Fiche naturo: Ménopause

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiche naturo: Ménopause

Message par Kiwi le Mer 24 Sep 2014 - 12:55

MENOPAUSE

Définition - Causes - Symptômes
Cette période de la vie d’une femme est naturelle, normale et pourrait presque passer inaperçue si ce n’était l’arrêt progressif des règles. Ce qui, d’ailleurs, est plutôt un avantage pour l’organisme et beaucoup de femmes passent  cette étape sans problèmes.

Pour d’autres, par contre, la ménopause, pré et post, est un véritable chemin de croix. Règles hémorragiques à répétition, fibromes, bouffées de chaleur, prise de poids, mini dépression, fatigue intense… L’organisme est déséquilibré par le manque soudain d’hormones, progestérone puis œstrogènes.

On a cru, il y a une dizaine d’années, résoudre tous ces problèmes en injectant dans l’organisme les doses d’hormones manquantes. Evidemment, dans un premier temps, tout l’organisme semble se rééquilibrer, les divers troubles disparaissent. Seul « hic, il s’agit bien d’un dopage et le principal effet secondaire « risque majeur de cancer du sein » est dramatique. De plus, il ne s’agit en aucun cas, d’un élixir de jeunesse. Les phénomènes physiologiques qui engendrent le vieillissement des tissus sont infiniment plus complexes que quelques dosages hormonaux.

Il serait plus pertinent de comprendre pourquoi certaines femmes sont plus sujettes aux effets négatifs de la ménopause. Et l’état de santé général, le « terrain » est bien sûr primordial.

Si la femme arrive en pré ménopause, fatiguée, en carence minérale et protéinique (à cause des règles), en état de faiblesse psychologique, sous hormonothérapie (pilule ou stérilet), etc…, il est évident qu’elle présentera un terrain affaibli. La baisse brutale d’hormones ne pourra qu’accentuer ces déséquilibres et engendrer tous les désagréments précités.

Donc, en premier lieu, une alimentation saine en évitant les régimes déséquilibrés permanents, une contraception la plus saine possible, de l’exercice physique sont nécessaires pour aborder en toute quiétude la ménopause.

Eviter après 40 ans de prendre une pilule ou de porter un stérilet hormonal. Même si c’est plus contraignant, on utilisera préservatif, retrait, méthode des températures, etc…

TRAITEMENTS NATURELS
Traitements généraux, de terrain
Voir traitements symptomatiques.

Traitements plus ciblés, symptomatiques

• 1. EN PREMENOPAUSE :
♦ Huile d’onagrede 1ère pression, en capsules 500 mg, 2 à 3 fois par jour en début de repas. Régule la production d’hormones,

♦ Surveiller une possible carence en fer, surtout si les règles sont rapprochées et abondantes,

Ne pas hésiter à faire des cures d’un complexe de fer naturel avec des plantes et des vitamines.

♦ Le Yam, le gattilier, l’achillée millefeuille peuvent stimuler la production de progestérone et donc limiter une baisse trop brutale de cette hormone – En extrait liquide ou gélules de bonne qualité, bio – avant les 3 repas,

♦ En cas de stress, cure de quelques semaines d’Omega 3 et de magnésium préparé naturellement ou mari.

- Les plantes griffonia, millepertuis, passiflore, aubépine seront efficaces pour apaiser la nervosité et les angoisses.

♦ Le foie est très important dans la physiologie des hormones et vite contrarié par un stress, de l’anxiété excessive. Utiliser pour stimuler son fonctionnement un complexe de plantes amères digestives à base de feuille d’artichaut, de camomille, de romarin, de chardon

• 2. EN MENOPAUSE :
♦ Pour les bouffées de chaleur, continuer avec l’huile d’onagre, les Omega 3 .

♦ Surveiller votre foie, n’hésitez pas à le stimuler avec un complexe comme précité → 10 ml ou 2 comprimés avant les repas,

♦ Les plantes les plus efficaces pour réduire les bouffées de chaleur seront différentes d’une personne à l’autre. N’hésitez pas à faire des essais. Vous devez avoir une amélioration dans les 20 jours sinon essayez un autre produit :

- La Sauge en extrait liquide ou géllule stimule la production d’œstrogènes.

- Le trèfle rouge et l’actée à grappes sont souvent efficaces pour rétablir l’équilibre hormonal – En gélules 2 à 3 fois par jour,

- Le Yam peut être utilisé, surtout lorsque la ménopause n’est pas totalement installée,

♦ Surveiller toujours une éventuelle carence en fer. Ce n’est pas parce que les règles ne sont plus là que la carence va forcément et rapidement se combler surtout si vous mangez peu, mal et peu de viande.

La carence en fer accentue fatigue, déséquilibre hormonal, dépression.

• 3. EN POST MENOPAUSE :
Les règles ont complètement disparu et tous les œstrogènes diminuent progressivement. Une alimentation saine et équilibrée est plus que jamais recommandée.

♦ Si vous avez toujours des bouffées de chaleur, utiliser les mêmes plantes que précédemment : sauge, trèfle rouge, actée à grappes. Vous continuez à prendre des Omega 6 (Huiles d’onagre, de bourrache) qui rendent aussi la peau moins sèche, et des Omega 3 (de poissons ou de phytoplancton ou de cameline),

♦ Surveillez votre foie et les réserves de fer, carence éventuelle.

♦ Les isoflavones de soja peuvent être utilisés pour réduire les désagréments de la ménopause Ils ne présentent aucun danger, contrairement à ce qui peut être dit. Pas plus que la consommation de soja n’est comparable à  une prise d’œstrogènes isolés ou synthétisés. Le soja est un aliment complet contenant des protéines, des lipides, des glucides et le métabolisme digestif assimile ce qui lui convient. D’ailleurs, et c’est peut-être dommage, jamais une prise de phyto-œstrogènes qu’ils soit du soja, de la sauge ou d’autres plantes, n’aura les effets radicaux d’une prise d’hormones pharmaceutiques. On atteint là les limites d’efficacité d’une thérapeutique naturelle.

♦ Ne pas surcharger son alimentation en produits lactés riches en calcium. L’important pour prévenir l’ostéoporose est de bien assimiler son calcium. Pour cela penser à des apports suffisants en magnésium et en vitamine D synthétisée par l’organisme en présence de lumière.

Dans les régions pauvres en soleil (en France, au nord de Lyon), une grande partie de la population est carencée en vitamine D. Faire des cures d’huile de foie de morue tout l’hiver (manger des poissons des mers froides, de la viande ou des légumineuses) ou prendre des compléments de vitamine D, en suivant les recommandations de dosage allemands ou canadiens (en France, on a étudié les effets de carence en vit. D à Toulouse !!)

→ Si vous avez pris des hormones pharmaceutiques et que vous devez en arrêter la prise, utiliser les mêmes traitements naturels.

♦ Diminuer progressivement les hormones et augmenter les doses de plantes. Surtout en même temps, drainer le foie durant plusieurs semaines.

♦ Les meilleurs Omega 3 seront ceux issus de garum de poisson des mers froides ou de Krill (petits crustacés).

→ En cas de légère déprime ou d’anxiété, les plantes suivantes sont recommandées :

♦ Griffoniapour les angoisses, la déprime, le sommeil (gélules 3 à 6 par jour)

♦ Millepertuis contre les idées noires, la déprime (1 capsule au début des 3 repas ou 1 cuillère à soupe d’extrait liquide)

♦ Passiflore, Aubépine, apaisantes.

♦ Houblon pour le sommeil

Remarques importantes
La ménopause est une étape naturelle de la vie d’une femme et  doit, dans la mesure du possible, être traitée naturellement, pour en avoir les bénéfices et aucun inconvénient.

RESUME DES PRODUITS CONSEILLES
• Yam, le gattilier ou l’achillée millefeuille
• La Sauge en extrait liquide ou géllule
• Le trèfle rouge et l’actée à grappes
• Omega 6 (Huiles d’onagre, de bourrache) et 3
• Isoflavones de soja

bouffées de chaleur

Définition - Causes - Symptômes
Les bouffées de chaleur, traditionnelles à la ménopause, peuvent survenir également chez des personnes plus jeunes, en proie à des dérèglements hormonaux - Faiblesse de la thyroïde, par exemple - ou en proie à une nervosité excessive. Dans ce dernier cas, elles sont associées à des montées d’angoisse, mains moites et transpiration.

A la ménopause, la baisse de l’activité hormonale provoque ces bouffées de chaleur souvent cycliques et bien rythmées - notamment la nuit -. Elles sont évidemment liées à cette baisse d’hormones, normale en cette période mais sont également accentuées par un stress intérieur important, voire une dépression légère - classique à cette période de basculement dans la vie - et à des carences minérales  -fer et magnésium -.

Tous ces facteurs se cumulent avec une plus ou moins forte intensité. On comprend alors pourquoi les bouffées de chaleur sont souvent difficiles à traiter rapidement et radicalement.

Remarques
D’une personne à l’autre, les résultats de tel ou tel traitement seront très fluctuants. Il est souvent nécessaire de faire des essais en variant les plantes ou les associations. Pour poursuivre un traitement à long terme, il faut une amélioration sous 20 jours sinon essayer autre chose.

TRAITEMENTS NATURELS
Traitements généraux, de terrain

• Un système digestif et hépatique en bonne forme est indispensable
Ne pas hésiter à drainer le foie et l"appareil digestif avec un complexe de plantes amères de bonne qualité, Cela sera toujours bénéfique. Les bouleversements hormonaux perturbent souvent le travail hépatique.    -  feuilles de tiges d’artichaut, gentiane, pissenlit, camomille, chardon marie, curcuma... -

Traitements plus ciblés, symptomatiques
Les plantes traditionnellement utilisées à la ménopause seront conseillées.

• Sauge et gattilier
Sous toutes formes, - feuilles, poudres, liquides -, la sauge et le gattilier sont 2 plantes de nos régions contenant des substances qui stimulent l’organisme et la fabrication d’hormones oestrogéniques.

– A prendre 3 à 4 fois par jour, en tisane, gouttes ou gélules.

• Le trèfle rouge, l’angélique chinoise, le Yam
Elles pourront aussi être utilisés avec succès, même en association. Ne pas hésiter à prendre progressivement des dosages importants.

• Compléter si nécessaire avec des plantes luttant contre l’anxiété
- Griffonia simplicifollia est très efficace, pour traiter l’anxiété.

- Passiflore et valériane calment et aident au sommeil

- Millepertuis s’il y a  un peu de déprime

- Houblon facilite le sommeil

RESUME DES PRODUITS CONSEILLES
• Sauge et gattilier
• Griffonia. Millepertuis Houblon Passiflore


http://www.santeonaturel.com/fiches-conseils.php
avatar
Kiwi
Administratrice
Administratrice

Messages : 1901

http://forum-l-herbe-folle.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiche naturo: Ménopause

Message par blanche le Dim 19 Oct 2014 - 15:06

merci pour se sujet qui est pour moi lol

pour le moment je commence un peu
a part de petits fibromes mal de tête fréquent le reste çà va bon c'est que le début mais je pense que si on accepte se qui nous arrive on se sens déjà bien mieux faux essayer de bien le vivre se que je pense
avatar
blanche

Messages : 83
Localisation : Toulouse

http://lespassionsdebranca.eklablog.com/accueil-c21761111

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiche naturo: Ménopause

Message par blanche le Dim 19 Oct 2014 - 15:09

j'ai lue je ne me souvient plus ou peut être ici que
La Sauge fait grossir les fibromes donc attention
avatar
blanche

Messages : 83
Localisation : Toulouse

http://lespassionsdebranca.eklablog.com/accueil-c21761111

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum