydrolysée, etc. etc. et chez nous sous l'appellation E621.
Il est connu que le MSG triple la quantité d'insuline que le pancréas sécrète, ce qui a tendance à favoriser l'apparition du diabète.

Des études mentionnées dans le livre de John Erb lient le MSG au diabète, aux migraines, aux maux de tête, et à l'autisme, aux DADH et même à l'Alzheimer, mais est aussi une des causes de l'obésité

Passons sur les marques qui utilisent ce MSG dans leurs produits, celles citées dans l'article original concernent principalement le Canada et les USA, toutefois, "McDonald's" bien connu chez nous, ne s'en cache pas.
On en trouve également dans les plats préparés à base de poulet, dans les sauce à salades et sauces brunes, dans les chips "Lays", les repas préparés, les potages, les casse-croûtes et dans les menus de la restauration rapide.

Soyez donc très vigilants en parcourant les étiquettes.

Il faut savoir aussi que ce additif est également utilisé aux fins de créer une dépendance aux produits des marques, tout comme la nicotine et autres produits chimiques dans le tabac.

Pour plus de détails sur le MSG, référez-vous à :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Glutamate_monosodique

mais aussi :

http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/securit/addit/msg_qa-qr-fra.php

Plein de   dans vos coeurs, et  
avatar
Mr Papillon

Messages : 164
Localisation : Quelque part dans l'espace temps

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum