Limitons la pollution de l'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Limitons la pollution de l'eau

Message par NaturAdmin le Mar 5 Aoû 2014 - 16:52



Limitons la pollution de l'eau


Dans un rapport publié hier, l'association des consommateurs •UFC Que Choisir• déplore la pollution des eaux en France et prend les agriculteurs pour responsable des dépôts de pesticides, nitrates et sélénium. La plupart des eaux polluées renferment des pesticides, ce qui concerne près de 562.000 consommateurs vivant en zones rurales. Une exposition qui peut être la cause de cas de cancer, à en croire l'association. Force est de constater que certaines villes comme Coulommiers en Seine-et-Marne, et Magny-en-Vexin dans le Val-d'Oise reçoivent également de l'eau polluée.

Concernant les nitrates, près de 205.000 consommateurs de 371 communes en boivent dans l'eau qui leur est fournie.

En outre, dans la commune de Saran ( Loiret) par exemple, les eaux présentent une radioactivité due au sélénium, un élément naturellement contenu dans des eaux puisées plus profondément. Les 172.000 consommateurs qui y sont exposés, risquent des maux comme la nausée, la diarrhée ou la perte de cheveux. C'est au total 1,48 millions de Français qui boivent de l'eau polluée. Pour l'UFC Que Choisir, 63% de ces pollutions proviennent essentiellement des activités agricoles. Les engrais et les fumiers utilisés dans l'agriculture restent à l'origine des dépôts de pesticides et de nitrates. Pour résoudre ce problème, les autorités ne s'attellent qu'à dépolluer l'eau, ce qui fait dépenser jusqu'à 1 milliard d'euros par an. Grâce à ces dépollutions, la Bretagne qui est supposée avoir le plus fort taux de pollution en nitrates, s'en sort relativement mieux et consomme une eau plus saine.

Toutefois, pour •l'UFC Que Choisir• la solution serait de soutenir les agriculteurs afin qu'ils réglementent et réduisent l'usage des engrais, plutôt que de faire des investissements onéreux servant à traiter les eaux. On la boit, on la jette, on s’en sert pour faire à manger, laver la voiture ou même faire le ménage… et on la pollue ! 95% des Français considèrent la pollution de l’eau comme un enjeu majeur. On consomme chacun 150 litres d'eau par jour en moyenne. Autant dire qu'il s'agit d'une ressource plus que vitale. Pourtant, 14% d'entre nous estiment que la question de l'eau n'est pas une préoccupation majeure, car elle est sera toujours présente en ressources suffisantes sur la planète. Oui, mais encore faut-il la rendre potable ! Et éviter de la polluer par la suite...

Chacun peut, à son échelle, limiter son impact sur la pollution de l'eau, et particulièrement en ce qui concerne les rejets quotidiens dans les eaux usées.

Par exemple :

• Ne jette pas les médicaments dont tu n'as plus besoin dans les toilettes, ramène-les chez le pharmacien.

• Les solvants, peintures, huiles? ne doivent pas non plus être vidés dans les toilettes ou l'évier, ni même dans la poubelle : ils doivent être ramenés au point de collecte. Sinon, ils terminent tout droit dans les eaux usées !

• Les piles doivent elles aussi être déposées dans les bacs spécialement prévus à cet effet (il y en a généralement dans les grandes surfaces).

• N'abandonne pas tes emballages et déchets dans la nature, et tout particulièrement près des cours d'eau, qu'ils vont polluer.

• Evite les engrais chimiques lors de tes séances de jardinage et préfère les engrais biologiques, qui ne pollueront pas les nappes phréatiques.

• Limite l'utilisation des produits ménagers : ils contaminent eux aussi les eaux usées et peuvent très bien être remplacés par des produits naturels, comme l'alcool à brûler, le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, etc. Tu peux d'ailleurs en savoir plus avec le dossier Entretien de la maison : un festival d'économies !

• Fais régulièrement vider ta fosse sceptique (tous les cinq ans environ) pour éviter qu'elle ne contamine l'eau.

Et pour ne pas gaspiller l'eau, pensons à stocker l'eau de pluie, pour parer aux sécheresses que l'on connaît depuis plusieurs années !

[bUn effort des agriculteurs[/b]

Le constat est sans appel : l'agriculture provoque près de 70% de pollution par les pesticides, selon le Conseil d'Etat. Il serait donc grand temps (ce n'est pourtant pas nouveau !) de limiter l'usage des engrais, pesticides et autres substances qui viennent contaminer notre eau et nos aliments.

Cette limitation peut notamment se faire :

• en stockant mieux le fumier (qui contamine les eaux de surface et les eaux souterraines) ;

• en respectant les doses lors de l'utilisation de pesticides et insecticides.

Des initiatives de l'Etat
Puisque la population est sans cesse en augmentation partout dans le monde, il est nécessaire d'augmenter également les opérations d'assainissement pour produire toujours plus d'eau potable et réutiliser les eaux usées. Et cela par deux processus :

• Le dessalement de l'eau de mer : en 2010, il représentait 1,5 % de l'approvisionnement de la population grâce à 17.000 usines de dessalement réparties dans 120 pays.

• Le recyclage des eaux : filtration, désinfection, traitement ou encore installation de récupération des eaux usées industrielles... autant de techniques qui permettent de rendre les eaux usées réutilisables.

Et avec les 70% d'eau qui recouvrent la surface de la Terre, il y a de quoi faire !
avatar
NaturAdmin
Administratrice
Administratrice

Messages : 399

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum