Physiologie énergétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Physiologie énergétique

Message par Kiwi le Jeu 23 Mar 2017 - 13:12



PHYSIOLOGIE ÉNERGÉTIQUE
La médecine des corps subtils


LES CORPS ÉNERGÉTIQUES
Le modèle symbolique des poupées russes decrit bien l'emboîtement de nos différents corps qui vibrent à des fréquences de plus en plus élevées au fur et à mesure qu’ils sont plus petits et plus profonds, jusqu’au Saint des Saints de notre « Temple » organique.

1 –  Le corps physique (le plus grand) n’en fait pas partie ; c’est le seul corps de matière palpable, étant celui de la plus basse fréquence. C’est notre véhicule terrestre (jetable), et une sorte de scaphandrier qui emprisonne notre conscience, sauf pendant le sommeil, et aussi à la libération de la mort.
2 – Le corps éthérique : qui module avec précision la forme et l’énergie du corps physique, lui servant non seulement de canevas de référence en cas de blessure, mais aussi de bouclier énergétique. Preuve de son existence : douleur des membres fantômes des amputés aux changements de temps.  Le tabac, l’alcool, et surtout les drogues (médicales comprises) y créent des trous béants laissant ainsi entrer des énergies perverses et des entités de bas niveau. Ces trous se réparent normalement la nuit pendant un sommeil de qualité. Etant intimement lié au corps physique, il est lui aussi jetable et mortel.

Tous les corps subtils qui vont suivre subsistent après la mort, libérant une conscience profonde très élargie – ils sont tous immortels.

3 – Le corps émotionnel (ou astral), centre de traitement et de contrôle de nos ressentis, ainsi que des stress, qu’ils soient positifs ou négatifs. C’est un module de digestion des émotions, qui les stocke, et transfère celles qu’il n’est pas parvenu à traiter, soit vers le corps physique (somatisations), soit vers le corps plus haut (corps mental) afin d’organiser l’avenir en conséquence.
4 – Le corps mental : centre informatique de gestion, qui permet d’apprendre les leçons et de gérer les pulsions émotionnelles. C’est une banque de données résultant de notre vécu, dont la logique détermine notre système de pensée. Il construit la sagesse (ou la folie) de l’expérience.
5 – Le corps ombral : qui était nommé « Kaïbit » par les Egyptiens, mais souvent oublié dans la culture ésotérique actuelle. Celui-ci se situe à l’intérieur des os du squelette. C’est une sorte de disque dur qui enregistre les moindres détails de notre vie (actions – désirs – émotions – pensées). On pourrait dire notre « carnet de bord avec tous les moindres détails », même ceux que nous avons complètement oubliés. C’est cet enregistrement qui défile en rembobinage accéléré, avec maxi dilatation du temps, au moment de la mort, ou dans des cas de NDE (faux départ en état de mort clinique), ou aussi pendant les quelques secondes d’un accident violent.
Par ailleurs, c’est lui qui programme ce qui doit être vécu. Les malformations, les maladies innées, les tares physiques ou mentales d’une part, ou bien les « dons spéciaux » et les potentialités exceptionnelles d’autre part, sont des reliquats de vies antérieures en vue d’une évolution aboutie ou accélérée.
6 – Le corps causal : super mémoire intemporelle de tous nos passés généalogiques et évolutifs. C’est le centre de gestion karmique qui organise les synchronicités de la vie avec les personnes et les évènements que nous devons rencontrer. Il nous met aussi en contact avec les grilles planétaires des champs morphogéniques (super Internet des shères). Sa configuration géographique est aussi celle du squelette.

7 – Le corps atmique ou bouddhique : qui permet à ceux qui le veulent d’entrer en relation avec la conscience Cosmique, celle de la haute sagesse des initiés se manifestant par des actions et des paroles sublimes à portée universelle.
8 – L’atome "divin" : étincelle centrale de référence holographique de la source divine que nous portons en chacun de nous.


LES AURAS
Les auras sont les atmosphères électroniques des différents corps, ou en termes radio, leur diagramme de rayonnement. Beaucoup de personnes croient que les corps subtils sont de plus en plus grands, mais en fait, ce sont les auras qui le sont. Plus les corps sont petits, plus leurs auras sont étendues puisque leur fréquence vibratoire est d’autant plus élevée.

L’aura éthérique rayonne entre 1 et 15 cm autour de l’enveloppe physique en fonction du taux d’énergie de chacun.

L’aura émotionnelle est flamboyante au gré de nos états émotionnels positifs (joie, rires…) ou négatifs (peurs, colères, tristesse…).

L’aura mentale est un oeuf stable de 2,5 m environ d’envergure qui préserve notre intégrité psychique lorsque nous sommes en proximité rapprochée avec d’autres personnes.

L’aura ombraleconnue par les anciens chinois, les Iakoutes de Sibérie, les africains, les Amérindiens du nord du Canada qui l’appellent « corps de l’ombre », aussi nommé « corps du désir ». Il est en lien étroit avec la sexualité, et peut aussi bien être dopé par celle-ci, qu’exposé à certains dérapages. L’aura ombrale étend son rayonnement sur toute l’étendue du champ de conscience de chacun. La vampirisation (vol d’énergie vitale) pouvant être pratiqué inconsciemment par des vivants ou par des morts attachés à la terre, s’effectue par l’aura ombrale.

L’aura causale, comme l’aura ombrale, étend son rayonnement dans le champ de conscience de chacun. Des lois d’attraction ou de répulsion magnétique instinctive s’établissent spontanément permettant ou non des transferts de données des corps mentaux par delà l’écran de conscience. D’où le grand bien être ressenti entre des personnes « en phase » qui se côtoient ou entrent en relation.
Nous laisserons ici de côté les implications des autres auras qui sont du domaine de la métaphysique pure.


Comment savoir quelle est la source d'une maladie ?
On entre ici de plein pied dans la médecine holistique, à savoir : quel corps est touché ? Sachant que de toutes manières, tout finit toujours par redescendre au niveau physique.

Pollution physique :
C’est la plus directe donc la plus évidente – on est dans la matière (empoisonnement chimique ou médicamenteux – auto intoxication métabolique – traumatismes, dégénérescences, parasites, épidémies.)

Pollution éthérique :
On est ici dans le domaine des agressions vibratoires invisibles.
(WIFI – téléphones portables – micro ondes – antennes – HAARP – musiques pathogènes – lignes haute tension – maisons toxiques – tellurisme négatif).

Remèdes : les massages Ayur Védiques aux huiles, le Shiatsu, et surtout, supprimer les causes ou se déplacer (c’est le prix de la survie) !

Pollution émotionnelle :
Elle peut-être d’origine externe (ambiances pourries) ou interne (fermentations psychiques malsaines) et peut faire des dégâts multiples au niveau somatisations sous forme de tensions douloureuses du dos, d’inflammations diverses, de blocages fonctionnels d’organes, de pertes d’énergie, de burn-out, de baisse immunitaire.

Remèdes : ne surtout pas se laisser séduire par les tranquillisants – les vrais remèdes : le lâcher prise – le recul, le pardon, la tolérance, la séparation… – les aides : l’homéopathie ou les tisanes – qui traitent l’angoisse, l’indignation, la peur – les élixirs de fleur, etc.

Pollution mentale :
Des modes de pensée qui se retournent contre vous – on parle même d’auto envoûtement – en général c’est l’entourage qui s’aperçoit de cela.

Pollution causale :
C'est le plus difficile à gérer – c’est un problème karmique à assumer, ou un trajet prédéterminé du chemin de vie initiatique du patient pour un service maximum. Il ne faut pas prendre cette réalité comme une injustice et essayer d’être un bon élève.

Michel Dogna
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1928

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Physiologie énergétique

Message par maxaler le Jeu 23 Mar 2017 - 17:12

J'avais eu cette vision des corps subtils lors d'un stage. Effectivement, les corps subtils étaient présentés comme de plus en plus petit et concentrés à l'intérieur du corps physique, tandis que leur aura était de plus en plus étendue à l'extérieur du corps physique.
De ce fait, selon cette vision des choses, le schéma en début de l'article doit être lu différemment: les couches colorées représentent l'aura des corps subtils et non pas les corps subtils eux-mêmes.

Il existe d'autres visions des choses qui positionnent les corps subtils à l'extérieur du corps physique qui devient alors le plus petit des corps, comme présenté par le schéma du début de l'article. Mais je ne me sent pas à l'aise avec cette vision; je préfère celle de corps de plus en plus concentrés à l'intérieur de notre corps physique.

@Kiwi a écrit:
Comment savoir quelle est la source d'une maladie ?
On entre ici de plein pied dans la médecine holistique, à savoir : quel corps est touché ? Sachant que de toutes manières, tout finit toujours par redescendre au niveau physique.
En fait, je pense que ce n'est pas le corps qui est touché, mais d'abord l'aura du corps, qui nous sert également de protection énergétique, parce que pour "toucher" le corps énergétique lui-même, il faut d'abord toucher le corps physique, puisque les corps énergétiques sont à l'intérieur. Lorsque les auras de nos corps subtils sont altérées, leur protection est diminuée et le corps physique est plus vulnérable.
C'est en cherchant des anomalies dans les auras (taches, trous, décalages, etc.) que l'on peut anticiper (ou comprendre) une anomalie qui a touché notre corps physique.
avatar
maxaler

Messages : 140
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Physiologie énergétique

Message par Kiwi le Jeu 23 Mar 2017 - 19:13

En effet cette image n'est pas correcte mais c'etzit la meilleur alternative que j'ai trouvé car j'ai eu beau chercher, je n'ai vu nul part une image qui présente les corps subtils qui se retrecissent cers l'interieur, ce sont toutes des images qui montrent des corps en ecpension vers l'exterieur.

avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1928

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Physiologie énergétique

Message par Kiwi le Jeu 23 Mar 2017 - 19:31

Concernant le siege de la maladie. D'aprés mes connaissances, elles démarrent toujours dans le corps etherique qui est le corps principal qui nourris le corps physique en energie et dans lequel sont dailleurs situés les chakras. C'est toujours ce corps qui est touché autant dans les attaques energetiques (ou mauvais sorts générés par des tiers) que par les disfonctionnements énergétiques qui peuvent causer des agents exterieurs qui causent des maladies. La puissance du système immunitaire est aussi lié à l'état énergétique de ce corps.

A la base tout ce qui Est ( nous inclus) n'est que de l'energie et de l'informations. Le corps éthérique, aussi appelé corps vital ou corps d'energie, est la structure même qui anime et nourris en energie notre corps..

Donc comme j'expliquais dans un autre post fait recemment.
http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org/t864-4-cles-de-regeneration-holistique

La maladie commence donc dans le corps éthérique, parfois trés longtemps avant de se materialiser dans le corps physique. Une personne peut trés bien couver un cancer dans son corps éthérique durant 5 ans ou plus, (et penser être en bonne santé) avant qu'il apparaisse dans le corps physique. Un temps d'incubation est toujours inclu dans la manifestation de maladie entre le moment ou le ou les facteurs, affectent la vitalité, et le moment ou c'est tellement imprimé dans le corps que ca se cristallise dans le corps physique.

On peut aussi avoir un début de maladie dans le corps éthérique, mais que le temps d'incubation ne se fasse pas parce que l'on aura inversé le processus de materialisation en court ( regain de vitalité, meilleur environnement, mise à l'ecart des facteurs déleterres etc..)

Lorsque l'on guéri, c'est le même chemin qui est fait: D'abord dans le corps éthérique, incubation de l'homéostasie, puis materialisation dans le corps physique. Tout cela se fait biensur avec un temps de latence plus ou moins long.

Secondairement on peut aussi tomber malade à cause d'un problème au niveau du corps astral ou de l'aura. Mais la maladie prendra toujours son siege dans le corps etherique avant de se révéler dans le corps physique.

Les sorciers visent toujours le corps etherique lorsqu'ils envoient des charges ou des sorts pour affaiblir sa victime. En radionique medicale, c'est aussi le corps etherique qui reçoit le soin ( ca passe par l'ether, plan ou se situe le corps etherique) la radionique fonctionne uniquement par l'etherique,
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1928

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum