expérience de jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

expérience de jeûne

Message par hypocampe le Sam 1 Oct 2016 - 8:31

Bonjour,
Je pratique le jeûne depuis plus d'un an.
J'ai commencé par 6 jours, non compris la reprise alimentaire, au mois d'août 2015, avec ma femme et une amie.
Le cadre: une maison en bois en Auvergne, au calme.
Puis chaque mois de 2 à 4 jours de jeûne, systématiquement, en fonction des aléas sociaux(repas entre collègues,entre amis, en famille...).
L'été 2016, 4 jours en juillet seul avec ma femme, puis en août, d'abord 3 jours avec un ami et ma femme, puis 8 jours après, 5 jours avec deux autres personnes.(Reçu en juillet le magazine"Nexus", qui m'a donné envie de prendre la voie prânique.)
J'ai lu et essayé le jeûne intermittent, mais çà ne me convient pas.
Quand je programme un jeûne, c'est minimum 15 jours à l'avance, et lorsque je commence je "plonge" dans l'arrêt de nourriture terrestre.
Comme le disent beaucoup de personnes, j'aime trop manger, pour m'arrêter.
Donc lorsque je décide d'arrêter, c'est complet, sans reprise quelques heures après.
Je trouve qu'il est plus facile de tout arrêter plusieurs jours, car je n'ai plus faim dès le deuxième jour. Après je peux tenir plus longtemps.
Le seul bémol, c'est l'ennui. En effet quand je jeûne je bénéficie de beaucoup de temps libre, plus de courses, plus de cuisine, plus de vaisselle, plus de réflexions sur "qu'est-ce qu'on va manger ce soir, ou demain?", je ne sais plus quoi faire de tout ce temps libre, et ....je commence à imaginer ce que je pourrai cuisiner, et....je remange.
Voila c'est juste que j'avais envie de faire part de cette démarche,...
avatar
hypocampe

Messages : 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message par Confucius le Sam 1 Oct 2016 - 10:13

15 jours de jeûne. C'est pas mal. Il ne faut pas être surveillé médicalement pour une durée aussi longue ?
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 348

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message par hypocampe le Sam 1 Oct 2016 - 10:55

Sais-tu Confucius que les "mises en garde"(voir le site regenere.org) en début de site sont là en rapport de la réglementation sanitaire.
Après tu fais comme tu le sens.
Comme dit l'autre "tu ne saute pas tout de suite dans le grand bain", tu commence petit et tu expérimentes.
avatar
hypocampe

Messages : 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message par Kiwi le Sam 1 Oct 2016 - 13:48

Confucius,

La pratique du jeûne existe depuis l'origine de l'humanité. Les premiers hommes avaient deja des periodes de jeûne car ils étaient soumis aux aléa de leur environnement pour se nourrir ( trouver du gibier, des lieux de cueillette, subir les saisons) c'est donc quelque chose qui est inscrit de maniere indélibile dans nos gène.

Dailleurs notre constitution est ainsi faite qu'une personne qui se prive de manger plusieurs jours stockera automatiquement les kilo une fois qu'elle reprendra une alimentation normale. Cet héritage génetique de nos aieux est une adaptation mise en place par le corps humain pour garder des réserves en cas de disette reccurente! Mais en fait, pour bon nombre d'animaux ca se passe pareil. Ils mangent selon les saisons et la nourriture qu'ils peuvent trouver.

Ce qui n'est pas bon c'est de manger à sa faim tout le temps, comme nous le faisons.. et du jour au lendemain imposer une restriction drastique au corps. Car dans ce cas pour lui, c'est vécu comme un stress et un danger.

Le jeûne est certes une chose naturelle, mais vu la manière dont nous vivons maintenant il s'avère necessaire de ne pas faire n'importe quoi, n'importe comment. Pour une personne qui n'as jamais jeûner, c'est préférable de commencer petit à petit, par ex avec un jour par semaine, puis faire régulierement des jeûnes de trois jours. Et augmenter comme ca progressivement, 5 jours, puis quelques temps plus tard essayer sur 7 jours... Et voir comment on se sens

Lorsqu'on commence à dépasser les 7 jours, il faut mieux que le corps se soit habitué durant plusieurs mois, a faire des jeûnes régulier. C'est sous cette condition que la durée pourra être augmentée de maniere confortable, sans qu'il y ai de répercutions trop importantes sur le corps. Un jeûne peut aller jusqu'a rnviron 80 jours ( selon les personnes) avant que les fonctions vitales commencent à en souffrir. Mais là encore c'est si l'on fait un jeûne sec, c'est à dire sans boire. Beaucoup font des jeûnes à l'eau qui permettent au corps de rester hydrater. Il existe plusieurs niveaux de jeûnes (certains boivent des bouillons) il est possible de jeuner jusqu'a 3 mois d'affiler si l'on conserve un apport hydrique mais nul besoin d'aller jusqu'a ce genre d'extrême!!

Deja il est préférable de jeûner si on sens naturellement devoir le faire.. A mon sens c'est quelque chose qui doit être ressenti comme naturel, comme un besoin du corps. Autrefois les médecins avaient tendance à mettre les gens à la diete lorsqu'ils étaient malade. Il arrive souvent aussi que des personnes malades n'ai pas faim.. C'est typique des reactions naturel du corps qui prefere garder son energie pour se nettoyer, se guerir, plutôt que le consacrer à de longues heures de digestion.

Certaines petits maux et maladies se guerissent trés bien par le jeûne... C'est dailleurs une notion de base de l'hygienisme. Mais certains problèmes de santé ne permettent pas un jeûne qui pourrait agraver la situation. L'etat de santé de la personnr est donc à considérer de prés avant de faire le choix d'un jeûne.. Surtout si elle n'en a jamais fait ( ou trop rarement). On peut aussi demander conseil à un thérapeute avant de se lancer. C'est toujours plus rassurant pour certaines personnes qui ressentent le besoin d'être accompagnée ou en tout cas encadrées.

Dans tout les cas, il est recommandé de bien se documenter avant de commencer, ne serait-ce que pour savoir à quoi s'attendre.. Car jeûner déclenche une desintoxication plus ou moins profonde du corps, selon la durée du jeûne et l'etat d'encrassement cellulaire. Une personne saine vivra certainement mieux son jeûne qu'une personne qui se nourris mal, fait des excés ou vie dans un environnement trés pollué. Les symptômes de detox peuvent (selon le cas), être plus ou moins violent. Il vaut mieux savoir les appréhender et agir en conséquence pour accompagner au mieux le corps dans son nettoyages.

Les bienfaits du jeûne sont néanmoins reconnus depuis des millenaires, pratiqués dans beaucoup de religions et chez pas mal d'ethnies. La science a même reconnue dernierement qu'un jeûne de trois jours renouvelle les cellules.. et que la pratique du jeûne alterné présente de nombreux bienfaits pour la santé.


Dernière édition par Kiwi le Sam 1 Oct 2016 - 16:53, édité 1 fois
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1928

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message par Kiwi le Sam 1 Oct 2016 - 14:12

A noter aussi que hors du contexte du jeûne ponctuel, il existe depuis toujours des personnes qui vivent trés bien alors qu'elles ne mangent plus et ne boivent plus rien depuis des années. On appelle cela le prânisme. Cette pratique est trés controversée car elle remet en cause les limites etablie par la science ainsi que l'etendue des capacités humaines.

"Pranîque" veut dire que ces personnes se nourissent uniquement de lumiere au travers de la respiration ( oui je sais, ca fait un peu barré.. Et pourtant..). Attention toutefois à ne pas faire d'amalgame car cette pratique n'est reservée qu'a de rares personnes ayant suivie un long processus de transition avant d'en arriver là... Et ca n'est pas sans risques! Mais il existe des preuves scientifique que ca n'est pas des bobards. Par exemple, un yogi indien qui ne mange plus rien depuis 70 ans a fait l'objet d'une étude dans un hopital. D'autres personnes de par le monde ont également été testées pour essayer de comprendre comment c'est possible de rester des années sans rien ingurgiter et ne pas déperir ni même maigrir.

Il semblerait aussi qu'a travers l'histoire de l'humanité, de nombreuses personnes ai également vécu sans se nourrir. Il existe dailleur un documentaire trés bien fait car il mené comme une investigation qui tente de réunir tous les éléments, études et témoignages sur le sujet sans jamais prendre partie.

Ce film se nomme "LUMIÈRE - peut- ont vivre que de lumiere? "
Voir ici pour une approche sur le sujet:
http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org/t11-la-science-face-a-ceux-qui-vivent-sans-manger-les-praniques
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1928

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message par Confucius le Dim 2 Oct 2016 - 4:05

Je faisais allusion au suivi médical sachant qu'en Allemagne, par exemple, il existe des structures qui sont spécialisées dans le jeûne. Si j'ai bien compris, après quelques jours, les symptômes sont les plus durs, dont des céphalées.
Je ne sais pas, si cette pratique est adapté à tout le monde et dans les mêmes conditions, dès lors qu'on veut dépasser deux ou trois jours.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 348

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message par Kiwi le Lun 3 Oct 2016 - 20:37

En effet, comme je l'ai dis plus haut, cette pratique n'est pas pour tout le monde lorsqu'on veut faire un jeûne un peu long. Tout dépend de l'état de santé et d'autres facteurs. Par contre faire un ou deux jours de jeûne par semaine ( jeùne intermittent) c'est tout à fait réalisable et cela apporte déja des bénéfices pour le corps.

Voir ici l'avis d'un Docteur sur le sujet: http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org/t606-quels-sont-les-bienfaits-du-jeune?highlight=Jeûne
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1928

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum