Le don d'organes, une obligation?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par cl777 le Lun 2 Juil 2018 - 20:51

Confucius

Heureusement que la femme possède de manière naturelle les "outils" pour ne pas rejeter le fœtus.



cl777

Messages : 131

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par cl777 le Mar 3 Juil 2018 - 9:54

l'angevin

Je reviens sur ton affirmation:

"le mécanisme des rejets malgré les médocs a été bien étudié et cela n' a rien à voir avec le coté "vibratoire""

Comment peux tu en être absolument sûr puisque l'étude n'a pas pris en compte la composante vibratoire et pire n'a pas pris en compte l'influence directe du transfert énergétique des personnes ayant fait les études?

Dans quelques années, on va s'apercevoir, comme ça s'est déjà produit maintes fois dans le domaine médical, que les études ont négligé une composante fondamentale du fonctionnement du vivant.

Bien sûr, personne ne s'offusquera: "on ne savait pas, les études n'avaient pas encore été menées dans ce sens", bien accepté par le quidam alors que cela faisait très longtemps que cette vérité était volontairement rejetée.
avatar
cl777

Messages : 131

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par cl777 le Mar 3 Juil 2018 - 10:21

Puisque j'ai mentionné des résultats que j'ai obtenus, je tiens à rappeler que dans le domaine de l'énergétique vital, un executant émetteur et transmetteur d'énergie vitale n'est pas censé connaitre la médecine, en conséquence, il doit s'assurer, avant toute action, que le parcours de santé officiel a bien été fait et qu'il n'a apporté aucun résultat malgré la recherche de multiples voies de traitements. Il ne doit, aussi, en aucun cas, toucher la personne recevant l'énergie.
L'émetteur n'a qu'un rôle de recharge énergétique, global ou local, c'est ensuite l'organisme du receveur qui fait le nécessaire, à partir de l'énergie vitale de nouveau disponible, pour résorber la pathologie.

Fin de la parenthèse

avatar
cl777

Messages : 131

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par l'angevin le Mar 3 Juil 2018 - 10:33

bonjour,

il y a un manque cruel d'organe à greffer car les critères sont assez stricte.
il est nécessaire que l'organe prélevé soit le plus sain possible ce qui élimine de très nombreux cas de personnes portant une pathologie divers( et cela est fréquent). De plus l'âge du donneur est un obstacle, l'idéal étant ce que l'on appelle l'adulte jeune.
les listes d'attente sont longues car un "bon donneur" est rare et les besoins d'organe sont importants.
c'est pour cela que de nombreux travaux d'organes artificiels sont réalisés surtout axés sur le cœur.
pour le foi ce serait plus facile car c'est un organe dont les cellules se régénèrent spontanément; les donneurs pourraient être plus nombreux mais là encore il y a beaucoup de progrès à faire surtout dans la mentalité
des personnes encore trop réticentes.
d'ailleurs actuellement la loi est en faveur du don sauf si la personne de son vivant s'est inscrite sur un fichier;
Si vous êtes opposé à tout prélèvement d’éléments de votre corps après votre mort, vous pouvez également vous inscrire sur le registre national des refus. Ce registre a une valeur légale : si votre nom y figure, aucun prélèvement ne sera pratiqué. Quand une équipe médicale fait face à un donneur d’organes potentiel, elle consulte systématiquement ce registre et elle arrête immédiatement les démarches de prélèvement si son nom apparaît.

S’inscrire sur le registre national des refus n’est pas obligatoire, mais c’est une assurance que sa volonté sera respectée.
on peut aussi laisser une trace écrite si possible de son souhait.

quelques chiffres:
Chaque année, plus de 4 700 greffes d’organes sont réalisées en France, et on estime que près de 40 000 personnes vivent grâce à un organe greffé. Mais ce sont plus de 14 400 malades qui chaque année ont besoin d’une greffe d’organe.

avatar
l'angevin

Messages : 133
Age : 61
Localisation : sur les bords de la Maine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par georad le Mar 3 Juil 2018 - 11:22

@l'angevin a écrit:
Mais ce sont plus de 14 400 malades qui chaque année ont besoin d’une greffe d’organe.
Bonjour,

Donc ne pas s’intéresser davantage à l’interaction magnétique pour ces personnes-là, c’est de la non- assistance à personne en danger.
avatar
georad

Messages : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par l'angevin le Mar 3 Juil 2018 - 11:45

bonjour,

cela signifie que tout le personnel médical qui suit ces personnes devrait passer en justice à ce motif si on te suit dans ta pensée?

quand une personne a besoin d'une greffe c'est l'organe qu'elle a n'est plus fonctionnel ou est mort(ce qui se ressemble).
tu auras beau prendre en compte toute interaction magnétique cela ne servira à rien si elle n'a pas un "nouvel organe".
les interactions magnétiques sont à prendre au début des troubles éventuellement et une fois la greffe effectuée.

ceux qui sont à trainer devant les tribunaux(et d'ailleurs,ils y vont) c'est ceux qui  insistent pour que ceux qui ont besoin de soins médicaux les refusent; c'est honteux et irresponsable.
chaque thérapeutique est importante dans la mesure où elle est :
-bien posée(une bonne indication)
-bien réalisée
-bien suivie.


non?

avatar
l'angevin

Messages : 133
Age : 61
Localisation : sur les bords de la Maine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par cl777 le Mar 3 Juil 2018 - 11:58

l'angevin

Tu tiens malheureusement toujours le même raisonnement en droite ligne avec des connaissances médicales.

Si j'ai bien compris ce que georad veut dire et je suis d'accord avec lui (à confirmer lol), 14 400 malades sont arrivés à un état pathologique tel qu'il n'y a pas d'autre solution que la greffe alors qu'il aurait peut-être été possible, par une recharge énergétique vitale, d'éviter la nécessité d'une greffe au même titre que ce qui a été constaté par les chirurgiens suite à mes interventions.

Bien sûr hors de question de porter plainte puisque l'énergétique vital "n'existe pas".
avatar
cl777

Messages : 131

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par l'angevin le Mar 3 Juil 2018 - 12:16

bonjour,

certains problèmes de santé sont à évolution lente et on peut essayer d'agir avec de nombreuses thérapeutes complémentaires, je pense aux problèmes hépatiques qui auraient peut être pu bénéficier de séances de magnétisme ou d'une approche naturo et homéo.
dans de nombreux cas de greffes, ceux sont des accidents infectieux aigus qui sont à l'origine et totalement imprévisibles;là la prévention ne peut se mettre en place.
d'autres cas les causes sont génétiques comme pour les problèmes de mucoviscidose qui est une maladie génétique, là les thérapies complémentaires sont utilises associées à celles classiques mais elles ne feront que freiner une évolution vers l'éventuelle greffe.
cette maladie qui est vraiment une sacrée merde qui touche beaucoup des enfants de tout age.

il faut savoir être humble et savoir être à sa place pour être efficace.

avatar
l'angevin

Messages : 133
Age : 61
Localisation : sur les bords de la Maine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par cl777 le Mar 3 Juil 2018 - 14:37

"ceux sont des accidents infectieux aigus qui sont à l'origine et totalement imprévisibles"

Ce qui est imprévisible et infectieux, sous réserve d'un système immunitaire en bon état, peut être traité par l'énergétique vital, ce n'est pas de la prévention mais du curatif.

Quand la médecine dit: le système immunitaire ne réagit pas et ne peut pas combattre la pathologie infectieuse, je répond que c'est souvent dû à une baisse locale du potentiel énergétique vital qui paralyse le système immunitaire.

C'est parfaitement observable, par exemple, en ayant la capacité d'identification de l'aspiration d'énergie en présence de douleurs post zostériennes.

En cas de maladies génétiques on ne peut rien faire énergétiquement puisque c'est l'organisme qui est "mal programmé".
avatar
cl777

Messages : 131

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par l'angevin le Mar 3 Juil 2018 - 15:34

parler d'accident infectieux, et excusez moi du hors sujet, ce n'est pas pas d'une petite infection basique mais d'une infection avec des germes hautement pathogènes par exemple un pyocyanique , ou un staphylocoque doré du style rambo.
et  quand ils attaquent même si le système de défense est relativement opérationnel cela cogne sec avec des conséquences dramatiques qui peuvent hélas détruire les reins.
devant un tableau de septicémie,le magnétisme seul c'est non pas léger mais meurtrier.
il faut arrêter de se cacher la face et les bons magnétiseurs vous le diront :leur séance aurait un tout petit effet sans plus et il ne faut pas refuser d'autres aides. Car là on est passible de non assistance à personne en danger.

un exemple dans l'histoire est trés classique: Maître Philippe de Lyon qui était un thaumaturge et magnétiseur qui a fait des merveilles dans les années 1890 à Lyon n'a pas pu sauver sa fille qui est morte de la tuberculose( maladie due à une bactérie)

"l'intelligence c'est savoir et utiliser la thérapie ou les thérapies les plus indiquées et les plus appropriées pour réussir à soigner et  guérir votre patient; la bêtise c'est d'être jusqu’au-boutiste avec une thérapie inadaptée qui met en péril la vie de votre patient
" Phrase fétiche d'un chef de service d'un hôpital parisien.

hors sujet fini.

bonne journée
avatar
l'angevin

Messages : 133
Age : 61
Localisation : sur les bords de la Maine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par cl777 le Mar 3 Juil 2018 - 16:13

"parler d'accident infectieux, et excusez moi du hors sujet, ce n'est pas pas d'une petite infection basique mais d'une infection avec des germes hautement pathogènes par exemple un pyocyanique , ou un staphylocoque doré du style rambo.
et quand ils attaquent même si le système de défense est relativement opérationnel cela cogne sec avec des conséquences dramatiques qui peuvent hélas détruire les reins.
devant un tableau de septicémie,le magnétisme seul c'est non pas léger mais meurtrier."

Il est bien évident qu'il faut utiliser tout l'arsenal thérapeutique connu et disponible mais si le potentiel énergétique est descendu en dessous d'un certain seuil, les traitements deviennent beaucoup moins efficaces sinon totalement inefficaces.

Il faut donc non seulement utiliser l'allopathie musclée mais aussi maintenir le potentiel énergétique à un bon niveau sinon le système immunitaire se paralyse et devient inefficace.

C'est la raison pour laquelle on obtient des résultats spectaculaires dans certains cas puisque on redonne au système immunitaire la capacité de réaction.

Il y a donc parfaite complémentarité.
avatar
cl777

Messages : 131

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par georad le Mar 3 Juil 2018 - 16:56

@l'angevin a écrit:bonjour,

cela signifie que tout le personnel médical qui suit ces personnes devrait passer en justice à ce motif si on te suit dans ta pensée?

non?


Non là, c’est juste l’interprétation de ta pensée, c’est très différent, ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dit. D’ailleurs cl777, à très bien compris le sens de ma pensée, mais je reconnais volontiers que c’est plus difficile pour toi, car la manière de penser est directement conditionnée et orienté par le taux vibratoire de la personne. C’est énergétique tout simplement, donc y compris la pensée.

Il ne s’agit pas non plus d’attendre le dernier moment, mais agir en amont quand c’est possible, puisque c’est compatible avec la médecine allopathique.

Quelques  hôpitaux acceptent déjà certaines pratiques, alors pourquoi pas davantage, cherchons l’erreur ?

https://positivr.fr/guerisseur-coupeur-de-feu-dans-les-hopitaux-reportage-france-2/

L’interaction magnétique que j’évoque c’est autre chose, la théorie s’explique de A à Z, pour qui veut bien l'entendre bien sûr… Je n’ai pas dit autre chose.

Donc oui je réitère, ne pas s’intéresser davantage à l’interaction magnétique, et autres techniques citées pour ces personnes-là, c’est de la non- assistance à personne en danger pour le système médical officiel, puisqu’il détient le monopole financier et légal…. Alors qu’il en a déjà connaissance avec des résultats concrets. Donc inutile de faire diversion par une parfaite connaissance du VIDAL avec toute son épicerie, c’est autre chose qui est évoquée ici, le corps énergétique naturel.

certains problèmes de santé sont à évolution lente et on peut essayer d'agir avec de nombreuses thérapeutes complémentaires,

Non pas du tout, c’est la médecine allopathique, non naturelle qui est complémentaire,secondaire, les techniques énergétiques sont naturelles et primaires dans le domaine de la santé.  

Mais comprenne qui pourra !
avatar
georad

Messages : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par cl777 le Mar 3 Juil 2018 - 18:16

Je rejoins l'avis de georad
avatar
cl777

Messages : 131

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par Galiane le Mar 3 Juil 2018 - 23:23

Interessant votre débat. Mais je comprend pas trop le rapport avec le don d’organe
avatar
Galiane

Messages : 187
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par Kiwi le Mar 3 Juil 2018 - 23:34

Si je peux me permettre de donner un avis...

Certain disent que la médecine du futur seras uniquement énergétique. C’est à dire que l’on anticiperas ou traiteras la plupart des dysfonctionnement avec des appareils de type « médecine quantique » comme ceux qui sont en train de voir le jour depuis quelques années ( ex: Physioscan etc..) et remettent en cause de nombreux paradigmes, dont la notion même de maladie. Ces appareils sont notamment capable de détecter un fort potentiel d’apparition d’une maladie grave ( ex: cancer etc..), selon tout un ensemble de paramètres qui ne pourraient être réunis et confondus en médecine classique sans passer par une batterie d’examens divers et variés qui coûteraient forcément une fortune! Chose inenvisageable encore aujourdhui vu que par ailleurs la médecine s’est scindée en spécialisations qui communiquent peu donc compliquent encore la nécessité d’une approche globale pour appréhender le langage du corps.

Actuellement la seule médecine officielle qui arrive à voir un peu plus loin que le protocole de prise en charge classique, c’est la médecine anti-age. Mais elle n’est encore réservée qu’aux gens qui ont les moyens ( stars, sportifs de haut niveaux..) de payer des consultations et analyses pointues mais couteuses.. ainsi que les traitements qui s’en suivent souvent non remboursés et composés en grande partie de micronutriments et autres compléments alimentaires.. donc on reste là encore sur une approche physique qui s’ajuste au plus prés de l’etat physiologique, mais sans tenir compte du fait que toute maladie prend naissance sur le plan energetique avant de se materialiser sur le plan physique.

J’avais d’ailleurs ecris un texte à ce sujet que je vous invite à lire.
http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org/t864-4-cles-de-regeneration-holistique
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2162

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par georad le Mer 4 Juil 2018 - 0:14

@Galiane a écrit:Interessant votre débat. Mais je comprend pas trop le rapport avec le don d’organe



En énergétique tout est en interaction, dans la médecine allopathique, c’est davantage mécanique, quand on ne sait plus faire on coupe on saucissonne on fait de l’échange standard sans approfondir davantage la question du rapport de l’homme avec le cosmos, sans vision holistique quoi !

Le but est donc d’attirer l’attention sur l’énergétique et les bienfaits qu’elle procure avant d’en arriver à de tels excès juste par ignorance, ou par désir de contrôle des monopoles par la médecine dite officielle.

Cette médecine qui reconnait enfin  aujourd’hui que moins les traitements en chimiothérapie sont invasifs et plus les malades guérissent ! Donc inversement ? J’arrête là, pour ne pas écrire un journal sur le sujet , mais oui il y a bien un rapport, je devrais dire un grand vide non exploité par notre très chère médecine si personne ne réagit.

avatar
georad

Messages : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par Kiwi le Mer 4 Juil 2018 - 0:39

Galiane n’as pas tord. Le sujet initial concernait la nouvelle loi en vigueur qui nous met tous en situation de donneurs par defaut et sans qu’il ne soit plus nécessaire de donner notre accord préalable (C’est uniquement si nous ne voulons pas être donneurs que nous devons faire maintenant la démarche administrative de refus). Il est donc question ici d’ethique et du respect de la propriété personnelle que représentent nos corps.

Rien à voir donc avec les sujets qui ont été developpés au court de ce fil... mais ce n’est pas grave non plus!!.
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2162

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par cl777 le Mer 4 Juil 2018 - 10:48

Kiwi

Médecine du futur uniquement énergétique?

Peut-être, cela me fait penser à certaines personnes que je rencontre et que j'estime malades en puissance puisque elles se sentent très bien alors que je perçois une aspiration d'énergie, signe d'une faiblesse de l'organisme devant dériver sur l'apparition d'une pathologie.

La prévention par vérification du potentiel énergétique vital est fondamentale, particulièrement à chaque entrée à l'hôpital et surtout avant toute opération chirurgicale, pas juste après: risque de crise de guérison avec augmentation de la quantité de morphine.

D'ailleurs à ce sujet comme je l'ai déjà mentionné, il est fort possible qu'une compensation de déficit énergétique consécutive forcément à la vérification conduise à une annulation de l'opération puisque redonner du potentiel avec pour effet de vitaliser l'organisme capable ensuite de résorber la pathologie.
(une demi douzaine de cas rencontrés)

Au sujet de la médecine anti-âge, cas concret:

Ma femme est atteinte d'une DMLA, donc piqure dans l'oeil tous les deux mois.
L'ophtalmo lui conseille de prendre une pilule à base d'oméga3 et plusieurs autres éléments pouvant préserver la vision.

Pourquoi ne pas l'avoir proposé préventivement à partir d'un certain âge?
En conséquence, je prends les mêmes doses et je complète avec une pilule composée de probiotiques et oligo éléments adaptée aux seniors. Effet bien visible sur l'état de fatigue.

Galiane, Kiwi

En réponse au titre du sujet, vous avez tout à fait raison, nous sommes partis dans des considérations d'impacts de la greffe sur le greffé, de possibilité de limitation du besoin de greffes et également du nombre de rejets par des méthodes quasi inconnues de la communauté médicale.

C'est donc une dérive mais est-il nécessaire d'ouvrir un sujet spécifique? Je n'ai pas la réponse.
avatar
cl777

Messages : 131

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le don d'organes, une obligation?

Message par Kiwi le Jeu 5 Juil 2018 - 11:21

Non, pas la peine Cl777. Ça ne cause pas de soucis, vous pouvez continuer vos échanges.
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 2162

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum