Les graines germées : trésors de vitalité

Aller en bas

Les graines germées : trésors de vitalité

Message par Estelle Sovanna le Mar 16 Oct 2018 - 0:19

Les graines germées : trésors de vitalité

Connaissez-vous un aliment vivant très complet, rempli d’énergie, d’enzymes, de vitamines, de minéraux, d’acides aminés, d’oligo-éléments ? Un aliment qui apporterait de la vitalité et qui aiderait tout organisme à se régénérer ? Un aliment que tout le monde peut produire chez soi ? Un aliment économique accessible à tous et partout dans le monde ? Un aliment qui pourrait potentiellement régler les problèmes de malnutrition dans le monde ? Et si je vous parlais des graines germées ?

Vous souhaitez intégrer une part plus importante d’aliments vivants et nutritionnels dans votre alimentation ? Mais vous n’êtes pas encore trop fan des aliments crus ou alors votre corps ne le supporte pas encore ? Vous pouvez commencez par agrémenter vos plats de graines germées. Elles décorent vos plats et je suis sûre que vous apprécierez leurs goûts  subtils.

Les graines germées : qu'est-ce que c'est ?

Ce sont toutes les graines issues du monde végétal qui vont être réveillées au contact de l’eau. En effet, dans la nature les graines attendent patiemment les pluies pour sortir de leur dormance et ainsi se mettre à germer. Au contact prolongée de l’eau, elles vont éliminer les inhibiteurs d’enzymes et autres substances qui leur ont permis de dissuader naturellement les prédateurs de les manger. A ce stade, on peut alors parler de « graines activées », stade parfait où nous pouvons commencer à les consommer sans avoir de désagréments.

Le grand spécialiste des esséniens et philosophe Edmond Bordeau Székely classait les graines germées dans la catégorie des aliments biogéniques, c’est à dire les aliments qui donnent la vie.

- Les aliments biogéniques : aliments qui donnent la vie (Graines germées, les jeunes pousses, les algues)
- Les aliments bioactifs : aliments qui entretiennent la vie (Fruits, légumes et oléagineux crus)
- Les aliments biostatiques : aliments qui ralentissent la vie (Aliments cuits et chair animale)
- Les aliments biocides : aliments qui tuent la vie (aliments chimiques et ultra transformés)

Les avantages et les bienfaits de la germination

- SIMPLE ET RAPIDE À FAIRE CHEZ SOI
Vous pouvez faire germez vos graines chez vous très facilement. Il vous suffit simplement d’avoir un germoir et de l’eau. Rien d’autre. Le germoir est un bocal muni d’un couvercle ouvert et d’une grille aérée. Cette aération vous permet de rincer vos graines facilement à l’intérieur du bocal et de les égoutter toujours en les gardant à l’intérieur du bocal. Vous n’avez simplement qu’à les rincer 1 à 2 fois par jour pendant généralement 5 jours.

« Ce qui nourrit notre corps physique c'est une résonance vibratoire lumineuse (RVL). Le moment où cette RVL est la plus forte, c'est au moment où il y a le début de la germination. Il y a une explosion de lumière, dont la spécificité de la graine se retrouve dans ce flash lumineux, qui est capable de communiquer directement avec notre ADN. » Jacques Antonin, chercheur et conférencier

- LA VALEUR NUTRITIVE AUGMENTE
Les graines germées font partie de la catégorie des aliments biogéniques, à savoir les aliments qui créent de la vie, parce que lorsque vous faites germer les graines, leurs valeurs nutritives vont augmenter. Les vitamines et les enzymes augmentent. En effet, l’amidon se décompose en sucre simple ce qui facilite la digestion. La quantité des protéines diminue mais la qualité augmente. Les minéraux sont plus facilement assimilables.

« Les graines germées sont 20 à 40 fois plus riches en protéines que la viande, 4 fois plus riches en calcium que les produits laitiers, 3 fois plus riches en fer que le foie d’animal, sans compter leur richesse incroyable en enzymes et en énergie. »
irene-grosjean la vie en abondance
Irène Grosjean, Naturopathe depuis plus de 50 ans.

- ÉLIMINE LES SUBSTANCES MAUVAISES ET REND LES GRAINES PLUS DIGESTES
Le trempage nécessaire à la germination élimine avec l’eau les inhibiteurs d’enzymes. Ces inhibiteurs d’enzymes sont destinés à repousser les insectes et autres prédateurs de manger la graine. Il y a par exemple l’acide phytique qui, une fois ingérée, peut se fixer à nos minéraux et en bloquer leur absorption. Il y a les lectines qui, une fois ingérée, provoque des désordres intestinaux. Si vous ingérez des graines non trempées cela peut provoquer une perte en minéraux et des troubles digestifs alors qu’une fois germées elles deviennent faciles à digérer et hautement assimilables.

« Le trempage de vos graines démarre une vraie prédigestion en dehors de votre organisme, augmente la biodisponibilité des macro nutriments et permet l’apparition de vitamines et d’autres micronutriments. » Eric Viard, Agronome

-C'EST ÉCONOMIQUE
Les graines germées ont un excellent rapport qualité-prix. Les prix sont différents d’une graine à une autre, la fourchette varie entre 2 à 7 € pour un sachet de 200g. Notez qu’une seule cuillère à soupe de graines non germées représente un volume de 500ml de graines germées. C’est 500ml de bombe en nutriments.

« Les graines germées permettent non seulement de faire de grandes économies dans son budget alimentation mais aussi de se nourrir d’une manière qui apporte santé, vitalité et jeunesse à notre vie quotidienne. Ce sont des aliments de santé d’une puissance exceptionnelle. Riches en vitamines, en minéraux, en oligo-éléments, acides aminés, enzymes, hormones et substances biologiques actives, elles corrigent les carences provoquées par l’alimentation moderne et permettent une rapide remise en route des processus de détoxination de l’organisme. Les graines germées sont aussi l’un des moyens les plus simples pour donner aux peuples des pays pauvres leur indépendance nutritionnelle.» Christian Tal Schaller, Médecin

- DECORE MERVEILLEUSEMENT VOS PLATS


Quelles graines puis-je faire germer ?

- AROMATIQUE
carvi, coriandre, cumin, fenouil, fenugrec, nigelle, persil, raifort

- CÉRÉALE
amarante, avoine, blé, épeautre, kamut, maïs, mille, orge, quinoa, riz, sarrasin, seigle

- LÉGUMINEUSE
alfalfa, azuki, betterave, brocoli, carotte, céleri, chanvre, chicorée, chou chinois, chou rouge, chou vert épinard, haricot mungo, lentilles, navet, petit pois, pois chiche, pourpier, radis

- LILIACÉE
ail, oignon, poireau

- MUCILAGINEUSE
basilic, chia, cresson, cressonnette, lin, moutarde, roquette

- OLÉAGINEUSE
amande, courge, sésame, tournesol

Attention : les graines germées de rhubarbe, d’aubergines, de poivron, de tomate et de soja jaune ne sont pas bonnes à la consommation car en partie toxique.

Combien de temps puis-je conserver les graines non germées ?

Les graines germées ont une date de péremption d’une durée moyenne de 2 ans pour les petits sachets et 1 an pour les sacs de 5kg. Cependant, il s’agit d’une DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale). Cette durée a été arbitrairement raccourcie d’un an par la législation en 2016. En réalité, les graines conservent leur potentiel germinatif bien plus longtemps que cela, si on les conserve à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Les graines perdent-elles leurs valeurs nutritionnelles avec le temps ?

La graine (l’enveloppe) en soi a pour fonction de conserver la plantule (jeune plante ne comportant que quelques feuilles), donc la pousse ne perd rien. C’est surtout le pouvoir germinatif que la graine est susceptible de perdre, pas sa valeur nutritionnelle.

Quel germoir utiliser ?

Pour les graines standards, il faut un germoir classique qui peut se placer en position oblique, le couvercle vers le bas, ce qui permet d’égoutter les graines. Pour les graines mucilagineuses, il faut utiliser une coupelle de germination. Il est conseillé d’éviter les germoirs en terre cuite non émaillé car favorise la prolifération des bactéries. Il est bien sûr tout à fait possible de créer votre propre germoir.

Comment faire germer ses graines (non mucilagineuses) ?

Etape 1 : Remplissez le germoir avec 1 cuillère à soupe d’une variété de graine de votre choix. 1 seule cuillère suffit car, en germant, les graines vont prendre beaucoup de volume.

Etape 2 : Remplissez le germoir d’eau de 4x le volume des graines

Etape 3 : Laissez tremper les graines dans l’eau le temps indiqué sur l’emballage (ça peut être 2h, 8h, 12h…). L’eau va devenir jaune dû à l’élimination des anti-nutriments.

Etape 4 : Une fois le temps de trempage écoulé, videz l’eau et laissez égouttez vos graines en plaçant votre germoir la tête en bas. Vous pouvez récupérer cette eau pour arroser vos plantes car elles contient des nutriments et des enzymes.

Etape 5 : Pendant la durée de germination, qui peut varier de 2 à 15 jours selon la variété, rincez bien vos graines 1 à 2 fois par jour pour les humidifier et éliminer les restes d’anti-nutriments. Rincez en faisant des mouvements rotatifs, jusqu’à ce que l’eau éliminée devienne claire.

Etape 6 : Au fil des jours, vous allez voir la queue des graines pousser. Lorsque une tête verte apparait, cela signifie que vous pouvez les consommer. Vous pouvez également les faire pousser plus longtemps pour qu’elles deviennent des jeunes pousses.

Comment faire germer les graines mucilagineuses ?

Les graines à mucilage sont les graines de basilic, de chia, de cresson, de cressonnette, de lin, de moutarde et de roquette. Elles ont la particularité de développer une substance gélatineuse au contact de l’eau et donc ne peuvent pas germer dans un germoir classique. Elles doivent être mises à plat. Pour cela on utilisera des coupelles de germination.

Etape 1 : Trempez une cuillère à soupe de graines pendant 1 à 2h.

Etape 2 : Disposez les graines trempées sur la grille en acier inoxydable.

Etape 3 : Remplir le germoir avec de l’eau jusqu’à la grille.

Etape 4 : Vaporisez vos graines à l’aide d’un brumisateur une à deux fois par jour.

Comment conserver les graines une fois germées ?

L’idéal serait de les conserver au frigo dans un sachet ou une boîte en y perçant quelques trous pour permettre une petite aération. Si vous les mettez totalement à l’air libre, elles s’assècheront vite. Selon le type de graine, elles peuvent se conserve plus ou moins longtemps. Mais il est conseillé de les consommer rapidement, dans les 3 jours, pour ne pas perdre leurs bienfaits.

Dois-je utiliser une eau filtrée ?

Une eau filtré et purifiée est toujours l’idéal mais vous pouvez utiliser l’eau du robinet qui n’aura aucune incidence sur la pousse des graines. Essaye de répartir vos graines sur toute la surface du bocal afin qu’elles s’égouttent bien et que l’eau ne stagne pas.

Puis-je faire germer n'importe quelle graine ?

L’idéal est de choisir des graines destinées à être germées avec la mention « graines à germer » car elles ont été sélectionnées spécifiquement pour leur pouvoir germinatif. Ensuite, privilégiez les graines à germer issues de l’agriculture biologique et les graines non hybrides (qui peuvent se reproduisent). Autant vous dire que vous pouvez bannir les graines Monsanto. Les seules graines non comestibles car en partie toxiques sont les graines germées de rhubarbe, d’aubergines, de poivron, de tomate et de soja jaune.

Puis-je faire germer plusieurs variétés dans le même germoir ?

Oui, mais veillez toutefois à réunir ensemble les variétés qui ont le même temps de trempage et de germination. Sinon, vous pourriez être embêté par la suite.

Est-ce que les graines à germer peuvent donner des plantes ?

Les graines à germer sont sélectionnées spécifiquement pour leur pouvoir germinatif et non pas pour leur robustesse. Donc vous aurez des jeunes plants, mais rien ne garantie leur tenue lors de la mise en terre qui dépend de différents paramètres environnementaux aléatoires (froid, chaleur, humidité, sécheresse, nuisibles, champignons, etc…).

Filaments blancs, ne pas confondre avec les moisissures

Certaines graines comme les graines de brocoli et de radis développent systématiquement des petits filaments blancs qui peuvent former une toile blanche. Cela ressemble à de la moisissure bien que ça n’en ait pas. Cela signifie que vous devez humidifier vos graines. Si les filaments ne disparaissent pas avec l’eau, il est probable que cela soit des moisissures.

Comment éviter les moisissures ?

Les moisissures sont souvent la résultante d’un manque d’air et de trop d’humidité. Si elles apparaissent, il faudra malheureusement vous débarrasser des graines contaminées.

1. Rincez bien vos graines en effectuant des mouvements de rotations pour décoller l’enveloppe des graines ou bien l’amidon collant sur le bocal. Idéalement, rincez les graines jusqu’à ce que l’eau soit claire.

2. Répartissez vos graines un peu partout dans le bocal pour permettre aux graines d’être bien aérées. Mais évitez qu’elles se répartissent trop sur le couvercle, ce qui empêcherait une bonne aération.

Note : Les moisissures restent relativement rares, même si vous ne suivez pas ces conseils à la lettre.

Peut-on manger la peau ?

Oui, les coques qui renfermaient le germe peuvent être consommées. Mais si vous trouvez la peau amère ou désagréable, rincez à plusieurs reprises vos graines pour qu’elles se détachent.

__________
Article rédigé par Estelle Sovanna ©️
avatar
Estelle Sovanna
Spécialiste
Spécialiste

Messages : 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les graines germées : trésors de vitalité

Message par Kiwi le Mar 16 Oct 2018 - 20:02

Pour compléter ce sujet, voici le dictionnaire des graines germées:
http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org/t499-dictionnaire-des-graines-germees
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2218

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum