Les créatifs culturels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les créatifs culturels

Message par Kiwi le Jeu 25 Sep 2014 - 22:24



Les créatifs culturels


•Ecologie
•La reconnaissance des valeurs féminines
•Implication sociale solidaire
•Préférence de l’être au paraître et à l’avoir
•Spiritualité
•Ouverture aux autres cultures
Telles sont les valeurs des créatifs culturels. Identifié pour la première fois au début des années 1990 lors d’une vaste enquête sociologique, ce nouveau groupe socioculturel connaît une croissance rapide dans les sociétés modernes avancées en proie à la crise. Ils représentent actuellement 17% de la population mondiale.

Les créatifs culturels sont beaucoup plus qu’une simple tribu parmi tant d’autres dans le panorama de la société actuelle, beaucoup plus, même, qu’un nouveau grand sociotype convoitable comme cible marketing ou électorat potentiel. Les créatifs culturels représentent une dynamique historique de dépassement de la modernité. Les différentes composantes de cette nouvelle culture, ses idées, ses valeurs, ses pratiques de vie sont en train de converger pour donner naissance à un nouveau paradigme. Il s’agit d’un phénomène mondial, dont l’importance doit être estimée au regard des enjeux de notre époque.

Ceux qui, il y a quelques temps, nous expliquaient que cette crise était une crise conjoncturelle, passagère, qu’elle était même déjà derrière nous, ou encore qu’il fallait se préparer pour profiter de la reprise, comme un surfer se prépare à l’arrivée d’une vague, ceux-là ont désormais perdu toute crédibilité. Nous comprenons à présent que la crise à laquelle nous faisons face est une crise structurelle, dont on ne pourra sortir qu’en changeant le système intégralement. Quant à ceux qui comparent notre situation à la crise de 1929, leur analyse, bien que justifiée à bien des égards, limite encore notre compréhension en la focalisant sur la dimension purement économique. Or, la crise que nous traversons est tout aussi bien économique, qu’écologique, énergétique, politique et spirituelle. C’est la crise du paradigme sur lequel est bâti notre monde, et c’est, en ce sens, une crise intégrale.

À présent, la question qui se pose est de savoir comment réagir à une situation aussi complexe. Il existe actuellement trois grandes forces, trois types d’attitude face à cette crise :
•le traditionalisme, tourné vers les modèles du passé
•le modernisme, attaché au modèle actuel et à sa continuation
•et enfin l’attitude créative culturelle, caractérisée par son expérimentalisme, sa nature créative et profondément évolutive, qui tend vers l’émergence d’un nouveau paradigme.

La distinction entre ces trois types d’attitude est extrêmement importante. Il s’agit d’une distinction fondatrice, en ce sens qu’elle institue une nouvelle grille d’analyse pour penser la situation présente. Tous les débats actuels peuvent s’analyser comme la confrontation de ces trois tendances et de leurs points de vue respectifs. C’est une bataille pour la direction de ce monde et le pouvoir d’orienter son destin face à l’effondrement qui le menace. Dans cette bataille, les créatifs culturels représentent les forces d’évolution à l’œuvre dans le monde.

Nous voici donc à la croisée de deux mondes. Alors que les sociétés modernes s’enfoncent dans une crise structurelle, un autre monde grandit en leur sein, qui une fois parvenu à maturité sera en mesure de prendre le relai de l’évolution socio-culturelle. Mais la transition d’un stade à un autre est toujours un moment délicat, tant sur le plan collectif que sur le plan individuel. Le paradigme en place résiste et bénéficie dans un premier temps du pouvoir que lui confère son hégémonie. Sur le plan individuel, la transition s’enclenche généralement par une crise existentielle imprévue au beau milieu d’une vie de moderne.

Ce genre de crise est souvent le premier signe d’une ouverture spirituelle. Elle marque l’irruption du nouveau mode de conscience. Tout se passe comme si la nouvelle fréquence spirituelle venait rompre l’équilibre du conditionnement moderne et provoquer un réveil soudain chez l’individu, le poussant à une profonde réorientation de sa vie.

Cette situation est d’autant plus difficile à vivre que les individus qui en font l’expérience n’ont pas nécessairement les clés pour comprendre ce qui leur arrive et ne s’aperçoivent pas que leur crise personnelle est une crise d’émergence qui participe d’un phénomène plus large affectant un nombre croissant d’individus. Dans ce contexte, leur expérience est souvent celle d’une profonde solitude, d’un déphasage, voir d’un sentiment d’inadaptation au sein de la société moderne. Contrairement à ce qu’on aurait pu imaginer, les individus à la tête de l’évolution socio-culturelle ne sont pas du tout à la tête de la société. Ils essayent plutôt d’y survivre matériellement et spirituellement.

Mais cette profonde discordance avec le monde moderne est aussi ce qui pousse les créatifs culturels à sortir des sentiers battus pour chercher une autre possibilité et construire ainsi leur propre monde. Une fois retrouvé le chemin de l’Aspiration humaine et de la fougue expérimentale, de nombreuses voies possibles s’offrent à eux. Laquelle choisir ? À laquelle se fier ? Bien des chemins se révèlent être des impasses ou des voies illusoires. Pourtant, après bien des essais et des tentatives avortées, on peut voir aujourd’hui se dessiner l’ébauche d’un Monde à travers tout un ensemble d’expériences réussies, dans des domaines aussi divers que l’économie, la culture, l’éducation ou encore l’agriculture et les médias. Les créatifs culturels représentent un mouvement humaniste et plein de promesse auquel chacun de nous participe peut être déja sans le savoir.


avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1919

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum