La dépression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La dépression

Message par NaturAdmin le Sam 22 Nov 2014 - 18:32



La dépression touche 340 millions de personnes dans le monde. Et ce chiffre est en augmentation constante. C'est pourquoi elle est considérée comme la maladie du siècle par certains spécialistes.

Un homme sur 10 en est atteint au cours de sa vie. Plus touchées encore, les femmes sont une sur cinq à connaître un épisode dépressif. La France comptait 7 fois plus de personnes déprimées en 1996 qu'en 1970. Cette maladie n'épargne pas non plus les jeunes adultes, puisque 7 déprimés sur 10 ont moins de 45 ans. La dépression est actuellement la cinquième cause de mortalité et de handicap dans le monde et d'après le Dr Benedetto Saraceno, directeur du département de santé mentale de l'OMS, elle devrait atteindre la deuxième place d'ici 2020. Parmi les problèmes liés à la dépression sévère, les tentatives de suicides sont parmi les plus importants. On estime à 12 000 le nombre de morts par suicide chaque année en France. ET il y aurait vingt à trente fois plus de tentatives, parmi lesquelles 30 à 50 % sont liées à une maladie dépressive. Mais la dépression aurait d'autres effets indirects cette fois, sur la santé. Ainsi, elle serait responsable d'une augmentation des risques cardiovasculaires. De plus, des relations avec l'apparition et le développement des cancers semblent exister.

La France semble particulièrement touchée par cette épidémie de dépression, au regard de sa consommation record d'antidépresseurs. Entre 1991 et 1997, la quantité de boîtes vendues a progressé de 42 %. Les médecins généralistes, qui sont en première ligne dans la prise en charge des patients, sont à l'origine de 75 % des prescriptions d'antidépresseurs. Mais cette consommation dépasse la réalité des déprimés. Les patients et les médecins partagent la responsabilité de cet excès de prescription. Car les professionnels de santé doivent souvent faire face aux exigences des patients. Ayant lu ou entendu parler de tel médicament dans la presse, ces derniers les réclament. Il ne faut pas non plus négliger le facteur économique. Les psychothérapies ne sont pas prises en charge par l'assurance maladie, car il n'existe pas de convention avec les psychologues, quant aux psychanalyses, les dépassements souvent importants découragent les patients. Alors que les médicaments sont remboursés.

1) A votre avis pourquoi y a t-il de plus en plus de gens dépressifs dans le monde?

2) Avez vous déja vécu un épisode dépressif? Comment avez vous fais pour en sortir?
avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 347

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Confucius le Sam 22 Nov 2014 - 19:29

Je n'ai jamais compris pourquoi il faut débourser de sa poche une thérapie supposée traiter les problèmes de fond.
On dirait qu'on préfère mettre l'accent sur la consommation de médocs quasi systématique chez un psychiatre. Y aurait-il encore les lobbys pharma derrière les décisions de remboursement, ou s'agit-il du corps psychiatrique qui défend ?
M'enfin, comme pour toutes les maladies, je n'ai jamais compris notre système de santé qui se contente de traiter les symptômes au-lieu de prémunir contre la maladie.
A votre avis, qu'est ce qui revient le plus cher à la société ?

avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 321

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Yoda le Sam 22 Nov 2014 - 23:37

1) Mon avis perso sur la cause de la montée de gens dépressif? la manipulation et la pauvreté en grande partie; les médias ne passent que des mauvaise nouvelles, nous bombardent de pensée négatives à longueur de temps. Sans compter que les gens sont de plus en plus pauvre et dans le besoins à cause que les gouvernements usent et abusent de leur pouvoirs pour s'en mettrent plein les poches en prenant dans celles des pauvres... On rajoutent à cela une montée de la criminalité (qui va de pair avec la montée de la pauvreté) et on à la peur qui ne fait que déprimé encore le peuple...

2)J'ai été dépressif une bonne partie de ma vie; autant pour les raison citée plus haut qu'a cause de la vie que l'on m'as fait mener...Je n'ai jamais prit un seul anti-dépresseur; j'ai été aider par des personnes au grand coeur qui m'ont peu à peu sortis de cet état dépressif.

avatar
Yoda
Modérateur
Modérateur

Messages : 268
Age : 28
Localisation : Belgique, Gilly

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Kiwi le Dim 23 Nov 2014 - 10:24

Confucius

Je n'ai jamais compris pourquoi il faut débourser de sa poche une thérapie supposée traiter les problèmes de fond.


Payer la psychanalyse fait parti du processus thérapeutique. Il y a différentes raisons. Ces raisons ne servent pas toutes au patient mais en général il y en a au moins une ou deux qui ont un rôle fondamental dans la réussite de sa thérapie.

En premier lieu s'acquitter du prix de sa séance, c'est honorer, au sens fort, le travail thérapeutique entrepris en s'y investissant pleinement. Il est en effet fréquent que nous dévalorisions, sans nous en rendre compte, ce qui est gratuit et que, inversement, nous valorisions ce qui nous coûte un peu ( d'argent ou d'effort ) Par ailleurs, payer permet au patient de se sentir quitte envers son thérapeute à qui il ne doit ainsi aucune reconnaissance particulière, ce qui lui permet de se sentir psychiquement plus libre. Payer évite ainsi le sentiment d'une accumulation de dette symbolique vis - à - vis du thérapeute, manière de soulager la culpabilité inconsciente du patient qui est souvent une des sources majeures de son mal être. Il est avéré d'ailleurs que les psychothérapies gratuites sont bien moins efficaces, car elles renforcent les résistances de la personne.Payer, enfin, c'est en quelque sorte "garder ses pieds sur terre", rester en contact avec la réalité et éviter par là même, la tentation de confondre son "psy" avec une mère idéalement dévouée, qui se sacrifie pour son enfant, à qui elle donne "tout", mais qui dès lors lui doit aussi tout."Mère bonne", mais finalement toute puissante qui rend son enfant éternellement dépendant : piège de l'oblativité, redoutable obstacle à l'accès à l'autonomie, c'est à dire à la maturité psychique. C'est aussi la nécessité de payer son thérapeute qui stimulera certains pour trouver l'énergie nécessaire afin d'avancer dans leur carrière ou de trouver un emploi, c'est à dire se motiver pour prendre leur vie en main.

Donc comme tu vois, rien avoir avec le fait de privilégier les médicament. C'est l'école freudienne qui est fondatrice dans le domaine psychologique qui a instauré cette nécéssité d'un échange monayable afin que le patient en retire les bénéfices.
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Kiwi le Dim 23 Nov 2014 - 10:56

Encore quelques prècisions:

Par contre il faut savoir que si les psychotherapie et les psychanalyse ne sont pas prise en charge par la sécu car ils se font en cabinet liberal.

Les psychiatres ont quant à eux a une formation de "medecin psychiatre", c'est à dire qu'ils ont fait des études de médecine, et sont inscrits à l'ordre des médecins. ils sont reconnu comme "medecins spécialistes" par la sécu donc les frais de consultations peuvent être en partie ou en totalité remboursée. Ce type de psychiatre est abilité à traiter les maladies psychiatrique lourdes, à prescrire des médicaments sur ordonnance et sont également habilité à envoyer le patient en hopital. Ce qui n'est pas le cas du psychotherapeute et du psychanalyste.

La psychanalyse, la psychothérapie, les thérapies comportementales ou les thérapies cognitives et les psychothérapies familiales peuvent très bien être pratiquées par des psychiatres, par des psychologues ainsi que par des personnes ayant été formées dans des écoles, mais aussi par de nombreuses personnes qui n'ont pas de formation « sérieuse ». C'est donc important de bien faire le choix du therapeute

La formation de psychothérapeute n'est pas un cursus médical car elle peut se faire en 3 ans, c'est la formation psy la plus basic et donc la moins spécialisée alors que pour être medecin psychiatre il faut un minimum de 10 années d'études ( formation de medecin puis orientation psy). Les psychotherapeute ne bénéficient donc d'aucune reconnaissance sur le plan médical officiel. Dailleur aux yeux de la loi actuelle, n'importe qui peut mettre devant sa porte une plaque "psychothérapeute" sans être inquieté! 

Quant aux psychologues, les études sont plus longues que le psychotherapeute. Le psychologue est titulaire du Bac et d'un DESS de psychologie clinique ou de psychopathologie obtenu après 5 années d'études. Un psychologue peut tout à fait consulter dans un cabinet libéral, dans une structure publique, dans les centres médicaux psychologiques, dans certains services hospitaliers, en milieu scolaire, en entreprise, dans les mairies... En milieu hospitalier les prises en charge par la sécurité sociale bénéficient d'un remboursement si ce ne sont pas des hopitaux privés.
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Confucius le Dim 23 Nov 2014 - 11:49

Merci pour ces précisions, Kiwi. Je ne pense pas grand bien de la psychanalyse, dont l’efficacité est assez controversée. Je vois les psychothérapeutes un peu comme le corps de kinés ou les infirmiers(es), qui ne sont pas des médecins non plus. Ils ne sont pas censés faire un diagnostique, ni prescrire un médicament. Il ne s'agit que d’encadrer la profession.
Même si les psy ont appris des techniques les techniques de thérapie comportementale, ils ne le pratiquent généralement pas. Ils n'ont simplement pas le temps, car trop peu nombreux. Reste à savoir, s'ils sont prêts à passer une heure avec un patient au-lieu de 30 minutes pour le même tarif.
D'ailleurs, on pourrait faire un parallèle avec les ostéopathes et les rhumatologues. On reconnait à demi-mots que ça peut s'avérer efficace, mais on refuse de reconnaitre quoi que ce soit sous prétexte de la qualification ou de l’absence en données d'études scientifiques.

Je comprends parfaitement où tu veux en venir avec ton principe de payer afin de s'investir davantage. Pas de problème sur le fond. Néanmoins le non remboursement de ces thérapies ne se fait certainement pas pour cette raison précise. Et si c'était le cas, on pourrait convenir d'une participation en fonction de ses revenus, par exemple. Une séance de 50 euros/semaine pour un smicard ne représente pas le même sacrifice que pour quelqu'un de particulièrement aisé. Et pourquoi ne acquitter du prix de la séance que dans domaine psycho thérapeutique, alors ?
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 321

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Daniel 57 le Dim 23 Nov 2014 - 12:52

@ Achille

Aujourd'hui comment te sens-tu ? Vu ton âge, tu as du faire une dépression très jeune, si j'ai bien compris, c'est le dialogue et l'encadrement humain qui t'as aidée en partie.
avatar
Daniel 57

Messages : 52
Localisation : Moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Kiwi le Dim 23 Nov 2014 - 13:26

Confucius

Je n'ai fais que t'exposer les règles qui sont mise en pratique et leur justification d'un point de vue officielle. Si la demande de suivi psychologique est prescrit par un médecin, elle s'inscrit dans le cadre du parcours médical. Tu seras donc orienté vers un psychologue ou un psychiatre et les séances bénéficient du même quota de remboursement que n'importe quel spécialiste. C'est si tu vas dans un cabinet privé en ville que tu payeras plein pot. Mais bien que non remboursée, cette deuxieme option a quelques avantages. Cela permet aux personnes qui ne veulent pas passer par leur médecin ou qui veulent rester discretes sur leurs problèmes psy, d'accéder tout de même à une prise en charge sauf que celle ci seras à leur frais. Donc il faut donc bien différencier le fait qu'il y a des psy payant et d'autres qui sont remboursés mais uniquement si tu passes par des structures médicales ( médecin, hopitaux etc..). Et si par exemple tu n'as pas du tout de sous, tu peux également te présenter dans un centre médico psychologique de ta ville. On y trouve des psy gratuits

Maintenant concernant mon point de vue personnel, je te rejoins totalement dans le fait qu'on ne devrais pas avoir à payer des sommes importantes pour accéder à certain type de soins. Tu as donné l'exemple pertinent de l'osteopathie qui n'est toujours pas reconnue par le corps médical alors qu'elle a largement fait ses preuves. J'ai de la chance d'avoir un kiné qui est également ostéopathe. Comme il me suis depuis de nombreuses années, il me fait de l'osteopathie gratuitement quand il y a besoin. C'est à dire qu'il me le décompte comme une séance de kiné normal. Sinon je devrais payer des séances de minimum 50€. Mais par exemple pour soigner ma hernie discale dont je souffre beaucoup, il faudrait que je fasse des séances de Myothérapie. Cette technique est une des seule qui soigne concrètement les hernies discales alors que sur un plan officiel, il n'existe toujours rien à ce jour qui soigne correctement ce problème. Or, cette technique de myotherapie pourtant reconnu comme trés éfficace pour soigner les hernies, n'est pas du tout prise en charge par la sécu. Il faut faire environ 8 séances qui coûtent entre 50 et 90€. A coté de ca, la sécu vas rembourser les chirurgies de hernies discales alors qu'elles sont la plupart du temps inéfficaces, lorsqu'elles ne sont pas tout simplement risquées ( agravation) Donc c'est vrai que nous devons faire face à de nombreuses incohérences avec notre système médical francais qui nous coûte par ailleur trés cher.

Le seul point vraiment positif, c'est que nous avons une chance énorme de bénéficier d'une couverture sociale alors que la plupart des pays n'en ont pas... Et que ca donne des milliard de gens de part le monde qui ne peuvent tout simplement pas se soigner. Ne serait- ce qu'en angleterre qui est juste à coté, la prise en charge médicale est trés limitée..
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Yoda le Ven 28 Nov 2014 - 23:32

@Daniel 57 a écrit:@ Achille

Aujourd'hui comment te sens-tu ? Vu ton âge, tu as du faire une dépression très jeune, si j'ai bien compris, c'est le dialogue et l'encadrement humain qui t'as aidée en partie.

Hé bien, je me sens beaucoup mieux qu'à l'époque; moins de haine et de colère qui habite mon coeur, je n'ai plus des idées noires du matin au soir...Je vais beaucoup mieux en somme

Oui c'est l'écoute attentive, le dialogue et l'amour que m'ont offerts une ou deux personnes qui m'ont sortis de cet état déstructeur; pour ça je leur en serai éternellement reconnaissant car ça à changer ma vie.

avatar
Yoda
Modérateur
Modérateur

Messages : 268
Age : 28
Localisation : Belgique, Gilly

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par jean_mi le Ven 15 Mai 2015 - 17:25

Pour ma part j'ai arrêté les anti-dépresseurs il y a un an. En fait j'ai arrêté tout médicament depuis.

Je pensais en avoir fini avec la dépression mais depuis quelques mois c'est reparti : goût à rien, impossible de faire du sport ou d'avoir une alimentation saine, très dur de me lever le matin, au travail obligé de m'isoler aux toilettes pour cacher des larmes qui n'ont aucunes raison d'être.

Personne à qui me confier, il y a des choses qu'on ne peut partager avec personne. Même simplement discuter de la dépression avec des personnes qui ne connaissent pas le sujet c'est rageant : je préfère encore tout garder pour moi plutôt que d'entendre leurs lieux communs ou leurs sous entendus que c'est qu'une question de volonté.
Toute ma volonté est absorbée par faire semblant au travail et pas me foutre sous un train. Je peux aps mieux que ça.

Solitude étouffante mais envie de voir personne. J'ai pas touché une femme depuis 5 ans !

Je n'ai que 2 mauvais choix :
- reprendre des anti-dépresseurs c'est redevenir un robot ni joyeux ni triste, plus de libido. J'ai pratiqué pendant 8 ans, recommencer me parait vraiment un gros échec et une voie sans issue.
- continuer à souffrir pour voir si ça va passer : c'est dangereux je risque de perdre mon boulot et à moyen terme je suis aps sûr de pouvoir toujours contrôler mes pulsions de mort.

Désolé de vous déballer tout ça mais ça m'a fait du bien.
Je n'attends rien de vous (pas dans le sens péjoratif) : la vérité c'est que quand on est en dépression on est juste un trou noir qui absorbe et détruit tout positivisme. Les autres ne peuvent rien pour vous, ils ne peuvent pas vous "sauver".
avatar
jean_mi

Messages : 28
Age : 39
Localisation : Belfort

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Kiwi le Ven 15 Mai 2015 - 22:45

Bonsoir Jean_Mi

Hum.. Ca m'as un peu serré le coeur de te lire..

Dans ton récit tu pose quelques interrogations concernant une éventuelle reprise de traitement. Si tu penses que cela peut t'aider, pourquoi pas essayer un antidepresseur naturel. Il existe plusieurs plantes qui ont prouvées une efficacité superieur aux antidepresseurs chimiques. Si cela t'interesse, je peux t'indiquer lesquelles. Mais à mon avis il y aurait d'autres questions à considerer.

Sinon concernant le fait que tes états dépressifs soit revenus, est-ce que ça correspond au moment ou tu as arrêté de te nourrir de maniere physiologique? As tu réussi à repérer l'élément déclenchant?
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Kiwi le Sam 16 Mai 2015 - 13:51

Jean_Mi

As tu regardé les deux vidéo récentes de Thierry Casasnovas ou il parle du lien des troubles psy avec l'état de nos intestins? Je te les met ici, au cas ou si ça t'interesse. Sinon il complètera ce sujet dans une approche plus physiologique.. Car finalement tout se joue principalement à ce niveau

Partie 1


Partie 2



Dernière édition par Kiwi le Sam 18 Juil 2015 - 10:27, édité 1 fois
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Kiwi le Sam 16 Mai 2015 - 13:57

Et celle ci c'est le cas d'Olivier qui est sorti de sa dépression en trois jours en suivant quelques conseils simples que Thierry nous enseigne dans ses vidéo.


avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Confucius le Sam 16 Mai 2015 - 21:05

Bonjour Jean Mi;
si tu as arrêté les médocs il y a un an déjà et que les symptômes n'ont repris que ces mois derniers, on peut partir du principe que la dépression était partie.
Mais les causes n'ont peut-être pas été entièrement résolues.
Connais-tu le facteur déclencheur ? Etat d'esprit, soucis, changements dans ta vie ?
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 321

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Alchimie le Ven 17 Juil 2015 - 20:29

Bonjour ,

je suis également depressive, je ne prend pas de médicaments car ceux -ci comme le dit jean mi ne font que couvrir un mal être en t'installant dans une sorte d'euphorie artificielle enfin c'est ma vision .

Celle ci est dû a mon passé et aussi à un mal être continue dont je n'arrive pas à trouver la sortie depuis deux ans , c'est en dents de scies , un jour avec , un jour sans , mes mai(e)s sont trop jeune pour me conseiller et je ne veux pa sleur imposer cela , il me reste mes enfants pour qui je vis et j'arrive encore a sourire

je me suis un peu laché etant seule face à mon pc

Pour en sortir , je pense qu'il me faudrait retrouver le goût réel de faire les choses , arriver a retrouver la petite etincelle qui me faisait avancer
et ce n'est pas évident seule voilà .


avatar
Alchimie

Messages : 6
Age : 41
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Kiwi le Dim 19 Juil 2015 - 16:29

Alchimie,

Tout comme je l'ai dis à Jean-Mi un peu plus haut, il serait interessant d'observer la maniere dont vous vous nourrissez lors d'episodes depressifs. Il est maintenant reconnu que de nombreux produits chimiques contenus dans l'alimentation industrielle et tout produits avec lequels nous entront en contacts, intoxiquent le corps et cela se répercute sur nos etats psychique et physiologique. Par ex on sais que les enfants atteint de troubles de deficits de l'attention ( TDHA) ont systématiquement une alimentation deleterre, trop de conservateurs, d'additifs etc.. qui créent la plupart de leurs troubles.

Par ailleur l'état de la flore intestinale joue beaucoup. Si celle ci est trop acide, elle permet la proliferation d'une levure qui se nomme candida albican. Cette levure fait des ravages à tout les niveaux et souvent elle est en cause dans bon nombre de troubles et maladie. Elle peut notamment être la cause de depression. La candidose est l'un des plus gros mal de notre époque. Le problème c'est qu'en France cette maladie n'est pas du tout reconnu alors que dans d'autres pays comme par exemple les états unis, elle est au contraire prise trés au serieux.

Nos intestins sont maintenant reconnus comme un deuxieme cerveau. Ils abritent aussi des neurones ( 200 millions) et produisent des substances importantes pour notre corps. Par ex la sérotonine qui participe grandement à notre équilibre émotionnel est fabriqué à plus 95% dans les intestins alors qu'on pensais jusqu'alors que c'est dans le cerveau qu'elle était fabriqué. On sais aussi maintenant que les bacteries qui peuplent notre flore intestinale, influence nos émotions et comportements. Si besoin elles peuvent liberer des substances qui vont nous commander dans certain agissement afin d'obtenir des choses dont elles ont besoin pour se développer. Ca parait incroyable et pourtant ce que je dis là resulte des recherches les plus récentes dans ce domaine. Ainsi on se dirigera vers certain aliments ou on se mettra dans certaines situations qui sont en fait non pas commandées par nos rnvies mais par un type ou un autre de bacteries qui peuple notre corps, principalement nos intestins.

La depression n'est pas juste un état psychologique comme on le pensais jusqu'a maintenant. Il y a biensur notre environnement et son impact sur nous, qui joue beaucoup sur l'éfondrement de notre resistance émotionnelle. Mais c'est surtout au niveau physiologique que ca se joue. Nous secretons chaque joue des acides aminés et autres substances qui participent aux échanges chimiques dans notre corps et notamment au niveau du cerveau. Quand il y a un déséquilibre ou une carence de ces substances essentielles, cela se répercute sur notre santé mentale et physique.

Comprendre cela c'est déja faire un grand pas car personne n'est reellement maitre de son corps et de ce qu'il s'y passe. Notre seule responsabilité c'est de prendre soin de lui et de ne pas le négliger. Tout ce dont on se nourris (intellectuellement et physiquement ) et tout ce avec quoi nous rentrons en contact quotidiennement, influence notre physiologie et tout les états qui en découlent.
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par jean_mi le Ven 19 Fév 2016 - 20:49

Bon je profite d'un passage sur le forum pour donner des nouvelles : je suis pas mort
Plus sérieusement j'ai passé le cap difficile , ça va moyen (ce qui par rapport à mon message précédent est un énorme progrès).

J'ai tenu bon et n'ai pas repris de saloperies chimiques. J'ai remplacé par des Oméga 3 et franchement le résultat est à peu prêt le même ... bon c'est pas remboursé par la sécu, mais ça me bousille pas la tête et je garde mes érections

Pour ceux qui comme moi n'arrivent pas à manger correctement, je pense que les Oméga 3 peuvent compenser des AD. Après je suis pas médecin, venez pas me faire un procès si ça marche pas pour vous.

Je les ai pris (et les prends toujours) en gélules d'huile de poisson - il parait que le Krill a le meilleur équilibre Oméga 3 et 6. C'est peut être possible en végétal mais je ne sais pas si on trouve les mêmes équilibres.
Si vous êtes courageux il semblerait que l'huile de foie de morue à raison d'une cuillère à soupe par jour soit idéale. Mais même les gens qui aiment le poisson (ce qui n'est pas mon cas) en parlent avec dégout (beaucoup d'anciens y ont eu droit dans leur jeunesse, 40-50 ans après ils sont encore marqués ).
avatar
jean_mi

Messages : 28
Age : 39
Localisation : Belfort

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par Kiwi le Ven 19 Fév 2016 - 21:15

Bonsoir Jean_Mi

Contente de te revoir ici.. A fortiori avec de bonnes nouvelles ok

Concernant ta cure d'oméga 3 et 6, tu as eu raison d'essayer cette option. Il y a toujours des carences en nutriments dans les problèmes qui relévent de la sphère psychique... Bien qu'une candidose soit également trés courante. Quoi qu'il en soit, les oméga 3 et 6 ne peuvent que te faire du bien car ils ont une trés bonne action sur le cerveau. Les choisir sous forme d'huile de Krill c'est également bien.. Même si ca n'est pas végan ( le Krill est un genre de crevette)

Et ou en est tu coté alimentation? Est-ce que tu prends toujours les plantes ABC?
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par jean_mi le Lun 22 Fév 2016 - 20:37

J'ai arrêté les plantes ABC depuis belle lurette : c'est très cher et c'est abominatif !

En fait j'ai tout arrêté (le jeune, les jus, le quinton etc), je veux essayer de reprendre doucement mais la volonté n'y est plus. Avant je jeunais une fois par semaine (et même 15 jours une fois) sans problème mais là j'arrive à peine à sauter le petit déj ....

Pour le krill je suis pas vegan par principe donc ça me pose zéro soucis.
avatar
jean_mi

Messages : 28
Age : 39
Localisation : Belfort

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression

Message par NaturAdmin le Lun 29 Fév 2016 - 11:51

Jean_Mi

Qu'est ce qui t'as poussé à arrêter tout ça? Ce sont tes états depressifs ou le manque de résultats concrets et visibles? Par ailleurs as tu eu des envies intempestives d'aliments moins "sains" et qui t'ont fait replonger dans le style d'alimentation que tu avais précédemment?
avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 347

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum