Allergies saisonnieres, les remèdes naturels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allergies saisonnieres, les remèdes naturels

Message par Kiwi le Ven 25 Mar 2016 - 9:29



ALLERGIES SAISONNIÈRES
Les traitements naturels


Lorsque nous souffrons d'allergie, le premier réflexe est d'utiliser un antihistaminiques.

En cas de rhume des foins, l'allergie au pollen, qui se caractérisent par :
- prurit : les yeux et le nez démangent
- anosmie : diminution ou perte totale de l’odorat
- rhinorrhée : le nez qui coule
- Éternuements répétés
- obstruction nasale : le nez est bouché
ou en cas d'urticaire par exemple.

L'urticaire est une éruption cutanée localisée ou généralisée qui est constituée d'une ou plusieurs plaques de taille variable comparables à celles que procurent les piqûres d'orties. Ces plaques sont de couleur rouge ou rosée, arrondies, bien limitées et en relief. L'urticaire démange énormément, et il peut changer de place au fil des heures. Classiquement une plaque d'urticaire évolue sur quelques heures en dessinant des cercles ou des arabesques. L'urticaire peut toucher le visage, les mains, les pieds, les organes génitaux ou encore les muqueuses (lèvres...) et même la gorge etc.

Les antihistaminiques sont une classe de médicaments utilisés pour le traitement des allergies, qui agit en inhibant la libération ou l’action de l’histamine. L’histamine, d’autre part, est une substance chimique libérée par le système immunitaire lors d’une réaction allergique. L’histamine est responsable de la production de la réponse inflammatoire du système immunitaire, quand les potentiellement dangereux envahisseurs étrangers comme les virus, bactéries, etc, entrent dans le corps. Cependant, une réaction allergique est l’hypersensibilité du système immunitaire, où il reconnaît certaines substances inoffensives comme le pollen, la poussière et certains aliments, comme nocifs des particules étrangères et, par conséquent, stimule la production d’histamine pour les détruire.

Les médicaments antihistaminiques sont utilisés pour contrôler ou atténuer les symptômes d’allergie, comme des éruptions cutanées ou l’urticaire et des difficultés respiratoires, en compensant les effets de l’histamine. Cependant, le gré à gré, ainsi que les médicaments antihistaminiques de prescription sont connus pour leurs effets secondaires. Ils peuvent produire des effets secondaires comme, somnolence, sécheresse de la bouche et le nez, la vision brouillée, des étourdissements, des céphalées et des maux d’estomac. Outre les effets secondaires, ils ne peuvent que soulager les symptômes de l’allergie temporairement, plutôt que de fournir une solution permanente. D’autre part, l’antihistaminique naturel peut non seulement faire revivre les symptômes d’allergie, mais peut réduire la fréquence des futurs épisodes d’allergies, en renforçant le système immunitaire. Voici quelques nutriments importants et les herbes qui peut être utilisé comme antihistaminique naturel pour les enfants et les adultes aussi.

Nutriments avec des propriétés antihistaminiques

Les nutriments les plus importants qui ont été trouvés à posséder des propriétés antihistaminiques forts sont la vitamine C, la quercétine, la broméline, Pycnogenol, magnésium (citrate), calcium (citrate), L-histidine, le sélénium, caroténoïdes et de la vitamine A.

La vitamine C est un puits connu antioxydant, qui lutte contre les radicaux libres, stimuler le système immunitaire et soulager les symptômes d’allergies. On croit aussi à réduire la sensibilité aux allergènes particuliers, afin de gérer les conditions allergiques à l’avenir.
Il peut être qualifié comme l’un des meilleurs anti-histaminiques naturels, qui peuvent être trouvés en abondance dans les agrumes, les fraises, les brocolis, les choux de Bruxelles, chou rouge, chou-fleur, poivre de cayenne, poivron, ananas, goyave, etc

La vitamine A peut vraiment aider à contrôler les réactions allergiques. Notre corps peut préparer la vitamine A à partir du pigment végétal, les caroténoïdes, qui ont de fortes propriétés antioxydantes. Les caroténoïdes peuvent être largement présent dans les épinards, la mangue, les carottes, les tomates et les légumes verts. La quercétine et de Pycnogenol sont les flavonoïdes qui confèrent les couleurs riches de certaines fleurs, fruits et légumes.

Les deux quercétine et Pycnogenol peut inhiber la libération d’histamine par les mastocytes, et par conséquent, le contrôle des poussées allergiques.
La quercétine peut être trouvé dans les agrumes, le brocoli, le poivron, les baies, les oignons, l’ail, le thé et les pommes. D’autre part, Pycnogenol est largement extraite de l’écorce du pin maritime français. En plus d’être un antihistaminique naturel, à la fois la quercétine et pycnogénol sont de puissants antioxydants.

En dehors de ces vitamines et de nutriments, une enzyme qui se trouve dans l’ananas peut également être un antihistaminique naturel efficace. Cette enzyme est connue comme la broméline, qui a des propriétés anti-inflammatoires, et peut faciliter l’absorption appropriée de la quercétine et Pycnogenol. Les minéraux qui agissent comme remède naturel antihistaminique pour les allergies sont, citrate de magnésium, citrate de calcium et de sélénium. Un autre antihistaminique naturel est la L-histidine, qui est un acide aminé, qui peuvent inhiber la sécrétion d’histamine plus. En savoir plus sur remèdes naturels pour les allergies.

Herbes antihistaminique naturel

Des herbes ont été connues depuis longtemps pour guérir un certain nombre de maux, et certains d’entre eux peuvent se révéler très bénéfique pour les allergies aussi. Elles sont enrichies avec des composés, qui peut empêcher ou diminuer la sécrétion d’histamine pour soulager les allergies. Une telle plante antihistaminique naturel est le thé vert, qui contient la quercétine et la catéchine composés, qui possèdent des propriétés antihistaminiques. De même, des herbes comme, d’ortie, racine de réglisse, de pétasite, et de la camomille sont également connus pour leurs qualités expectorantes et antihistaminiques comme naturel.

Les remèdes maison, comme, le gingembre, le thym, le basilic, la spiruline, le Ginkgo biloba, le fenouil, l’ail, l’échinacée peut aussi être utilisé pour le traitement des allergies comme les antihistaminiques naturel.
Ces antihistaminique naturel peuvent non seulement réduire la sévérité des symptômes d’allergie, mais peut gérer l’état dans le long terme. Alors, y compris les aliments qui possèdent des propriétés antihistaminique naturel dans l’alimentation quotidienne peut s’avérer très efficace pour réduire la fréquence des futurs allergiques poussées. Ils peuvent fournir un soulagement significatif dans les allergies à la fois environnementaux et alimentaires. Autant que les herbes sont concernés, d’éviter leur utilisation excessive, ou de consulter un herboriste ou les soins de santé professionnels pour en savoir plus au sujet de leur posologie appropriée. Quelques herbes et les aliments peuvent produire des effets néfastes à certaines conditions médicales, et aussi s’il est pris avec certains médicaments. Par conséquent, veillez à consulter ces questions avec votre médecin avant de prendre toute herbe ou des aliments à des fins thérapeutiques.

Bien entendu en cas de réaction grave et violente, du type oedem de Quick ou urticaire géant, il faut consulter en urgence, car cela peut entraîner des convulsions, un étouffement etc.  

Les réactions cutanées :

Huile essentielle contre l'allergie au pollen et même contre l'allergie aux poiles de chat par exemple.

>>Estragon, Artemisia dracunculus, famille des Asteraceae.
Elle est de plus anti-inflammatoire, antispasmodique remarquable, carminative, stomachique...
Prendre 2 gouttes, matin et soir, dans une cuillère à café de miel ou sur un morceau de sucre. Laissez fondre en bouche 2 à 3 x /jour.
Il existe des comprimés neutre en pharmacie pour ceux qui veulent éviter le sucre. Ou  prendre avec de l'huile (par exemple celle de nigelle, aux nombreuses propriétés utiles dans ce cas), après les repas, sous la langue, 5 jours sur 7, pendant 3 semaines. Commencer la cure 2 semaines avant la période où se déclenchent habituellement les allergies.

Si vous devez poursuivre le traitement pendant plusieurs semaines, voir plusieurs mois, il faut prévoir des pauses d’1 semaine, toutes les 3 semaines.

Pendant les pauses, alternez avec l'HE de camomille allemande. L'HE d'estragon ou la Camomille allemande sont des huilles essentielles réputées pour leur qualité anti-allergique. Elles vont donc diminuer les démangeaisons que l’on a au fond de la gorge et dans les bronches. Comme la prise est orale, utilisez de l’huile essentielle d’estragon bio.

Par ailleurs, ce traitement est plus efficace si vous le prenez avant d’avoir les symptômes de l’allergie au pollen. Si le mal est déjà fait, les résultats seront moindres. Cette prise calme ou prévient les inflammations de la gorge.

Cette huile essentielle n’est pas trop adaptée à la diffusion mais plus pour les prises orales et cutanées. Déconseillé pour la femme enceinte et les enfants de moins de 3 ans. Cette HE est efficace pour diminuer les démangeaisons au niveau du nez et de la gorge.

Autre astuce : vous pouvez aussi verser 40 gouttes d’huile essentielle d’estragon dans 1 litre d’huile culinaire (olive, tournesol,…). Et hop, on verse dans la salade, on cuisine avec et on a notre anti-allergique.

Précautions d'emploi : huile essentielle contre-indiquée pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants. Pas d'utilisation prolongée sans l'avis d'un aromathérapeute. Dermocaustique possible, ne pas utiliser à l'état pur. Toujours prendre des huiles essentielles chémotypées, 100% pures et naturelles.

homéopathie

A déterminer selon les symptômes:
- Allium cepa composé et chelidonium composé (20 gouttes de chaque avant les repas).
- Allium cepa 5CH pour les nez à écoulement clair
- Euphrasia 5CH pour les yeux irrités
- Apis 7CH pour les picotements du nez ou des yeux
- Sticta poulmoria ou Pulsatilla 5CH pour les nez bouchés
- Nux vomica 7CH pour les éternuements
- Sabadilla
- Naphtalinum
- Arsenicum album
- Psorinum
- Poumon histaminum 15CH pour l’allergie.
-  Pollen 15CH en dose
- Sulfur
- Natrum mur

Oligothérapie

•manganèse
•soufre
•magnésium, une ampoule le matin en alternant les 3 oligo éléments. Les oligoéléments d’or ou or cuivre argent sont intéressants les inflammations ORL en modificateur de terrain.  

Sources: diverses

Conseils +
Lors de vos crises d'allergies il est recommandé d'arrêter toute consommation de laitages, de gluten et de sucre raffiné ( les sucres de fruits sont permis) car ils accentuent la production de MUCUS. Ce conseil est également valable lorsque vous avez un rhume
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1909

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum