DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Mer 7 Déc 2016 - 10:48

En effet c'est carrément préoccupant  

Comment as t-ont pus en arriver à une telle situation au 21em siecle? Se retrouver avec des gouvernements de pays qui ne sont plus dans une logique de protection de leurs citoyens.. Préférant servir sans aucun etats d'âmes, d'obscures interêts qui sont emprûnts de malveillance!!

A ton avis, quel est le but caché?

EDIT : CE SUJET CONTINUE À LA PAGE SUIVANTE. (Cliquez juste en dessous à droite pour aller en page 2)


Dernière édition par Kiwi le Dim 8 Jan 2017 - 16:48, édité 3 fois

Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Mer 7 Déc 2016 - 20:23

Or, les médecins veulent imposer aux parent un pack de 6 vaccins, donc 3 qui ne sont pas une nécéssité vis à vis de la loi Française ( car il y a de nombreux pays ou aucune vaccination n'est imposée).
Ce ne sont pas vraiment les médecins à mettre en cause. C'est big pharma qui a simplement stoppé la commercialisation du DTP traditionnel et sans adjuvants. Il y en a plus de disponibles ! Notre ministre des décès MS Touraine n'a pas - en tant que client - imposé aux fabricants de satisfaire à nos demandes. Du coup, comme il n'y a que les 6 en 1 de dispo, et que la vaccination est une obligation légale, les médecins (y compris ceux qui sont contre) n'ont pas d'autre choix que d'administrer la merdasse actuelle.
Faut dire, que les médecins ne se sont pas mobilisés pour l'affaire en question
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Mer 7 Déc 2016 - 21:01

Confucius

Merci pour ta réponse

Puisque tu en parles, voici les dernieres actualités du jour en matiere de vaccination:

Dans son tout dernier rapport, le comité d’orientation sur la vaccination suggère un retour à l’obligation vaccinale pour les 11 vaccins inscrits au calendrier pédiatrique. Ce comité composé d'experts et de citoyens a travaillé pendant près d'un an sur la question. Aujourd'hui, seulement trois vaccins sont obligatoires: le DTP (pour diphtérie, tétanos et la Poliomyélite).

Le comité propose de rendre obligatoire huit autres vaccins, actuellement seulement "recommandés". Il s'agit de:
•la coqueluche,
•de l’hépatite B,
•de l'Haemophilus influenzae de type B,
•la rougeole,
•l'oreillon
•la rubéole (le ROR),
•le vaccin contre le pneumocoque,
•et celui contre le méningocoque.

Comme tu vois, on est mal barrés!!!....
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Mer 7 Déc 2016 - 22:52

Entre suggérer et faire passer la mesure, il y a deux mondes.
Mais sachant que le comité est sans aucun doute composé de membres ayant des conflits d'intérêts avec l'industrie pharma ou simplement redevables pour les voyages qu'on leur offre, il va y avoir de la pression dans la cocotte.
Il y aura toujours quelques médecins ou professeurs (comme Henri Joyeux ou Marc Girard) pour monter aux barricades. La prise de conscience de la population permettra d'obtenir une mobilisation de signature comme ce fut pour le cas de la vente forcée de vaccins non obligatoires comme l'Hexavalent.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Jeu 8 Déc 2016 - 0:38

Le Professeur joyeux ne fait plus parti de l'ordre des médecin depuis le 1er décembre ( sentence tombée en Juillet). Il a ete radié de l'ordre des médecins justement à cause des propos qu'il tenait envers les vaccins.

Heureusement qu'il etait à la retraite depuis un certain temps... Mais disons qu'il ne pourra plus s'exprimer en qualité de médecin pour dénoncer les dangers de la vaccination... Et mine de rien, ca change pas mal de chose sur le plan juridique. C'est dailleurs pour ca qu'ils ont pris cette décision, voyant qu'il avait une portée mediatique importante..

Anyway.. Je pense que son combat continueras, avec du coup, peut être même plus de liberté. Mais il faut savoir que ça n'est pas sans risque. On sait tous combien de médecins qui dérangeaint le lobby pharmaceutique (et médical), sont mort dans des conditions mystérieuses... Et bizzarement, la liste s'est drôlement allongée ces dernières décennies!!
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Jeu 8 Déc 2016 - 19:41

Le comble est que cet ancien professeur n'est pas un anti-vaccinsiste primaire. Son combat ne fut que de dénoncer les abus et les dangers dans le domaine.
Mais je veux bien concevoir que cette sanction doit en refroidir plus qu'un.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Ven 9 Déc 2016 - 10:37

Je vous rajoute une pétition à signer pour ceux d'entre vous qui pensent que nous devrions avoir la liberté de disposer de notre corps comme bon nous semble.. Et notamment d'avoir le choix de se faire vacciner ou de faire vacciner nos enfants avec des vaccins qui ne sont pas une nécéssité

Sachant qu'a l'heure actuelle, au vu des nombreux echos de maladies et de décés survenus suite à des vaccinations.. Personne ( pas même notre médecin) ne serait prêt à nous signer une décharge de responsabilité au moment de la vaccination. De ce fait, nous ne pouvons accepter de nous mettre en danger et de mettre en danger nos enfants.

https://www.change.org/p/madame-la-ministre-de-la-santé-marisol-touraine-nous-réclamons-la-liberté-de-vaccination-en-france?recruiter=85225841&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_facebook_responsive&utm_term=mob-xs-share_petition-no_msg
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par lola83 le Ven 9 Déc 2016 - 11:52

je n'ai pas trouvé de nouvelle pétition

j'avais signé l'ancienne

???
avatar
lola83

Messages : 134
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Ven 9 Déc 2016 - 12:15

Lola la pétition est juste au dessus de ton message. En page 2 de ce sujet
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par lola83 le Ven 9 Déc 2016 - 12:29

ok , merci Kiwi , j'ai signé et partagé , je devais être sur la 1ère page au lieu de la 2
avatar
lola83

Messages : 134
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Galiane le Sam 10 Déc 2016 - 0:32

Pff! Chaque fois c'est la même ritournelle avec les gros lobbies! Je serais pas étonné que les membres du comité aient reçus des gros dessous de table, des labo qui fabriquent ces vaccins! Sinon pourquoi préconiseraient-ils une chose aussi insensée dans un climat de suspicion toujours grandissant!? Ils nous prennent vraiment pour des vaches à lait!!

Pétition signée
avatar
Galiane

Messages : 187
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Lun 12 Déc 2016 - 0:07

Merci pour votre soutien aux familles et aux enfants. Nous sommes tous concernés par cette lutte pour préserver notre santé et celle de notre entourage. C'est pourquoi il ne faut rien lacher!

Je vous invite à signer cette autre pétition pour que le DT-polio soit de nouveau rendu disponible en pharmacie tout seul, c'est à dire sans les 5 autres qui forment actuellement un pack imposé aux parents. Et qu'il soit par ailleurs, refabriqué sans Aluminum. Pour rappel, l'aluminum est l'un des adjuvants mis en cause dans de nombreux troubles et maladies graves découlant des vaccinations. Une nouvelle géneration de vaccins voit le jour avec un autre adjuvant le Squalène, qui n'est guère plus rassurant. Comme vous l'aurez compris, nous ne sommes passorti de l'auberge!!!

Pétition pour un retour du DT-polio individuel et sans aluminium:
http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio/
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par RICHARD.N le Mar 13 Déc 2016 - 18:48

Merci pour cette initiative. J'ai tout signé!
avatar
RICHARD.N

Messages : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Dim 8 Jan 2017 - 17:00

Je vous invite à regarder cette vidéo choquante qui explique en 3 minutes comment les laboratoires se débrouillent pour se faire des benéfices colossaux sur les vaccins, jusqu'a corrompre " le comité d'orientation citoyenne" qui devait à la base encourager la re-fabrication du vaccin DT-polio ( le seul pbligatoire) sans aluminium, et qui au final vient de rendre un rapport fin novembre 2016 qui préconise de rendre obligatoire 11 vaccins!!

https://pro.santenatureinnovation.com/Content/LoadContentById/170576/False?utm_source=emailing&utm_medium=newsletter-gratuite&utm_campaign=20170106-hallucinant&a=17&o=251561&s=260072&u=247056&l=215723&r=MC2&vid=a-Ct3i&g=0

MERCI DE SIGNER CETTE NOUVELLE PÉTITION et d'informer vos proches et amis
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Lun 9 Jan 2017 - 21:08

J'ai signé, bien entendu
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Dim 26 Mar 2017 - 14:24

DTP – Bulletin d’information de l'IPSN :
"Et l’aluminium dans tout ça ?
Chère amie, cher ami,

Vous le savez le Conseil d’Etat a rendu sa décision dans l’affaire du vaccin DTP le 8 février dernier.

Dans cet arrêt le Conseil d’Etat nous a donné raison. Il rappelle en substance :

1. Qu’il existe une discordance entre l’obligation vaccinale et ce que les laboratoires pharmaceutiques proposent sur le marché;

2. Que le gouvernement avait tous les moyens et l’autorité nécessaires pour demander aux industriels de produire un vaccin conforme à la loi française.

Le Conseil d’Etat a donc enjoint les autorités à agir en ce sens.

Pour l’instant, cependant, le gouvernement ne s’est pas exécuté. Comme ce sont les élections, cette mise en conformité dépendra de la prochaine équipe en place.

Nous devons donc attendre. Il est évident que la victoire ne sera acquise que lorsque le vaccin DTP sera à nouveau disponible en pharmacie.

Quid cependant de l’aluminium ?

Dans notre grande pétition, portée par le Professeur Henri Joyeux, qui a réuni plus d’un million de signatures, nous avions demandé aux autorités qu’elles remettent sur le marché un vaccin sans aluminium comme celui qui avait existé, à la satisfaction de tous (ou presque) jusqu’en 2008.

Ce vaccin était fabriqué par Biomérieux. Il a été retiré pour une raison obscure. Officiellement il créait des allergies. Son prix était 5 fois inférieur à celui de l’actuel hexavalent qui nous est imposé de fait.

Le 16 janvier dernier, lorsqu’il avait présenté le dossier, le rapporteur du Conseil d’Etat avait estimé qu’en « l’état actuel des connaissances scientifiques », il n’était pas possible pour la haute institution de se prononcer sur l’aluminium.

J’espère qu’il a changé d’avis depuis.

En effet, le Professeur Romain Gherardi, médecin à l’hôpital Henri-Mondor a écrit un livre sur le sujet, sorti récemment dans les kiosques. Il s’agit de « Toxic Story » paru chez Actes Sud.

Dans cet ouvrage passionnant, dont je vous conseille vivement la lecture, notre médecin affirme : « Depuis 2014, nous avons la preuve scientifique que le discret adjuvant [l’aluminium], loin de se dissoudre dans les tissus après avoir fait son office, non seulement persiste longuement dans l’organisme mais peut migrer dans le cerveau pour ne plus en ressortir. »

Quand un Professeur de médecine, ayant travaillé depuis 22 ans sur le sujet de l’aluminium dans les vaccins et ayant par ailleurs toujours été un fervent défenseur de la vaccination, écrit une telle affirmation, noir sur blanc, il paraît difficile de continuer à nier qu’il existe un problème.
De l’aluminium dans les muscles !
Comment le Pr Gherardi et son équipe en sont-ils arrivés à cette conclusion ?

En 1995, l’équipe du Pr Gherardi découvre une nouvelle maladie. En étudiant au microscope des biopsies musculaires de patients, les chercheurs repèrent une activité inhabituelle : les macrophages, où cellules immunitaires chargées de « manger » des intrus, se sont multipliés. Ces cellules semblent s’acharner sur des petits cristaux non identifiés.

Les patients souffrent de douleurs dans les muscles et d’une grande fatigue.

A ce moment-là, toute la communauté scientifique est aux abois : une nouvelle maladie est en train de faire son apparition. C’est la « myofasciite à macrophages ».

L’équipe d’Henri-Mondor publie un premier article dans la prestigieuse revue du Lancet le 1er septembre 1995. L’article est accueilli avec enthousiasme par le monde scientifique et les médias.

L’équipe médicale, persuadée que le mal vient d’un virus ou d’une bactérie, tente de l’identifier. Le Centre d’Etudes Nucléaires de Bordeaux a été sollicité pour analyser des échantillons des mystérieux cristaux présents dans les biopsies. Le 23 octobre la sentence tombe : il s’agit de cristaux d’aluminium. [1]

Cette découverte inattendue pose d’emblée une nouvelle flopée de questions :

D’où viennent-ils ? Quel rôle jouent-ils dans la maladie ? Circulent-ils dans l’organisme ? etc.
L’aluminium un toxique devenu courant
On trouve de l’aluminium un peu partout : dans le lait maternisé, le dentifrice, les déodorants, les canettes de sodas, la carlingue des avions, les crèmes solaires, les médicaments…

Nous en ingérons régulièrement. Personne ne sait au juste quelles en sont les conséquences. Heureusement nous en éliminons la plus grande partie. Et officiellement, cette présence d’aluminium dans notre environnement quotidien ne pose pas de difficulté tant que l’on reste en dessous de 1mg d’aluminium par kg corporel.

Dans certains cas, l’intoxication à l’aluminium est avérée. Elle peut être causée par des traitements gorgés d’aluminium. Dans ce cas, on retrouve le métal incriminé dans le sang et l’urine des patient.

Or le Pr Gherardi et son équipe n’observaient rien de tel chez les patients atteints de myofasciite à macrophages.
Et la lumière fut
20 % des patients atteints de myofasciite à macrophages étaient atteints également d’une maladie auto-immune : sclérose en plaques, thyroïdite, polyarthrite etc. Ce détail a orienté la recherche du Pr Gherardi. En parcourant, la littérature scientifique, il est tombé sur un article évoquant le lien existant entre les troubles de l’immunité et l’hydroxyde d’aluminium utilisé dans les vaccins.

Pour notre scientifique, c’est la révélation !

Les adjuvants servent à déclencher une réaction immunitaire forte. C’est une infection qui fera réagir les cellules de défense de l’organisme. Les pionniers des vaccins ont utilisé divers moyens : des miettes de pain, de l’huile, du pus… Puis à partir de 1926 des sels d’aluminium : une belle « cochonnerie » qui provoque une réaction immunitaire forte !
L’injection dans le muscle…
Arrivé à ce stade, notre détective scientifique ne sait pas encore si l’aluminium est le vrai coupable. Après tout il est utilisé dans de nombreux vaccins depuis des décennies et la myofasciite à macrophage n’est apparue que dans les années 90.

Qu’est-ce qui prouve que l’aluminium vaccinal a un effet sur la maladie ? [2]

1. 100% des malades atteint de myofasciite à macrophages ont été vaccinés avec des vaccins contenant de l’aluminium dans les quelques années précédant le déclenchement de la maladie.

2. Comme l’a démontré une étude publiée dans la revue Brain et dirigée par l’équipe de l’hôpital Henri-Mondor, il existe un lien entre l’injection du vaccin et la lésion causée dans les muscles par l’aluminium vaccinal.

3. Et c’est peut-être l’argument le plus marquant : la maladie n’est apparue que dans les années 90 parce qu’à ce moment-là, le mode d’administration du vaccin a changé. On les injectait sous la peau jusque-là. Mais en raison des réactions provoquées chez certains patients, 645 problèmes graves sur 76 000 patients vaccinés, l’industrie a préféré changer le mode d’administration. On est passé à une injection dans le muscle, dans le deltoïde précisément. C’est-à-dire là où l’on a retrouvé les cristaux d’aluminium chez les patients atteints de myofasciite à macrophages.

4. Enfin, c’est en France que la proportion de malades est la plus élevée parce que c’est dans ce pays que la campagne de vaccination contre l’hépatite B, imposée à la population à grands renforts de propagande médiatique, a été la plus intense.

Voici donc les arguments qu’a déployé le Pr Gherardi devant l’OMS et ses pairs… qui n’ont pas été convaincus. Ils ont refermé le dossier.

A leur décharge, il manquait un élément d’explication : comment se fait-il que l’aluminium puisse agir plusieurs années après la vaccination ?

Il a fallu de longues années de recherches dans l’adversité à l’équipe de l’hôpital Henri-Mondor pour le comprendre.

Et ce qu’ils ont trouvé est une révolution dans le monde de la toxicologie.
La migration de l’aluminium dans le cerveau
L’équipe de l’hôpital Henri-Mondor a observé que lorsque l’on injecte un vaccin dans le muscle, on en retrouve 50% capturé par les macrophages.

Pour comprendre comment l’aluminium pouvait se déplacer dans le corps il fallait mener différentes études. Le Pr Gherardi a pu mener ces travaux grâce à la région Ile de France qui a accepté de soutenir ses recherches alors que les autorités de santé ont refusé leurs concours.

Les chercheurs, grâce à des techniques de chimie innovantes ont coloré des particules d’aluminium qui ont été injectées chez des souris.

Les résultats ont été étonnants :

1. Les particules d’aluminium s’associent à des cellules immunitaires;

2. Quand l’aluminium quitte le muscle, il ne va pas dans le sang, mais dans les ganglions lymphatiques;

3. On finit par retrouver des particules dans les cellules immunitaires du cerveau (microgliales) et les neurones;

4. Si on enlève les ganglions lymphatiques chez les souris, l’aluminium ne passe plus. Il est donc certain que le passage de l’aluminium du muscle au cerveau se fait par les cellules immunitaires qui ne seraient pas affectées au départ si le vaccin n’avait pas été injecté dans le muscle;

5. La réaction chez les patients atteints de myofasciite à macrophages vient du fait qu’ils ont une disposition spécifique : tous ont un taux élevé de CCL2/MCP1, une molécule particulière qui varie selon les individus : selon leur âge, leur génétique etc.

Pour le Pr Gherardi, la conclusion est sans appel [3] :
« Les particules d’adjuvant sont susceptibles d’être transformées hors du muscle par les cellules immunitaires, de gagner progressivement le cerveau sous le contrôle d’un mécanisme biologique identifié, et d’y déclencher une réaction inflammatoire ».
Et ce qui est plus inquiétant :
« La présence d’aluminium dans le cerveau des souris induit des troubles de la locomotion et du comportement (…). Cette nocivité n’est nullement proportionnelle à la dose injectée ».
Il apparaît en effet que les petites doses d’aluminium (de 1 à 4 µm) ont des chances de passer dans le cerveau mais pas les plus grosses. Pourquoi ? A cause de l’attitude des macrophages qui capturent les petites particules d’aluminium comme s’il s’agissait de bactéries. L’ennui est que les macrophages ne parviennent pas à détruire ces particules qui finissent par migrer dans le système lymphatique jusqu’au cerveau.

Selon les mots du Pr Gherardi :
« Moralité : seules les faibles concentrations d’adjuvant permettant la capture avide des particules par les macrophages et donc leur translocation vers le cerveau présente un danger. Les fortes concentrations se révèlent inoffensives. »
Cette découverte signifie que le cumul de petites doses d’aluminium pourrait être bien plus toxique que des doses plus importantes, contrairement à ce que l’on dit habituellement en toxicologie.

S’il est encore trop tôt pour tirer toutes les conclusions de ces recherches, il est évident qu’elles pourraient avoir une portée considérable. Elles nous incitent à réfléchir à nouveau à la problématique des adjuvants dans les vaccins mais aussi, plus largement à celle des nanoparticules que l’on retrouve un peu partout…
Et maintenant ?
Lorsque j’ai lu le livre de ce prestigieux Professeur de médecine, j’ai été saisi d’une très grande émotion.

En dépit de toutes ses connaissances patiemment accumulées par l’équipe de l’hôpital Henri-Mondor, le monde scientifique et le monde politique n’ont pas changé de ligne.

On continue à obliger chaque jour des familles à vacciner des nourrissons avec des produits qui ne sont pas sûrs.

Une maladie spécifique liée à la vaccination est apparue. Elle a été identifiée par une équipe médicale reconnue internationalement. Leur seul intérêt dans cette affaire était de protéger leurs patients.

Mais les autorités n’ont rien fait pour modifier la situation.

Pire, elles ont décidé, d’une part, de clore le dossier scientifique, et d’autre part, d’attaquer l’équipe scientifique ayant eu le malheur de découvrir cette terrible vérité.

Une pression considérable a été exercée sur le Professeur Gherardi et son équipe. Tout a été fait pour le faire taire.

Mais sa réputation est fermement établie. Cela fait plus de 40 ans qu’il travaille loyalement pour l’hôpital public. Tout le monde sait qu’il est au-dessus de tout soupçon.

Les autorités ont simplement tenté de faire comme si de rien n’était. Comme si les patients n’existaient pas.

Et tous les efforts de l’association E3M, qui réunit les patients atteints de myofasciite à macrophage, pour faire reconnaître leur maladie et cesser le massacre, ont été vains jusqu’à présent.

C’est la raison pour laquelle le Professeur Gherardi a décidé de sortir du silence et de publier son livre.

Dans cette histoire, vous l’avez compris, la vraie question n’est pas la vaccination. La vraie question est de savoir comment agir sur les pouvoirs publics pour qu’ils cessent de se moquer de nous.

Jusqu’où iront-ils ?

Combien de scandales médicaux ont-ils ainsi étouffés ?

En l’état, est-il vraiment acceptable de maintenir l’obligation vaccinale alors que les vaccins qui existent sur le marché sont adjuvés avec un produit toxique responsable d’une maladie douloureuse et invalidante chez un nombre important de patients ?

Si l’obligation vaccinale était maintenue, ne devrait-elle pas être équilibrée par une obligation de résultat des médecins et surtout de l'État par rapport aux effets secondaires que risquent de connaître les patients ?

Il me semble en tout cas, que s’il avait eu en main le livre détonnant du Pr Gherardi, le rapporteur du Conseil d’Etat n’aurait pas écarté la question de l’aluminium.

L’affaire n’est sans doute pas finie."
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par NaturAdmin le Jeu 30 Mar 2017 - 12:12

Merci pour ces info complémentaires
avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 507

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par NaturAdmin le Ven 30 Juin 2017 - 9:58

LA FIN DE L'EMPIRE VACCINAL
Par le docteur Tal Schaller



avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 507

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Ven 30 Juin 2017 - 23:36

Beau petit résumé de la situation. Faudrait qu'il fasse la même-chose avec graphiques de courbes de mortalité à l'appui. Ces derniers sont très parlant et prouvent une partie de ses dires sur l'éradication des maladies dans le temps.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par NaturAdmin le Dim 10 Sep 2017 - 0:25

Un superbe plaidoyè d'Isabelle Adjani contre la loi sur les 11 vaccins obligatoires
qui est en passe d'être votée.

avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 507

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Dim 10 Sep 2017 - 11:27

Elle n'apprend rien de neuf. Par contre, elle a bien potassé son sujet. Chapeau
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par NaturAdmin le Dim 10 Sep 2017 - 14:11

C'est pas le fait de nous apprendre quelque chose de nouveau qui compte, mais le fait qu'en tant que personnalitè publique et de surcroit trés connue, elle lève sa voix pour faire entendre un discours plein de bon sens et d'a propos.. sachant que d'ici quelques jours, l'obligation vaccinale devrait être votée. Si nombre de personnalitès lui emboitaient le pas, ca nous aiderait dans ce combat car pour l'instant hormis le professeur Joyeux et de nombreuses associations qui se battent pour défendre nos enfants, on a parfois l'impression que la plupart des gens ne se sentent pas plus concerné que ca par ce problème qui touche pourtant toutes les familles.

J'ai trouvè ce tableau qui montre qu'en Europe les 3/4 des pays ont retirès l'obligation vaccinale. Il n'y a qu'en Italie qu'ils sont obligatoires, ainsi que dans certain pays de l'Est.

Alors que fait la France avec ces décisions rétrogrades? Ne serait-elle pas devenue un pays corrompu par des prèoccupations mercantiles qui favorisent l'engraissement des labo plutôt que la protection des populations! Pour une nation sensée être à l'avant scène du progrés, c'est plutôt surprenant!

avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 507

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Mar 28 Nov 2017 - 19:19

Voilà comment on peut tromper la galerie :
Voici une vidéo censée défaire les arguments des anti-vaccinistes :
"On veut nous piquer nos enfants".
Il n'est pas étonnant de voir que les courbes ont été tronquées de manière à ne faire apparaitre que les différentes périodes qui arrangent.
Je vais simplement me contenter d'un exemple qui m'a marqué immédiatement.
Concernant la diphtérie (à 27'30''), on nous présente la courbe pour les Etats Unis et on omet celle de Europe avec ses pics liées indéniablement aux deux guerres mondiales. Voici ce que donne la courbe française au 20eme siècle :



Sur le graphique de la diphtérie aux USA, on ne constate évidemment pas de pic pour la seconde guerre mondiale. Pour cause, la guerre (sauf Pearl Harbor) ne s'est pas produite sur le sol américain.
La vaccination a pourtant débuté fin des années 20. La personne qui a réalisé cette vidéo ne voit pas de rapport avec avec l’hygiène, bien entendu...


Dernière édition par Confucius le Jeu 30 Nov 2017 - 11:20, édité 1 fois
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Mar 28 Nov 2017 - 20:50

De quelle video tu parles mon chou? C’est la copie d’ecran d’une video ton image?
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Mar 28 Nov 2017 - 21:57

Il faut que tu cliques sur "on veut nous piquer nos enfants" en surbrillance verte.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Mer 29 Nov 2017 - 15:24

Oki merci
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Mer 29 Nov 2017 - 22:20

Voici le graphique utilisé par les pro-vaccinistes



Sur ces statistiques des USA on voit le départ de la vaccination et une chute permanent des cas de diphtérie.
Cependant, en Europe, la courbe ressemble à tout à fait autre-chose malgré la vaccination. Voici l'exemple de l'Allemagne :



Sur ce tableaux, on voit également que dans les années 70, il y a eu une nouvelle épidémie.126 cas et 26 décès et ce malgré la bonne couverture vaccinale. Je sais, je suis mauvaise langue !

Le but de la manœuvre est donc d'occulter d'autres épidémies qui ont suivi une campagne de vaccination sur le continent européen.
D'autres techniques visent à tronquer les statistiques en ne tenant compte que de la période qui arrange. Suffit de jouer sur l'ordonnée des tableaux afin d'impressionner la galerie et faire croire que l'instant X du début de vaccination est le moment déclencheur d'un recul d'une maladie.
Évidemment, une courbe est toujours en dents de scie. Cependant, le fait d'occulter toute la période qui précède - parfois sur plus de 50 ans - on masque le fait que la baisse des cas d'infection ou de mortalité a été continuelle, le tout sans vaccination.
Pour chaque maladie sur laquelle je me suis penché statistiquement, je tombe systématiquement sur un os de ce genre. Tableaux incomplets, traficotés *, corrélations avec l'utilisation de certains pesticides pouvant entrainer une pseudo épidémie, tableaux non représentatifs comme celui de la diphtérie aux Etats unis et au pire, des calendriers vaccinaux qui corroborent parfaitement avec des objectifs de réduction de la population mondiale.

Le sujet de la vaccination fait partie d'un de ces tabous qu'on a pas le droit de remettre en cause, sous peine d'être, dans le meilleur des cas, taxé de d'obscurantiste et de rétrograde irresponsable.

* voici comment on traficote les graphiques
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par NaturAdmin le Ven 1 Déc 2017 - 12:05

SUperbe travail d’analyse et d’investigation. Je reconnais bien ta pugnacité

avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 507

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par NaturAdmin le Lun 1 Jan 2018 - 23:12

Comme on s’y attendait, la loi qui impose la vaccination des nouveaux nés avec un pack de 11 vaccins à été votée et est rentrée en vigueur à partir d’aujourdhui, 1 janvier 2018.

Or, cette loi ne respecte pas nos droits fondamentaux sur plusieurs points dont voici les textes officiels de référence:
* le Code Civil qui "garantit le respect de l'être humain" (Art. 16), qui reconnaît que "Chacun a droit au respect de son corps" et que "Le corps humain est inviolable" (Art. 16-1)
* le Code de Santé Publique qui précise qu'"Aucun acte médical ne peut-être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne" (Art. L1111-4)
* le Code de Santé Publique qui précise que "Le consentement de la personne examinée ou soignée doit être recherché dans tous les cas. Lorsque le malade, en état d'exprimer sa volonté, refuse les investigations ou le traitement proposés, le médecin doit respecter ce refus" (Art. R4127-36)
* la Convention d'Oviedo qui reconnaît que "L'intérêt et le bien de l'être humain doivent prévaloir sur le seul intérêt de la société ou de la science" et qu'"Une intervention dans le domaine de la santé ne peut être effectuée qu'après que la personne concernée y a donné son consentement libre et éclairé".
* la Convention d'Helsinki qui reconnaît que dans le cadre d’expérimentation thérapeutique, le médecin a le devoir de se procurer le consentement libre et éclairé du patient. 4. Le devoir du médecin est de promouvoir et de sauvegarder la santé, le bien-être et les droits des patients, y compris ceux des personnes impliquées dans la recherche médicale.
* le Code de Nuremberg qui reconnaît que "Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne intéressée doit jouir de capacité légale totale pour consentir : qu'elle doit être laissée libre de décider, sans intervention de quelque élément de force de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d'autres formes de contraintes ou de coercition. Il faut aussi qu'elle soit suffisamment renseignée, et connaisse toute la portée de l'expérience pratiquée sur elle, afin d'être capable de mesurer l'effet de sa décision. Avant que le sujet expérimental accepte, il faut donc le renseigner exactement sur la nature, la durée, et le but de l'expérience, ainsi que sur les méthodes et moyens employés, les dangers et les risques encourus; et les conséquences pour sa santé ou sa personne, qui peuvent résulter de sa participation à cette expérience.
* la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme qui reconnaît que "Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne".
* la décision de la Cour Européenne des Droits de l’Homme qui précise "que la vaccination obligatoire, en tant que traitement médical non volontaire, constitue une ingérence dans le droit au respect de la vie privée garanti par l’article 8 de la Convention européenne".


Ne cedons rien devant la reduction de nos libertés et la mise en danger de la santé de nos enfants. Continuons notre lutte pour faire retirer coûte que coûte cette loi avec la lettre d’action au penal que voici:
https://www.solutions-emailing.com/image/26818Company/171227_PLAINTE_AU_PENAL_VACCINATION.pdf

Autre lien avec des explications de la situation et une pétition à signer et faire tourner en masse.
https://www.petition-vaccins.com/mobilisez-vous/video/
avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 507

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Galiane le Mar 2 Jan 2018 - 12:11

C’est une honte cette loi!! Tu as raison, il faut continuer à se battre pour faire abroger cette loi sinon nous allons assister à une déferlantes de décés et maladies causés par ces p..... de vaccins de m.....!!! ...

(Oup’s désolé, ca m’as échappé!...   )
avatar
Galiane

Messages : 187
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Mar 2 Jan 2018 - 18:40

Je signe toutes les pétitions allant dans le sens.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Mer 3 Jan 2018 - 8:44

Oui c’est scandaleux! Il n’y a pas d’autres mots. Imaginez qu’en 3 ans un petit enfants se prendra en tout une trentaine d’injections avec tous les rappels que contient le carnet vaccinale! De quoi exploser litterallement son système immunitaire!! Je suis horrifié rien que d’y penser!!  

On ne peut pas laisser ces psychopathes detruire la santé de nos descendants. J’aurais trop honte de regarder nos enfants dans les yeux le jour ou ils nous repprocheront de n’avoir rien fait pour les protéger!!  

Tout ca pour du fric!!!! Parce que derriere l’argument de santé public ce sont des gros interêts financiers qui dominent. Entre le versements de colossals dessous de tables et la rentabilité à en attendre, on comprend pourquoi ils n’ont ni sagesse, ni bon sens, ni empathie. Il faut savoir que les labo qui pondent ces vaccins vont se gagner plusieurs milliards sur les ventes de ces fameux packs de 11 vaccins. Et ceux qui pondront des médicaments pour soigner les victimes de ces vaccins s’en mettront plein les poches aussi!!

Voila notre monde actuel!! On fabrique chaque jours de nouveaux malades pour engrosser des lobbies.. Et le pire c’est que la sécu nous fait ensuite rembourser le déficit qui se creuse!!
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Jeu 4 Jan 2018 - 21:45

On se demande pourquoi il y a des pays qui n'obligent pas la vaccination tel que l'Allemagne, et un voisin français qui met le paquet en obligeant l'inoculation de 11 à la fois ! C'est bonnement incompréhensible que les décisions basées sur les mêmes données dites scientifiques peuvent amener de comportements opposés.
On dirait qu'il n'y pas de consensus scientifique. Il n'y a que des conflits d'intérêts et des corrompus pour expliquer cela.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par NaturAdmin le Ven 5 Jan 2018 - 20:51

Bien vu Confucius
avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 507

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par NaturAdmin le Dim 21 Jan 2018 - 15:15

LA NOUVELLE LOI QUI IMPOSE 11 VACCINS AUX ENFANTS EST UNE GRAVE ERREUR DE SANTÉ PUBLIQUE


Ces pratiques exposent les petits enfants à des complications, car leur système immunitaire n’est pas prêt à recevoir tant d’agressions antigéniques. Regardons tout cela en détail avec des références et arguments scientifiques présentés par les deux emminents professeurs que sont les Dr Montagnier et Joyeux

Voici les 3 décisions d’une extrême gravité qui ont été prises par l’etat Français:

– Tout enfant né en France à partir du 1er janvier 2018 doit désormais obligatoirement recevoir avant ses 2 ans onze vaccins, contre trois auparavant.

– Les enfants non-vaccinés n’auront plus accès aux établissements d’accueil collectif à compter du 1er juin 2018.

– Les parents réfractaires ne relèvent plus désormais du Code de la santé publique, mais du Code pénal relatif à la santé de l’enfant qui prévoit une peine beaucoup plus lourde : deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.

Aucune consigne spécifique n’est donnée concernant l’état immunitaire des enfants. Rien n’est dit pour promouvoir l’allaitement maternel, – en respectant le choix de la mère -, pourtant recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et qui apporte pourtant la meilleure protection naturelle

L’allaitement permet de reporter les vaccinations au-delà de deux ans, si les parents sont en bonne santé.
Cette augmentation brutale du nombre de vaccins obligatoires, et des sanctions, est présentée par la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, comme le moyen de « rétablir la confiance des Français » dans la vaccination.
Il s’agit d’un CONTRE-SENS de Santé publique, dont la ministre (soutenue de fait par les fabricants de vaccins )veut rendre responsable les familles!!

Pour les 11 maladies, le nourrisson devra recevoir avant ses 2 ans au moins quatre injections intramusculaires, sans compter les rappels :
– 1 injection hexavalente contre Diphtérie-Tétanos-Polio-Coqueluche-Haemophilus Inflenzae b et Hépatite B ;
– 1 injection contre Rougeole-Oreillons-Rubéole (3 virus atténués) ;
– 1 injection contre le Méningocoque C ;
– 1 à 2 injections contre les Pneumocoques : un vaccin contre 13 sortes de pneumocoques (vaccin dit 13-valent) et un vaccin contre 23 sortes de pneumocoques (vaccin dit 23-valent).

Les effets des onze vaccins sur le système immunitaire immature des enfants de moins de deux ans et dès la 6ème semaine de vie portent en eux-mêmes de nombreuses questions auxquelles la Science n’a pas répondu à ce jour, en particulier dans l’apparition de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes.

La sur-vaccination peut entrainer:
•Des morts subites du Nourrisson, même si elles sont rares ;
•Des maladies auto-immunes chroniques graves et handicapantes dans les années suivantes (particulièrement du fait de la présence de quantités trop importantes de l’adjuvant aluminique dans la composition de la plupart des vaccins) ;
•Des risques de cancers particuliers, des os, des muscles, des cartilages.. que sont les sarcomes (extrêmement graves chez des adolescents et adultes jeunes, détectés déjà chez les animaux recevant des vaccins avec l’adjuvant aluminium.)

Imposer les onze vaccins ne correspond pas, à l’origine, à une quelconque nécessité de santé publique. Contrairement à ce qu’affirment les autorités, il n’y a pas de baisse de la « couverture vaccinale ».

Pour justifier sa décision, la ministre de la Santé a, en effet, évoqué à plusieurs reprises « une couverture vaccinale qui ne cesse de baisser ».
C’est inexact.Les données officielles de Santé publique France indiquent le contraire : en 2015, la couverture des enfants de 2 ans contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, et Haemophilus influenzae b, dépassait les 95 %, alors qu’elle oscillait entre 87 et 91 % entre 2000 et 2013.
Les taux de couverture pour les autres vaccins progressaient également. La primo-vaccination du nourrisson (3 doses) atteignait 98 % ou plus pour le DTP ce qui est « très élevé et conforme aux objectifs de santé publique », selon l’organisme.

Si le gouvernement rend obligatoire aujourd’hui onze vaccins au lieu de trois, c’est pour une raison parfaitement connue, qui relève d’un tout autre registre que celui de la médecine pure.
Il s’agit de contourner une DÉCISION du Conseil d’Etat, une juridiction administrative et non médicale, qui concernait l’ancienne ministre de la Santé.


En effet, le 8 février 2017, le Conseil d’Etat, juridiction administrative suprême, a demandé au ministère de la Santé « dans un délai de six mois, et sauf à ce que la loi évolue en élargissant le champ des vaccinations obligatoires, de prendre des mesures ou de saisir les autorités compétentes pour permettre de rendre disponible des vaccins correspondant aux seules obligations ». Ces vaccins « correspondant aux seules obligations » étaient en l’occurrence le DT-Polio seul qui a fait ses preuves et que les familles réclament. Mais le DT-Polio seul n’était plus disponible en 2008, – par calcul et entente entre les fabricants -, et dans l’indifférence criante des Autorités, qui ont laissé s’écouler les stocks dans les pharmacies en 7 ans. Le DTP n’existait plus que couplé à d’autres vaccins ce qu’on appelle un vaccin multivalent.

Pourquoi avoir choisi cette voie quand la loi alors en vigueur, reposant sur des bases scientifiques non controversées, prévoyait le DTP seul ?

En somme l’obligation des onze vaccins permet d’aligner la législation sur les vaccins avec l’état de fait imposé par les fabricants, qui ont rendu introuvable le simple DTP en pharmacie, sans tenir compte de l’exigence des familles.

Les onze vaccins désormais obligatoires étaient jusque-là recommandés sur le calendrier vaccinal, par les Autorités, sur la base de données scientifiques qui n’ont pas été remises en question ( c’est plus qu’une nuance). Toutefois, ils ne correspondent pas forcément à des maladies représentant un risque significatif pour TOUS les enfants.

Et ce n’est pas tout. Pourquoi avoir rendu obligatoire la vaccination contre l’hépatite B et le méningocoque C ?
– L’hépatite B est une maladie qui ne se transmet que par le sang et les contacts sexuels. Le vaccin est donc utile chez les enfants dont un parent est porteur du virus. Or, il y a un dépistage obligatoire pour la mère à la fin du 2ème trimestre de la grossesse. Ce vaccin est inutile chez au moins 95 % des nourrissons.

Pourquoi leur faire courir le risque, même très faible, d’effets indésirables, s’il n’y a aucun bienfait en contrepartie ?

Selon les experts, la durée de protection contre le VHB reste incertaine, elle serait longue (>15 ans) : actuellement, aucun rappel ne semble nécessaire. C’est donc au-delà de 15 ans qu’il faudrait vacciner et uniquement celles et ceux qui courent des risques par leurs comportements ou par leur profession.

Enfin affirmer qu’avec le vaccin contre l’hépatite B, il n’y a pas d’atteinte neurologique avant 2 ans, ne préjuge pas d’atteinte plus tardive, quand on sait qu’il y a 25 cas de sclérose en plaques (SEP) de plus chaque année (700 enfants au total en France), commençant vers 6 ans et dans un âge moyen de 11-12 ans.
Une étude épidémiologique rigoureuse s’impose pour comparer les cas de SEP avec la vaccination contre DTP seul, et depuis la diffusion de l’Hexavalent recommandé. Nous l’attendons.

– Les infections à méningocoque C sont à risque infinitésimal en temps normal. La vaccination ne devrait être envisagée qu’en cas de risque d’épidémie avéré. En dehors de ce cas, dans une lettre ouverte aux députés, des confrères médecins généralistes estiment que : « la vaccination universelle contre le méningocoque C risque de provoquer plus d’effets indésirables graves chez les nourrissons que de bénéfices dans la population générale.».

On connaît actuellement 27 maladies bactériennes, 27 maladies virales, 10 maladies parasitaires, 2 maladies mycobactériennes. La décision de vacciner contre certaines, et pas d’autres, nécessite un débat scientifique qui n’a pas eu lieu.
Il y a cependant une logique, mais elle n’est pas d’ordre médical, ni scientifique.

C’est une « logique » administrative qui arrange les Autorités, sans parler des laboratoires pharmaceutiques.

NOS DROITS FONDAMENTAUX

En 2005, l’Unesco a adopté la Déclaration Universelle sur la Bioéthique et les Droits de l’Homme avec un consensus de 193 pays dont la France. Elle stipule que toute intervention médicale préventive ne doit être effectuée qu’avec le consentement préalable, libre et éclairé, de la personne concernée et fondé sur des informations suffisantes.

Ce n’est évidemment pas le cas de la vaccination obligatoire qui est imposée aux parents sous la menace de sanctions pénales et d’exclusion discriminatoire des collectivités (exclusion des écoles et crèches à compter du 1er juin 2018). Ainsi les enfants fragiles dans les suites de chimiothérapie, ou les poly-allergiques, qui ne peuvent, ne doivent pas être vaccinés, seront-ils exclus à jamais des collectivités ? Rien ne l’indique.

D’autre part, la Déclaration Universelle sur la Bioéthique et les Droits de l’Homme prévoit dans son article 2 que le « seul intérêt de la Science ou de la Société ne doit pas prévaloir ». Or, le principal argument formulé à l’appui de l’obligation vaccinale généralisée est l’intérêt de la société, au nom de la protection des personnes ne pouvant être vaccinées pour raisons médicales.
Nous sommes donc là aussi dans la contradiction.

De plus, la nouvelle obligation vaccinale contredit la loi du 4 mars 2002 relative au droit des malades, qui précise qu’« aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne ».

Enfin, le « Principe de Précaution », présent dans la Constitution Française, s’oppose évidemment à l’expérimentation grandeur nature, à l’échelle de toute la population des nouveau-nés.

La décision de vacciner doit rester de la responsabilité de chaque médecin et de chaque famille, sans leur imposer des gestes ne tenant compte ni de l’hérédité, ni des prédispositions du nouveau-né, ni de son cadre de vie et de son risque réel d’infection pour chaque maladie.
Ce sont les informations que le médecin doit obtenir et il n’est pas envisageable qu’il s’en passe : on ne vaccine pas à l’aveugle. C’est la norme dans la plupart des pays européens où les enfants ne sont pas plus infectés qu’en France, alors que la vaccination n’est pas obligatoire.

LE PROBLÈME DES ADJUVENTS

Les antigènes présents dans les vaccins sont associés à des ADJUVANTS qui ne sont pas sans risques destinés à stimuler d’une façon non spécifique le système immunitaire du nourrisson en construction.

Le plus utilisé en France est l’Hydroxyde d’aluminium
Quand la ministre Agnès Buzyn tranquillise les familles en affirmant que cet adjuvant est utilisé et bien supporté depuis 90 ans, elle ne tient pas compte de sa quantité injectée ni  des effets secondaires dont  l’augmentation des réactions allergiques. Ces effets secondaires étaient jusqu’alors peu répertoriés et  leurs capacités empoisonnantes moindres car on apportait auparavant moins d’aluminium. Sans compter que la pratique récente de l’injection intra-musculaire du vaccin le rend plus nocif.

En outre les changements considérables de notre environnement (pollution chimique de nos aliments par les herbicides, les perturbateurs endocriniens, et peut-être aussi la pollution électromagnétique) pourraient fragiliser les réponses immunitaires aux vaccins tout en favorisant la pénétration de l’aluminium dans le cerveau des nourrissons.

Il faut pourtant ne pas ignorer que l’aluminium a été :

– supprimé des vaccins animaux du fait de l’apparition de sarcomes (cancers très graves) notamment chez le chat, dans la zone vaccinale, ou ailleurs dans le système osseux, les cartilages, les muscles.
Une étude italienne sur « les fibrosarcomes des chiens sur le site d’injection des vaccins. Comparaison avec ceux des chats », est très claire, notamment dans son introduction: « des dépôts d’aluminium ont été détectés dans 8 fibrosarcomes canins sur le site présumé de l’injection ainsi que dans11 fibrosarcomes post-vaccinaux félins par la méthode acide aurintricarboxylic. »
Nous demandons que des recherches dans ce sens soient réalisées sans tarder chez les jeunes atteints de sarcomes quelles que soient les localisations.

– L’aluminium a été retiré des produits cosmétiques du fait de son absorption transcutanée qui pourrait augmenter les risques de cancer du sein.
Les animaux, les produits de beauté sont donc sanctuarisés. Mais pas les vaccins pour les enfants, alors que l’aluminium est directement injecté dans le muscle, contournant les protections (barrière intestinale, épiderme).

Or, les 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons contiennent 3,8 mg d’aluminium, injectés dans les muscles, ce qui dépasse de loin les normes autorisées pour les adultes.

Contrairement à ce qui est répété dans de nombreux médias mal informés, et par la ministre elle-même, la toxicité de l’aluminium dans les vaccins a été clairement établie par les travaux du Pr Romain Gherardi qui ont fait l’objet de publications internationales au plus haut niveau. De même, l’équipe du Pr Christophe Exley, spécialiste de l’aluminium depuis 30 ans, a pu détecter récemment la présence toxique d’aluminium dans le cerveau de personnes autistes décédées.  Certains avaient à peine 14-15 ans.  « L’aluminium est intracellulaire. Dans les neurones mais surtout dans les cellules qui ne sont pas neuronales. Ce sont les cellules pro-inflammatoires. Des cellules qui viennent du corps qui traversent la barrière sang-cerveau en emportant l’aluminium avec elles. »
C’est bien la voie d’administration qui est importante, car pris par voie digestive l’aluminium est normalement rejeté dans les déchets et donc sans danger, ce qui n’est pas comparable à l’injection intramusculaire, comme certains cherchent à le faire croire, car alors la quasi-totalité de l’aluminium vaccinal est capturé puis retenu dans le système immunitaire.
L’hydroxyde d’aluminium des vaccins a l’inconvénient de persister très longtemps (plusieurs années) dans l’organisme. Cette biopersistance est responsable :

– de la myofasciite à macrophages dans la zone d’injection du vaccin : le 22 décembre 2017, une femme a obtenu une indemnisation suite au développement d’une myofasciite à macrophages après vaccination contre l’hépatite B contenant des adjuvants aluminiques;
–  d’effets dans d’autres zones du corps, comme les organes lymphoïdes, le cerveau, les os, les reins.., avec des effets à long terme qu’l ne faut pas dissimuler à la population.

La somme des vaccins, utilisés trop tôt chez les nouveau-nés, peut déclencher une réponse inflammatoire puissante, par libération de protéines spéciales fabriquées par un système immunitaire agressé, les cytokines, pouvant entraîner la mort subite du nourrisson.

Une corrélation de temporalité est reconnue dans des cas précis.
Aux USA, en 2017, une publication fait état parmi 20231 cas de complications rapportées après vaccination contre l’hépatite B, – 51% concernant des enfants de moins de 2 ans -,  197 Sudden Infant Death Syndrome (SIDS), c’est-à-dire Morts subites du nourrisson. Chez d’autres de plus d’un mois et de moins de deux ans, ce sont surtout les atteintes du système nerveux qui sont observées.
Bien avant, une publication du Consumer Health (Volume 22 Issue 4 April, 1999),  du Dr Viera Schreiber rapportait 41 cas d’enfants morts dans les 21 jours après la première injection vaccinale. Plus des trois quarts des morts subites étaient corrélées à la vaccination.
Le Dr Schreiber avait pris soin d’enregistrer et d’analyser es troubles respiratoires chez les nourrissons avant et après vaccination. Elle donnait en référence son livre « Vaccination : The Medical Assault on the Immune System ».
Au Japon, en 1975, 37 cas de morts subites étaient rapportés et reliés aux vaccins. Les vaccinations avant deux ans furent alors supprimées par le gouvernement japonais entre 1975 et 1988.

Les déclarations de morts subites ont disparu, jusqu’à ce que la liberté de vacciner de 3 mois à 48 mois reprenne, et que le taux de morts subites reparte à la hausse.
En 1982, dans Neurology, William C. Torch, pédiatre neurologue, publie « Diphteria-pertussis-tetanus (DPT) immunization : a potential cause of the Sudden Infant Death Syndrome (SIDS) ». Sur 200 cas randomisés, il rapporte 70 cas de mort subite du nourrisson dont les deux tiers avaient été vaccinés au cours des 3 semaines précédentes. Il observait aussi une augmentation du nombre de cas, si on prend en compte un délai plus grand.

Evidemment toutes ces publications ont été fortement et agressivement attaquées. Mais on ne peut nier la relation temporelle entre vaccination précoce et mort subite.
Donc ce risque ne peut être passé sous silence. Vous devez en être informé afin que vous connaissiez exactement les dangers possibles de ces 11 vaccins injectés aux nourrissons avant l’âge de deux ans.

Nous estimons indispensable que ces informations soient portées à votre connaissance.

Des médecins indiens en 2017, rapportent après vaccination hexavalente, – celle qui fait partie des 6 premières des 11 vaccinations aujourd’hui obligatoires -, parmi les morts subites, 93,3% de décès de nourrissons de moins d’un an dans les 10 premiers jours suivant la vaccination, avec concentration les 3 premiers jours, et 7% dans les 10 jours suivants. Chez ceux de plus d’un an, 83% de décès ont été répertoriés dans les 10 premiers jours et 17% après le 10ème jour. La publication fait état du rapport confidentiel (n°19) fourni aux autorités européennes (EMA, European Medical Agency) par la firme GlaxoSmithKline (GSK) sur le sujet. Les collègues indiens demandent aux autorités de santé de leur pays de réviser leur confiance dans les affirmations de l’EMA.

Voilà pourquoi ce devrait être au seul médecin, et sous sa responsabilité, de prescrire en confiance avec les familles, telle ou telle vaccination chez les nourrissons, les enfants ou les adultes, en fonction de leur état de santé et de leurs besoins de protection, suivant leur environnement et leur mode de vie.


La grande réticence des familles aux 11 vaccinations obligatoires s’explique aussi par la non-prise en compte des complications liées aux vaccins, plus nombreuses et graves que ne l’affirment les autorités de santé.
Les cas d’autisme, de fibromyalgie, fatigue chronique, narcolepsie, et autres pathologies auto-immunes attribués par les patients à leur vaccination restent trop nombreux pour être écartés définitivement.
En effet, selon le professeur Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations, « il est généralement admis que 1 à 10 % des effets secondaires graves liés aux médicaments font l’objet d’une déclaration aux centres régionaux de pharmacovigilance», ce qui signifie que l’écrasante majorité des cas n’est pas analysée.
En particulier, il n’est pas démontré qu’aucun lien ne sera jamais établi avec la vaccination, notamment pour des cas de cancers observés chez des enfants et des jeunes, tels les sarcomes, cancers très graves, que l’on a relié à l’aluminium chez les animaux dans différentes parties du corps, mais qui restent chez les enfants et les jeunes sans cause(s) reconnue(s), en dehors de dépression immunitaire majeure.

Face à l’ensemble de ces risques qui sont hélas bien réels, la confiance ne sera restaurée qu’en proposant les meilleurs vaccins nécessaires, injectés séparément selon l’âge de l’enfant, testés comme les médicaments, et qui ne contiendront plus des adjuvants nocifs.

En conclusion nous sommes en droit de demander un engagement formel et officiel des autorités de santé sur les 5 points suivants:

1– Pas de vaccination obligatoire avant les deux ans de l’enfant, sauf nécessité justifiée et prescrite par le médecin responsable.

2– La prise en compte de la protection par les anticorps du lait maternel afin que le maximum d’enfants puisse en bénéficier (et selon le libre choix de la mère), comme cela est recommandé par l’OMS, pour reculer les dates de vaccinations.

3– La soumission impérative des vaccins à des tests adaptés, inspirés de ceux des médicaments pour obtenir l’AMM.

4– La suppression de la vaccination des nourrissons contre l’hépatite B, inutile dès la 6ème de semaine de vie.

5– La mise au point d’adjuvants non toxiques dans les vaccins, tel le phosphate de calcium qui est inoffensif, les preuves scientifiques certaines de la toxicité de l’aluminium étant établies.


( extraits d’un texte conjoint des professeurs Joyeux et Montagnier. Voir ici pour le texte entier destiné aux professionnels de santé:
https://professeur-joyeux.com/2018/01/15/appel-a-raison/  )

SI VOUS ETES UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ, NOUS VOUS INVITONS À SIGNER L’APPEL A LA RAISON QUI ACCOMPAGNE CETTE DÉCLARATION ET LA TRANSMETTRE À TOUS VOS COLLÈGUES AFIN QUE L’ETAT PROTÈGE LES DROITS CITOYENS ET NE METTE PAS EN DANGER LA SÉCURITÉ DES MÉDECINS QUI EN CAS D’ACCIDENTS DE VACCINATIONS SERONT LES SEULS RECONNUS COUPABLES SUR LE PLAN JURIDIQUE.

https://www.11vaccinsobligatoires.com/appel-montagnier-joyeux/
avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 507

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par NaturAdmin le Dim 21 Jan 2018 - 17:10

Allez, un peu d’humour ( trés noire ) pour faire une pose    entre deux tartines de plus en plus longues et indigestes   sur les joies de la vaccination!!!


LE SAVIEZ-VOUS?    

La notice du vaccin ROR (rougeole/oreillons/rubeole) contient pas moins de 42 paragraphes de précautions et d'effets indésirables indiquant qu'il n'est ni sûr ( ah bon!) ni efficace (nom de zeus! )

Et cerise sur le gateau  !!! : La ROUGEOLE est en tête de liste des effets indésirables!!

 



Dis Papa, c’est où la sortie de secour ??  


avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 507

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Michel N le Dim 21 Jan 2018 - 17:35

Bonsoir le groupe, je suis également contre la vaccination obligatoire pour les mêmes raisons, mais  je voudrais souligner quelque chose qui me semble important à ce stade de notre combat...

voila quand j'expose mes raisons avec à l'appui des témoignages ou des études venant de divers sites, il m'est systématiquement rétorqué que ces infos viennent de "sites conspirationnistes"  ou "complotistes", faiseurs de "fakes" ou de "hoax" et on m'oppose cet article et d'autres de "ce très sérieux" site des décodeurs du monde...
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/09/16/les-vaccins-sont-ils-vraiment-dangereux-pour-la-sante_4998681_4355770.html
ou également des mêmes décodeurs http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/10/31/refus-de-vaccination-les-sanctions-seront-elles-alourdies_5208215_4355770.html

voila donc le dernier argument de choc des pro-vaccins avec un site "digne de toute confiance" (pour les autorités )

autre genre d'article qui m'est opposé : https://hoax-net.be/la-vaccination-obligatoire-etendue-a-11-vaccins/
à croire que "ces chasseurs de canulars" sont payés par le gouvernement ...    


avatar
Michel N

Messages : 141
Localisation : Montauban

http://michel1955.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Lun 22 Jan 2018 - 20:10

avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Michel N le Mar 23 Jan 2018 - 8:50

... signalé aussi par "les décodeurs du monde" comme site "douteux"...

avatar
Michel N

Messages : 141
Localisation : Montauban

http://michel1955.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Mar 23 Jan 2018 - 11:14

Tu m'étonnes !
Ce site est encore le moins conspiratif, le plus sérieux quant aux investigations et aux arguments proposés.
Tout ce qui dérange se voit dénigré de la même manière.
Le journaliste Karl Zero a dit dans un interview : "On a le droit de critiquer le système, mais pas de l'ébranler". C'est toute la différence.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Mar 23 Jan 2018 - 17:36

Ne venez pas ébranler mon sujet les copains! Ca fait désordre!!
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Jeu 15 Fév 2018 - 22:07

ACTUALITÉS DE FEVRIER 2018


La Cour des comptes défend l'extension décidée par le gouvernement de 3 à 11 vaccinations obligatoires pour tous les enfants nés à compter du 1er janvier 2018 Mais la Cour juge que cette obligation ne suffira pas à restaurer durablement une confiance ébranlée... et formule cinq recommandations à l'État pour obtenir l'adhésion de la population et des professionnels de santé :

1) généraliser le carnet de vaccination électronique, car les outils actuels tels que le carnet de santé ne permettent pas de connaître et de suivre le statut vaccinal des personnes.

2) ouvrir à d'autres professionnels de santé (pharmaciens, infirmiers) que les seuls médecins la possibilité de vacciner.

3) rétablir l'obligation vaccinale contre la grippe des professionnels de santé.

4) impliquer activement la médecine scolaire dans la vaccination.

5) confier à la Haute Autorité de santé la mission d'assurer la présence réactive sur les réseaux sociaux d'une information indépendante et scientifique sur la vaccination, afin de riposter à ses détracteurs qui occupent largement ces nouveaux médias.

CONCLUSION: LE CAUCHEMAR CONTINUE EN PIRE !  
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Ven 16 Fév 2018 - 21:58

Pauvre France, pays des droits de l'Homme et reniant ses propres concepts de liberté.
Dommage qu'on ne peut inculper toute la smala pour empoisonnement, coups et blessures et même meurtres avec préméditation.
Et le sacro saint principe de précaution n'existe que là où il y a le maximum de blé à se faire.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Mer 14 Mar 2018 - 23:48



Les enfants non vaccinés sont en meilleure santé

La preuve scientifique que les enfants vaccinés sont plus malades que les autres, est apportée par l’Institut Robert Kock. C’est la plus haute instance allemande pour la santé, spécialisée dans les maladies infectieuses. L’étude a eté basée sur 18 000 enfants, pendant 3 ans, avec 1 500 données répertoriées par enfant. Si la France pouvait revenir à la raison en rejoignant les nombreux pays qui refusent d’imposer la vaccination, ce serait un grand pas de fait

Mais comment faire entendre raison à des gens qui ne voient que les colossals interêts financiers au detriments de la protection des populations!

avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Jeu 15 Mar 2018 - 20:08

Les résultats de l'institut Koch n'ont pas été très médiatisé, ou même pas du tout. Même les allemands n'aiment pas ce genre de conclusions.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Kiwi le Dim 15 Avr 2018 - 14:06

J’ose à peine publier tous articles et video sur lesquels je tombe et qui font état de bébé décécés ou fans un état trés grave aprés avoir reçu un cocktail de vaccins tel que c’est maintenant ordinné par la loi

Voici quelques exemples parmis d’autres:

http://initiativecitoyenne.be/2018/04/encore-un-bebe-de-deux-mois-qui-decede-apres-avoir-recu-8-vaccins-combien-en-faudra-t-il-encore.html
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2187

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Dim 15 Avr 2018 - 22:04

D'après l'étude allemande de l'institut Koch, il y aurait beaucoup plus de morts subite du nourrisson chez les bébés vaccinés.
Et lorsque des enfants ont un retard de développement, on ne peut le remarquer que longtemps après la vaccination, ce qui est donc non imputable à des accidents de vaccination. Est la raison pourquoi ils sont vaccinés dès les premiers mois ?
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Invité le Lun 16 Avr 2018 - 10:36

Je ne suis pas convaincue de toutes ces études pour ou contre. Chacun publie l'étude qu'il croit être dans le vraie. Pour ma part il y a un abus dans le fait d'obliger ces 11 vaccins, chacun doit être libre de ses choix en matière de se faire ou non vacciner. Mais il est certain que la vaccination a évité ou a stoppé la propagation de maladies graves et mortelles à certaines époques où ils n'étaient pas encore question de gros sous pour les laboratoires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Lun 16 Avr 2018 - 18:25

L'histoire de la vaccination remonte à la fin du 19eme siècle. Avec les imposteurs comme Louis Pasteur et Koch.
Déjà Napoléon a soumis la population masculine à une campagne de vaccination obligatoire contre la variole.

Toute la théorie de vaccination est basée sur une théorie non vérifiée de Pasteur.
A son époque, il a été incapable de démontrer sa théorie, alors il a inventé quelque-chose de beaucoup plus petit qu'on appelle le virus, qui ne pouvait qu'être observé au microscope électronique inventé vers 1940.
Cherchez l'erreur !
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Galiane le Lun 16 Avr 2018 - 21:56

D’accord avec Confucius. Si vous connaissez pas Beschamps ( un contemporain de Pasteur) vous comprendrez l’imposture qui a determiné la médecine d’aujourdhui en regardant cette vidéo

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org/t850-la-medecine-interdite
avatar
Galiane

Messages : 187
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: DÉBAT: La vaccination obligatoire, qu'en pensez vous?

Message par Confucius le Mar 17 Avr 2018 - 19:14

Merci de me rappeler cette vidéo. Je l'avais oublié.
Une chose est certaine : tout le principe de la vaccination est basé sur le postulat que le fait de constater des anticorps est signe de protection, alors que pour les anti-vaccinistes, ces anticorps ne sont que témoin que l'organisme a été confronté à la maladie.
La différence est notoire et occultée par la médecine scolaire.
avatar
Confucius
Modérateur
Modérateur

Messages : 428

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum