Cancer et émotions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cancer et émotions

Message par Kiwi le Lun 17 Oct 2016 - 11:55



CANCER ET ÉMOTIONS


Des scientifiques ont prouvé que la négativité entraîne littéralement le développement du cancer dans le corps.. Voyons pourquoi:

Vous êtes-vous déja senti blessé ou trahi ? Avez-vous déjà été si amer et bouleversé au sujet d’une situation ou d’une personne que vous ne pourriez pas imaginer lui pardonner ? Il se peut même que vous ayez rejoué l’événement à plusieurs reprises dans votre tête. Avec chaque répétition, vos sentiments s’intensifient et vous vous sentez encore plus mal à propos de vous-même et de cela. Il existe des preuves que revivre ces émotions peut avoir un impact négatif sur votre santé. C’est ce qui motive le sujet du pardon de cet article !

Le pardon, du point de vue clinique, est le processus consistant à renoncer à son ressentiment et ses envies de vengeance. Le pardon implique également l’émergence de la compassion, la générosité, et même l’amour envers ceux qui ont infligé la douleur.

Il est évident que ce n’est pas chose facile à faire. Les cliniciens vous diront sans doute que si vos blessures sont profondes et vos traumatismes nombreux, vous aurez besoin de beaucoup plus de temps pour guérir. Néanmoins, le pardon est possible et nécessaire. Laissez-moi vous dire pourquoi.

Il y a plus de 15 ans, il n’y avait eu aucune recherche sur l’impact du pardon sur notre santé. Heureusement, à ce jour, il existe des centaines d’articles scientifiques et de cliniciens prêts à partager leurs connaissances avec nous.

Le pardon améliore votre vie

Commençons par décrire comment cela peut impacter notre santé de rester en colère, d’être frustré ou de se sentir négatif au sujet d’un événement. Le Dr Steven Standiford, chef de la chirurgie dans les Centres de Traitement du Cancer aux Etats-Unis, explique que si l’on ne se débarrasse pas de ces émotions négatives, cela crée un état d’anxiété chronique. Cela produit un excès prévisible d’adrénaline et de cortisol, qui  épuise la production de cellules immunitaires naturelles. Ces cellules sont votre protection contre le cancer. Si vous refusez de pardonner, non seulement cela vous rend malade, mais peut vous maintenir dans cet état.

Puisque nous sommes sur le sujet du cancer, un essai randomisé contrôlé par les pairs concernant plus de 83 patients a évalué les sentiments de pardon, pessimisme et d’acceptation de soi après avoir suivi un cours sur le pardon de soi. Le cours a enseigné des techniques telles que la réflexion, l’écriture expressive, etc. Comme prévu, les patients qui avaient suivi le cours ont eu statistiquement des scores plus élevés de façon significative pour le pardon de soi, l’acceptation, l’auto-amélioration, et moins de pessimisme par rapport au groupe témoin.

Le pardon vous aide à vous sentir mieux dans votre peau

Si vous pensez à de vieux souvenirs où vous avez été maltraité, blessé ou offensé, vous commencez automatiquement à vous sentir mal. Le fait est qu’il y a des réactions émotionnelles et/ou physiologiques immédiates qui se produisent lorsque vous avez ces souvenirs.

Ces réactions comprennent :
•Votre pression sanguine augmente
•Vos muscles se contractent
•Vous commencez à gonfler
Ce sont toutes des signes de stress et d’anxiété.

Des études récentes montrent que les participants qui pratiquent l’empathie et le pardon à ceux qui leur font du tort ont une réponse réduite au stress. Pour approfondir ce point, environ 1500 Américains qui ont pardonné, ont témoigné d’une plus grande satisfaction de leur vie, moins de symptômes de détresse, moins de nervosité, et moins de tristesse.

Le pardon aide même dans les cas de violence psychologique grave. Des femmes ont été placées dans deux groupes de traitement : le premier groupe a utilisé des techniques comme la validation de la colère, l’affirmation de soi, le renforcement des compétences interpersonnelles, et le second a utilisé le pardon. Les femmes du groupe de pardon ont eu des améliorations significatives dans les taux de dépression, symptômes de stress post-traumatique, estime de soi, anxiété, et une meilleure maîtrise globale de leur vie. Quelques mois plus tard, tous ces gains étaient toujours présents ! Le pardon est puissant !

Le pardon impacte positivement votre immunité

Une étude contrôlée a évalué 78 patients recevant un traitement pour le HIV, sur leurs sentiments, pensées, et comportements de pardon. Les participants qui ont vraiment pardonné ont obtenu des pourcentages plus élevés de cellules immunitaires CD4 qui combattent le cancer.

L’amélioration de la pression artérielle et du tonus cardiovagal est encore un autre avantage du pardon. Les chercheurs ont été en mesure de démontrer que le pardon a un effet cardio-protecteur sur le cœur. Alors que la colère est cardio-toxique, ce qui endommage le muscle cardiaque.

Le pardon améliore la qualité de votre sommeil

Une étude a révélé que le pardon des transgressions dans les échanges interpersonnels est lié à un meilleur sommeil. Alors que si vous restez plein de ressentiment, en colère ou même conservez des sentiments hostiles, cela était lié à une diminution de la qualité du sommeil.

La liste s’allonge continuellement. Les bienfaits pour la santé du pardon sont monumentaux. Maintenant que vous avez des faits, réfléchissez et concevez un plan de pardon. Commencez par vous pardonner vous-même, puis continuez en pardonnant aux autres. Si vous ne savez pas comment pardonner, contactez un psychothérapeute spirituel ou un psychologue de votre région pour vous aider.

Il est temps de laisser aller les griefs passés. Il est temps de se sentir plus léger. Il est temps de se libérer du passé pour créer de l’espace pour un présent plus serein.

Source: theheartysoul.com


Que pensez vous de cet article? A votre avis, nos etats psychologiques ont-ils un impacts positif ou négatif sur notre etat de santé ?
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et émotions

Message par Confucius le Lun 17 Oct 2016 - 14:53

Il me semble évident que s'accrocher à des idée négatives ait un impacte sur notre santé psychique, donc notre organisme par la même occasion.
Je pense que le pardon appaise notre rencoeur et haine, ces petites choses de la vie, pour lequelles ont attache pas assez d'importance et qui nous replongent systématiquement dans cet état initialement ressenti comme une blessure. C'est comme si on se retourne soi-même le couteau dans la plaie.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 325

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et émotions

Message par Galiane le Mer 19 Oct 2016 - 20:16

J'ai aussi remarqué chez certains cas de cancer, que les personnes avaient des émotions refoulées ( ex: des colères ou des non dits) ou des ruminations concernant des évènements non digérés. On pourrait dire que ces personnes se rongent de l'intérieur. C'est un peu ce que fait le cancer dailleurs.
avatar
Galiane

Messages : 135
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et émotions

Message par Confucius le Jeu 20 Oct 2016 - 0:25

Ca se pourrait bien, cette image "se ronger de l’intérieur" peut très bien cacher une réalité, comme ça l'est pour beaucoup d'autres pathologies.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 325

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et émotions

Message par Kiwi le Jeu 20 Oct 2016 - 9:43

On sait que les colères refoulées et les non-dits ( quand ils sont trop pesant), paralysent l'action par un sentiment d'impuissance. Donc les personnes ont tendance à retourner contre elles cette charge négative parce qu'il faut bien qu'elle se décharge d'une maniere ou d'une autre. Le problème c'est que c'est ressenti par les cellules et le système immunitaire... Donc couplé avec d'autres co-facteur, il y a un terrain propice pour développer une maladie qui ne seras qu'une cristalisation dans le corps de ce qui n'as pas pus être exprimé/libéré.

Mais si l'emotionnel à son importance, il n'est pas la seule cause du cancer. Il y a toujours plusieurs paramètres qui entrent en jeu. L'hérédité, l'environnement, carences minérales, l'hygiène de vie, l'alimentation... C'est l'interaction de plusieurs facteurs qui font qu'une maladie de ce type voit le jour. La dimension energetique de la personne ( taux vibratoire, etat du corps energetique..) est également à prendre en considération bien que ca ne soit pas encore vraiment reconnu par la science.

Quoi qu'il en soit, le cancer survient toujours dans les cas d'une forte acidose de l'organisme qui perdure une trop longue periode ( un cancer ne peut pas se développer dans un milieu alcalin). Or, ont sait que par ex le stress et la colère ( entre autre..) créent justement de l'acidité dans le corps. Ce sont des émotions violentes qui stressent les cellules et modifient le PH. Si en plus la personne n'as pas assez de minéraux pour neutraliser ces acides ( notamment le calcium et magnesium) alors le corps n'arrive plus à réguler son Ph et ca se repporte sur certain paramêtres du fonctionnement physiologique.

Pas simple les maladies dégénératives! Mais une choses est sur, l'attitude mentale joue autant dans leur survenue que dans leur rémission.

avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et émotions

Message par Hitori le Ven 21 Oct 2016 - 16:37

En MTC s’il y a maladie, c’est que la circulation du Qi (énergie) est perturbée. La santé du corps est maintenue par homéostasie, les énergies Yin et Yang s’équilibrant.

Esprit et corps ne faisant qu’un, il est évident que nourrir des émotions négatives va perturber l’équilibre énergétique et provoquer des stagnation au niveau de divers organes, avec somatisation plus ou moins importantes ou graves.

Il peut se passer plusieurs années entre le début du déséquilibre énergétique et l’apparition de la maladie. C’est pourquoi, il faut essayer de cultiver un esprit serein en ne nourrissant pas les émotions négatives. Avoir un esprit calme et paisible, se laisser porter par le flux de la vie, sans essayer de nager à contre courant, en adoptant le principe du Wu Wei.... le lâcher-prise.
avatar
Hitori

Messages : 31

http://diamehito.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et émotions

Message par Kiwi le Lun 24 Oct 2016 - 11:14

Il peut se passer plusieurs années entre le début du déséquilibre énergétique et l’apparition de la maladie.

Tout à fait Hitori! Pour ceux qui connaissent les corps energétiques, on sait maintenant qu'une personne peut trimballer un cancer durant 5 ou 6 ans au niveau energetique, avant qu'il prenne forme concrètement dans le corps physique. La personne se croit en bonne santé alors que le cancer est déja là en train de se former en coulisse.

Et ca n'est pas que pour le cancer; Il y a toujours un temps d'incubation dans la sphère energetique avant que la plupart des maladies se révèlent dans le corps physique. L'aspect energetique du vivant, c'est un peu la face immergée de l'iceberg, on ne le vois pas mais c'est sur lui que tout repose.

Sachant qu'a la base tout n'est qu'energie, vibrations et informations ( concept quantique) alors on peu comprendre que chaque chose qui prend forme dans le plan physique ( celui de la matiere) prend d'abord naissance au niveau energetique. Et pour la guérison c'est pareil, le phénomène d'homeostasie commence toujours sur le plan energetique avant de montrer les preuves "physiques" que tout est bien rentré dans l'ordre.
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et émotions

Message par Hitori le Mar 25 Oct 2016 - 18:16

Quand on pense que l’occident commence à peine à prendre en compte notre aspect énergétique (et encore, car il y a de fortes résistances du côté de certains matérialistes qui ne jurent que par la matière. Sur un forum, pourtant intitulé « Spirituel » alors que je développais la notion de Qi, j’ai eu droit à plusieurs commentaires du genre; ça n’existe pas, c’est du pipo, c’est de la conne… tout ça, etc… ), alors que l’orient connait cela depuis des millénaires.

Pourtant, il suffit d’avoir l’esprit ouvert en laissant ses aprioris au vestiaire et de pratiquer certains exercices, en Qi Gong, par exemple, pour sentir cette énergie. Mais bon, il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.
avatar
Hitori

Messages : 31

http://diamehito.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et émotions

Message par Kiwi le Mer 26 Oct 2016 - 7:21


Quand on pense que l’occident commence à peine à prendre en compte notre aspect énergétique (et encore, car il y a de fortes résistances du côté de certains matérialistes qui ne jurent que par la matière.

C'est vrai que ca avance trés doucement au regard même des nouvelles technologies médicales telle que l'avènement de la médecine quantique qui prend son essort depuis une quinzaine d'année (découlant pourtant directement des recherches en physique quantique). Mais cette nouvelle pratique médicale rapide et non invasive fait déja du tord aux médecins, labos et autres branches médicales qui relèvent par de la pose de diagnostique ( ex medicaux) Car elle pourrait bien faire faire de grosses economies à la sécu, mais surtout rendre desuettes, de nombreuses branches de la médecine actuelle). Néanmoins des pratiques comme l'acupuncture sont maintenant de plus en plus utilisés dans des hopitaux. Il y a eu tellement d'études de faites sur le sujet ( tant en asie qu'en Europe) qu'on ne saurait dire qu'il s'agit d'une pratique charlatanesque ou d'un effet placebo. Mais bon, nous pouvons tout de même saluer les efforts des chercheurs qui se penchent de plus en plus sur l'aspect energetique du vivant.

C'est comme le lien entre psy et maladies, il y a encore 50 ans il ne fallait pas en parler sous peine de passer pour un allumé. Maintenant c'est limite le contraire, on aurait tendance à tomber dans l'excés avec des " Mal à dit" à toutes les sauces qui peuvent être culpabilisants pour le malade ( donc contreproductifs) et dont les interpretations "psy" avancées comme "sources du problème", ne sont souvent que des approximations quand il ne s'agit pas tout simplement d'elucubrations!. Je pense notamment au fameux "dictionnaire des malaises et maladies" de Jacques Martel, qui a remporté un franc succés alors qu'il n'est fondé sur aucune études serieuses. Certain de ses constats sont pertinenents tandis que d'autres ne semblent relever d'aucune objectivité.

Pour moi chaque cas est unique et dépend d'un certain nombres de facteurs personnels qui dépendent tant du vécu de la personne (son histoire) que de sa constitution, son hérédité ou encore du facteur épigénétique ( influence de l'environnement de vie) Donc des dico qui donnent comme ça, du "prèt à manger", ca me parait quelque peu prétentieux et reducteur face à la complexisté du corps humain et de ses méandres psychiques!
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et émotions

Message par Hitori le Lun 7 Nov 2016 - 19:23


Cancer en MTC.

Pour continuer sur l’impact des émotions négatives sur l’organisme, voici une vidéo intéressante de Jean Pélissier (praticien en MTC) sur l’approche du cancer en médecine chinoise, où il explique comment apparaît le cancer dans le corps et les moyens d’y pallier.

avatar
Hitori

Messages : 31

http://diamehito.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et émotions

Message par Kiwi le Mar 8 Nov 2016 - 13:30

Merci pour cette vidéo
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum